Les compléments alimentaires nuisent-ils à votre peau ?

Photo par Kate Anglestein.
On peut dire, sans risque de se tromper, que nous avons énormément investi dans le maintien d'une bonne santé au cours de l'année écoulée et que, par conséquent, la demande de compléments et de vitamines est élevée. Bien sûr, la pandémie est le principal moteur, beaucoup d'entre nous faisant des réserves de vitamine C, qui renforce le système immunitaire, ou comptant sur une dose de vitamine D à cause de restrictions apparemment interminables. Peut-être que 2021 est l'année où vous avez décidé de devenir végan·e et que vous voulez augmenter votre consommation de fer, ou qu'un peu de poudre de protéine vous aide avec votre sport à la maison.
Publicité
Quoi qu'il en soit, les compléments alimentaires font partie intégrante de bon nombre de régimes alimentaires et représentent un marché important. Un rapide scroll sur Instagram ou sur TikTok, et vous verrez un grand nombre d'influenceu·r·se·s et d'expert·e·s partager des tonnes de compléments en révélant les gélules, les pilules et les poudres qu'elles·ils prennent pour renforcer leurs muscles et leur immunité, et tout ce qui se trouve entre les deux. Récemment, cependant, des nutritionnistes et des expert·e·s de la peau ont mis en évidence un lien entre certains compléments alimentaires et les affections cutanées. En particulier, ils ont souligné que ces derniers pouvaient exacerber des problèmes tels que l'acné d'adulte.

Les suppléments de protéines peuvent-ils provoquer de l'acné ?

Nous sommes nombreu·ses·x à faire du sport à la maison et du jogging à l'heure du déjeuner, ce qui explique la forte promotion des suppléments de protéines réparateurs et de renforcement musculaire (tels que les poudres, les barres et les shakes prêts à l'emploi) en ce moment. Mais sur Twitter et Reddit, d'innombrables fils de discussion dans lesquels des personnes partagent des histoires d'éruptions de boutons et d'inflammation de la peau après avoir introduit le complément dans leur alimentation ont surgit. Fait intéressant, il y a donc un lien avec la peau.
"Les suppléments de lactosérum sont un moyen courant d'augmenter l'apport en protéines, en particulier chez les personnes qui pratiquent la musculation, mais le lactosérum est essentiellement une protéine de lait de vache", explique le Dr Anjali Mahto, dermatologue consultante. "Dans un échantillon restreint d'individus sensibles aux produits laitiers comme cause de leur acné, la prise de suppléments de protéines de lactosérum peut potentiellement aggraver leurs problèmes de peau", explique le Dr Mahto. Selon le Dr Saira Vasdev, médecin esthétique et fondatrice de Skin & Sanctuary, plusieurs petites études suggèrent que lorsqu'elles sont consommées en grande quantité, les poudres de protéines à base de lactosérum peuvent à la fois déclencher des éruptions cutanées et exacerber l'acné préexistante, en particulier chez les femmes. "Dans ces études, la poitrine, les épaules et le dos étaient également fréquemment touchés", ajoute le Dr Vasdev. Quelle en est la cause ? "Chez certaines personnes, mais pas toutes, [la protéine de lactosérum] peut augmenter la production de sébum via l'insuline, une hormone", explique le Dr Mahto, le Dr Vasdev soulignant que l'augmentation de la production de sébum finit par provoquer des congestions, des inflammations et, par la suite, des boutons.
Publicité
Si vous avez remarqué plus d'éruptions, vous ne devez pas renoncer complètement à prendre des protéines. Il faut plutôt changer de type de source, explique Lisa Borg, nutritionniste à la Pulse Light Clinic, et opter pour une version à base de plantes. Lisa souligne que la protéine de pois est une excellente option. "La poudre de protéine de bouillon d'os est également bien connue pour ses avantages supplémentaires de collagène et de glucosamine", ajoute-t-elle, "qui servent tous deux à nourrir la peau, les articulations et le système digestif".
Vanessa Charest, infirmière praticienne chez London Real Skin, déclare qu'elle conseille à ses client·e·s d'éviter d'ajouter tout sucre ou édulcorant aux shakes ou suppléments protéinés. De nouvelles preuves suggèrent que les aliments ayant un indice glycémique (IG) élevé peuvent alimenter l'acné, explique le Dr Mahto, cela ne signifie pas qu'il faille supprimer complètement le sucre, mais simplement le limiter dans votre alimentation.

Les vitamines B12 peuvent-elles provoquer de l'acné ?

La vitamine B12 est présente dans presque toutes les multivitamines. Un manque de vitamine B12 peut être provoqué par l'anémie, une alimentation végane ou végétarienne, ou suite à une alimentation grasse, et les symptômes vont de la léthargie et des maux de tête à se sentir faible. La nutritionniste Lisa se souvient d'avoir récemment prescrit à une cliente de la vitamine B12 à fortes doses après avoir été convaincue d'une carence, et cette dernière a déclaré avoir eu des éruptions cutanées et des plaques rouges qui la démangeaient. D'autres constats ultérieurs suggèrent toutefois que les personnes qui prennent de la vitamine B12 sont plus nombreuses à constater une aggravation de l'acné.
Publicité
"Il existe des preuves anecdotiques et des rapports de cas de certaines personnes qui trouvent que la prise de B12 peut aggraver l'acné", dit le Dr Mahto. Bien que cela ne soit pas nécessairement fréquent avec la vitamine B12 orale, le Dr Mahto poursuit : "Chez un sous-ensemble d'individus, la B12 peut altérer le microbiome de la peau", qui est la bactérie bénéfique vivant à la surface de la peau. Cette bactérie garde la peau nette et saine, mais lorsqu'elle fait défaut, les bactéries responsables de l'acné peuvent se développer. Le Dr Mahto explique que cette bactérie acnéique peut favoriser l'inflammation, ce qui risque d'aggraver les éruptions. Le Dr Vasdev mentionne que ce phénomène est simplement considéré comme un facteur contributif peu commun chez les personnes sujettes à l'acné, plutôt que comme une cause directe de l'acné. En d'autres termes, il est peu probable que la prise de vitamine B12 vous donne des boutons si vous n'y êtes pas prédisposé·e.

Les suppléments de biotine peuvent-ils provoquer de l'acné ?

La biotine (également connue sous le nom de B7) est sans doute l'un des compléments de santé et de beauté les plus populaires, et est le plus souvent prise pour renforcer les cheveux et les ongles. Mais une poignée d'expert·e·s, dont le Dr Vasdev, soulignent un effet "pro-acné" sur la peau. "L'excès de biotine peut inhiber l'absorption naturelle de la vitamine B5 par l'organisme", explique le Dr Vasdev. "Cela joue un rôle important dans le maintien de la barrière cutanée et la régulation du sébum", ou production de sébum dans la peau. En conséquence, le Dr Vasdev ajoute qu'un faible taux de vitamine B5 peut potentiellement affaiblir la peau, entraînant l'obstruction des pores et des boutons.
Publicité
Selon Lloyd's Pharmacy, la prise de biotine n'est bénéfique que si vous êtes déficient en vitamine, ce qui est rare. En outre, les expert·e·s affirment que les suppléments de biotine ont des effets minimes sur les cheveux, les ongles et le corps. En fait, de nombreu·ses·x professionnel·le·s pensent que les compléments capillaires, en particulier la biotine, sont une perte d'argent. Voici comment obtenir des cheveux longs, forts et sains sans suppléments de biotine.

Avez-vous besoin de prendre des suppléments de vitamines ou une alimentation équilibrée est-elle suffisante ?

Nous savons ce que les professionnel·le·s pensent de la biotine, mais qu'en est-il des protéines et de la vitamine B12 ? Lisa explique qu'une alimentation saine et équilibrée, qui comprend des protéines de qualité, devrait suffire aux personnes en bonne santé qui ne pratiquent pas d'exercice physique rigoureux. Pour toute personne de moins de 50 ans ayant un système digestif sain, Lisa affirme qu'une alimentation saine et équilibrée devrait fournir suffisamment de B12 sans nécessiter de suppléments, mais un test sanguin permettra de déterminer si vous pourriez être déficient en vitamines.
Lisa souligne que si vous avez une réaction cutanée négative aux suppléments, il peut y avoir des problèmes sous-jacents, qu'il vaut mieux discuter avec un·e thérapeute nutritionnel ou un·e dermatologue. Son conseil immédiat est d'éviter l'auto-prescription, et le Dr Mahto approuve. En fait, elle est plus préoccupée par les effets néfastes des suppléments sur d'autres systèmes de l'organisme que sur la peau. "Les compléments alimentaires sont en grande partie non réglementés et non testés et peuvent contenir des ingrédients actifs qui ont la capacité d'interagir avec d'autres médicaments", explique le Dr Mahto. "Si vous êtes enceinte, elles peuvent aussi potentiellement endommager un fœtus en développement. D'autres suppléments ont été liés à des problèmes d'inflammation du foie ou à des effets secondaires gastro-intestinaux".
Publicité
Pour plus d'informations sur la manière de prendre des suppléments et des vitamines, il est préférable de suivre les conseils de votre médecin ou d'un·e expert·e en nutrition, plutôt que de s'automédicamenter.

Comment se débarrasser de l'acné ?

Il semble que l'acné soit la contrainte la plus courante concernant l'autotraitement avec de multiples suppléments, mais le Dr Vasdev explique que l'acné est souvent une chose complexe avec de nombreux facteurs en jeu. Ils comprennent : les hormones, l'alimentation, les médicaments et la génétique. Si vous avez modifié votre consommation de compléments alimentaires, vous voudrez peut-être aussi modifier votre routine de soins de la peau. "S'il y a des problèmes d'acné, alors la plupart des gens pourraient commencer par introduire des ingrédients actifs dans leur routine de soins de la peau", explique le Dr Mahto.
Les docteurs Mahto et Vasdev recommandent toutes deux l'acide salicylique (un ingrédient exfoliant souvent présent dans les toniques sans rinçage, qui pénètre profondément à l'intérieur des pores pour éliminer le sébum, les peaux mortes et la saleté avant qu'ils ne puissent former des éruptions), la vitamine A (également connue sous le nom de rétinol, qui encourage la production de nouvelles cellules cutanées et que l'on trouve souvent dans les sérums et les crèmes de nuit) et la niacinamide (principalement incluse dans les sérums, car elle réduit le sébum et minimise l'apparence des pores).
Le Dr Mahto conclut que si les soins de la peau ne vous conviennent pas tout à fait, ou si vos boutons s'aggravent ou commencent à avoir un impact sur votre santé mentale, il faut demander de l'aide rapidement. Consultez votre médecin généraliste pour de plus amples conseils, ou prenez rendez-vous avec un·e dermatologue ou un·e expert·e de la peau qui pourra vous prescrire des crèmes ou des comprimés, et pourra discuter de l'impact des compléments alimentaires et des vitamines sur votre peau.

More from Skin Care