Pourquoi les nouvelles générations ne font plus leur âge

Pour tout vous dire, j'ai plus de 30 ans. La plupart de mes amies sont dans la même tranche d'âge que moi et nous avons toutes l'habitude d'entendre : "Tu ne fais pas ton âge". Ce qui suit souvent, c'est qu'il est "impossible" que quelqu'un puisse croire que nous avons passé le cap des trois décennies. C'est toujours dit comme un compliment - et c'est ainsi que nous le prenons - mais la plupart d'entre nous ne peuvent s'empêcher de se demander si c'est vrai. Et est-ce vraiment une mauvaise chose de faire son âge ?
En 2021, la tendance générale est de dire que 30 ans, c'est trop vieux. Lorsque l'horloge frappe minuit le 365e jour de votre 29e anniversaire, vous vous transformez en une vieille sorcière d'un dessin animé Disney. Bien sûr, ce n'est pas le cas dans la réalité. Alors pourquoi cette idée reçue ? Avons-nous vraiment l'air plus jeunes de nos jours ou avons-nous simplement oublié ce que c'est que d'avoir 30 ans ?
Publicité

La quête de la perfection

Les progrès de l'industrie de beauté et des réseaux sociaux (en particulier les filtres et les applications de retouche photos) y sont peut-être pour quelque chose. Le Dr Ana Mansouri, médecin esthétique chez Kat & Co, affirme qu'il est de plus en plus difficile d'évaluer l'âge d'un·e patient·e. Pourquoi ? Les procédures rajeunissantes sont plus courantes que jamais. Prenez le tout nouveau lifting par fils tenseurs, qui imite les résultats d'un lifting du visage, d'une rhinoplastie et d'injections pour repulper les lèvres, ou l'obsession de TikTok pour le filler du front. Toutes ces procédures (et bien d'autres encore) ont fait suite à ce que l'on a appelé le "Zoom boom", c'est-à-dire que les appels vidéo effectués pendant diverses périodes de confinement ont amplifié les insécurités de nombreuses personnes, notamment les rides, les ridules et la pigmentation.
"Certaines patientes ont l'air d'avoir une dizaine d'années de moins que leur âge réel grâce aux injections et aux soins médicaux de la peau", explique le Dr Ana, qui pratique des injections anti-rides, des injections de boosters de peau et des fillers dermiques, entre autres traitements de la peau. Le Dr Jonquille Chantrey, experte en anti-âge et fondatrice de One Aesthetic Studio, ajoute : "Il n'est pas nouveau que les femmes sont jugées sur leur apparence et leur façon de vieillir, ce qui peut entraîner des insécurités. La médecine esthétique peut avoir un impact positif profond sur l'estime de soi et la confiance en soi, mais l'accessibilité et la normalisation des traitements esthétiques anti-âge (notamment par le biais des réseaux sociaux) ont eu un impact significatif sur le repère de ce à quoi une femme de 30 ans 'devrait' ressembler".
Publicité
Zara, 32 ans, reconnaît que les traitements anti-âge et les injections jouent un rôle dans la confusion qui entoure son âge. Elle dit qu'on la prend régulièrement pour une personne de cinq ans plus jeune qu'elle ne l'est réellement. "Je me suis mise au Botox et au filler depuis que j'ai eu 30 ans", m'a-t-elle dit. "J'avais remarqué des ridules, des dommages causés par le soleil et des cernes. Mes lèvres avaient aussi l'air plus minces, ce qui me gênait. Les gens ont tendance à penser que je suis plus jeune que je ne le suis, donc ce n'est pas une perte d'argent". Zara explique que sa sœur, qui a 24 ans, a déjà recours au filler et au Botox préventif. "Je pense que cela estompe définitivement les frontières entre les âges, car nos peaux se ressemblent". Mais cela va dans les deux sens. Zara admet que de nombreuses jeunes filles paraissent plus âgées à la suite de certains traitements esthétiques, par exemple le filler des lèvres et des joues. "Je pense que cela ajoute à la confusion", dit-elle.

L'effet Instagram

Le Dr Ana pense que les applications de partage de vidéos et de photos peuvent avoir un impact sur la façon dont nous percevons le vieillissement. "La culture de la retouche extrême sur les réseaux sociaux a fait que les patientes et certains praticiens se sentent contraints d'obtenir des résultats anti-âge irréalistes et spectaculaires", explique-t-elle. Les applications et les filtres de retouche brouillent littéralement les frontières entre la vie numérique et la réalité physique. Comme nous passons de plus en plus notre vie en ligne, cela doit jouer un rôle dans la façon dont l'âge est perçu.
Publicité
On a constaté que TikTok filtrait et modifiait automatiquement la forme des visages (que vous le vouliez ou non), tandis qu'Instagram et Zoom peuvent lisser la peau et modifier vos traits. Il a également été rapporté que certains appareils photo de téléphones portables retouchent automatiquement la peau. Ainsi, les photos filtrées peuvent avoir des répercussions sur la santé mentale et l'estime de soi ; les géants de la technologie ont même intégré cet aspect dans les directives de conception de leurs appareils.
Il est plus facile que jamais de voir à quoi nous pourrions ressembler si les signes parfaitement normaux du vieillissement étaient effacés de notre visage. D'une certaine manière, ces "progrès" technologiques donnent l'impression que nous ne connaissons plus notre apparence réelle. Ou peut-être que le problème est que cela établit une norme irréaliste pour le vieillissement. Si chaque photo est filtrée, floutée ou retouchée sans que nous nous en rendions compte, il n'est pas étonnant que beaucoup d'entre nous soient déconnecté·e·s et confus·es quant à ce à quoi ressemble réellement le vieillissement. Ajoutez à cela les différents confinements, où nous avons existé principalement sur Zoom et Face Time. Savons-nous vraiment à quoi ressemble une personne de notre âge à moins de la voir en personne ?

Les progrès dans le domaine des soins de la peau

En matière d'achat de produits de beauté, le marché mondial des produits anti-âge devrait représenter une valeur énorme de 421,4 milliards de dollars (360,3 milliards d'euros) d'ici 2030. Avoir l'air jeune est un gros business. Bien qu'il y ait eu des tentatives pour éliminer l'expression "anti-âge" pour avoir donné une image négative d'une expérience parfaitement naturelle, ce type de soins de la peau est plus populaire que jamais. Les marques formulent même des produits de soins de la peau avec des ingrédients intelligents qui imitent le Botox, comme les facteurs de croissance épidermique (EGF).
Publicité
Il a même été rapporté que les jeunes adultes réfléchissent au vieillissement prématuré et à la manière dont ils peuvent prévenir les rides, les ridules et la pigmentation. Sur TikTok, les ados commencent à mettre en place des routines de soins de la peau axées sur l'utilisation d'ingrédients anti-âge comme les acides et les antioxydants tels que la vitamine C, bien avant qu'ils ne remarquent des signes de vieillissement. Grâce à des marques comme The Inkey List et The Ordinary, de bons soins de la peau sont plus accessibles que jamais. Si l'on ajoute à cela l'augmentation des traitements esthétiques préventifs, il est évident que beaucoup d'entre nous retardent les signes révélateurs du vieillissement. Peut-être, alors, avons-nous l'air un peu plus jeunes.
En outre, nos habitudes en matière de beauté ont changé pour le mieux. Laura, 35 ans, a vu des gens faire des pieds et des mains pour lui assurer qu'elle "n'a pas l'air d'avoir 35 ans", un compliment intentionnel qui la fait se sentir bizarre. Elle ne considère pas son âge - ou son apparence - comme un élément négatif. "Parfois, la façon dont les gens réagissent quand je dis que j'ai 35 ans est drôle. Il semble y avoir cette perception qu'après 30 ans, on a l'air vieux". Cela dit, Laura a une excellente routine de soins de la peau, inspirée par la tendance de l'industrie de beauté à privilégier le "slow ageing" (l'art du bien vieillir) plutôt que l'anti-âge. "J'utilise un SPF depuis des années parce que je suis très pâle, ce qui, je pense, explique en grande partie pourquoi les gens pensent que je suis plus jeune que je ne le suis maintenant", explique Laura.
Publicité
Le Dr Ana cite notre obsession pour une dose quotidienne d'écran solaire (pas seulement pendant les mois d'été) afin de lutter contre le vieillissement prématuré causé par les rayons UV, la pollution et d'autres facteurs environnementaux. "Nous avons également tendance à prendre soin de l'état de notre peau en adoptant des habitudes de bronzage sûres et d'autres mesures liées au mode de vie", explique le Dr Ana. Nous sommes davantage conscient·e·s des effets de l'exposition au soleil et de l'utilisation des cabines UV, sans parler du tabagisme et de la consommation d'alcool. "Les patients deviennent plus proactifs et se rendent compte qu'il vaut mieux prévenir que guérir", dit-elle. "Un mode de vie sain et des soins de la peau actifs, combinés à des modifications douces, sont les méthodes les plus populaires pour ralentir le vieillissement de la peau chez les personnes de cette tranche d'âge", ajoute-t-elle.
De multiples facteurs peuvent avoir un impact sur l'aspect de votre peau, notamment le mode de vie et l'accès aux traitements, mais surtout les hormones et la génétique - des éléments que nous ne pouvons généralement pas contrôler. Laura soulève une question importante : "À quoi ressemble un âge donné ? Tout le monde est différent. Pourquoi l'objectif est-il de faire moins de 30 ans ?" La pression exercée pour paraître d'une certaine façon est pour le moins stressante. Le Dr Zena Willsmore, registraire en dermatologie à Londres, a récemment pris la parole sur Instagram pour partager sa frustration face aux femmes qui ont l'impression de devoir cacher leur âge. "Récemment, ma petite fille a demandé innocemment à mon amie quel âge elle avait. Elle a répondu : 'Oh, tu ne devrais jamais demander son âge à une dame'", a écrit le Dr Willsmore en légende de son post Instagram. "La notion de femmes qui cachent leur âge alimente l'idée qu'une fois que nous atteignons un certain âge, nous devenons esthétiquement et fonctionnellement superflus. Cela suggère que notre valeur pour la société a une date d'expiration".
Publicité
Il existe une disparité entre les hommes et les femmes. Amara, 31 ans, a remarqué une différence entre la façon dont les gens parlent de son âge et de celui de son partenaire. Elle dit ne pas savoir si cela est dû aux stéréotypes relationnels (généralement un homme plus âgé avec une femme plus jeune) ou à sa couleur de peau en tant que femme noire. "Tout le monde pense toujours que mon partenaire est plus âgé que moi", explique Amara. "En fait, il est plus jeune de quelques années. Je détestais avoir l'air jeune quand j'étais ado, mais je suis heureuse de mon apparence aujourd'hui. Il y a quelques mois, on m'a demandé une pièce d'identité pour acheter de l'alcool et je pense que c'est grâce à ma mélanine". Amara n'a pas eu recours à la chirurgie mais elle ne serait pas contre l'idée, surtout, dit-elle, si elle avait l'impression de faire plus de 31 ans et commençait à se sentir malheureuse de son apparence.

Les enjeux d'estime de soi

Comme Laura l'a mentionné, si l'on nous dit constamment que l'objectif est de paraître 29 ans et moins, cela va avoir un impact sur notre estime de soi. C'est ce qui se passe déjà sur TikTok, où une tendance inquiétante se dessine : les femmes sont harcelées sur leur apparence. Il est intéressant de noter que bon nombre de ces commentaires sont formulés par d'autres femmes. Le fait de "paraître vieille" étant perçu comme négatif, le vieillissement est devenu un autre moyen de rabaisser les femmes en ligne.
Publicité
Il est plutôt frustrant de constater que les femmes sont jugées qu'elles acceptent ou non le processus de vieillissement ou qu'elles s'efforcent d'obtenir une apparence plus jeune à l'aide d'une seringue et de produits de soin. Les nombreux commentaires sous les posts Instagram de Madonna le prouvent. "Tu as tellement changé : pourquoi as-tu peur de vieillir ?" a commenté une utilisatrice d'Instagram, tandis qu'une autre a déclaré : "Tu serais bien plus jolie si tu acceptais tes rides et ton âge. Tu n'es pas belle avec ce visage en plastique…" La pression vient de toutes parts, qu'il s'agisse de renforcer l'idée qu'il vaut mieux avoir l'air plus jeune que 30 ans, ou de commentaires négatifs indiquant que vous avez besoin d'une chirurgie.
Cela dit, le Dr Willsmore pense que les réseaux sociaux peuvent être une bonne chose lorsqu'il s'agit de faire accepter le vieillissement. "Peut-être que je suis une optimiste, mais je vois le vent tourner", a-t-elle poursuivi sur Instagram. "Cela est dû en partie aux réseaux sociaux qui permettent la représentation de personnes qui seraient peut-être rejetées par les médias conventionnels. Cette représentation et cette visibilité des femmes de tous les groupes d'âge sont si importantes pour les générations futures".
J'aimerais savoir ce qui est si effrayant dans le fait de faire 30 ans au final. Le Dr Chantrey répond que c'est l'âgisme. "Malheureusement, cette attitude est très répandue dans la société. La réalité est qu'en prévenant les rides, l'affaissement du visage et la perte de définition du visage par des traitements esthétiques facilement accessibles, il y a un changement de paradigme visuel dans ce qu'on attend d'une femme à un certain âge". Il est important de se rappeler que les traitements anti-âge sont un choix personnel. Le Dr Chantrey aimerait cependant voir un changement. "Je souhaite que les femmes ressentent moins de pression à la trentaine et qu'elles puissent se sentir plus à même de prendre en charge leur bien-être. Comme les normes de beauté, les critères de vieillissement sont totalement subjectifs".
S'il y a une chose que j'ai apprise en rédigeant cet article, c'est que nous sommes toujours susceptibles d'avoir une opinion sur le vieillissement, et ce en raison de multiples facteurs : les réseaux sociaux, l'essor des soins de la peau et même le fait d'être confronté·e à notre propre mortalité pendant la pandémie. Nous avons peut-être oublié la notion de vieillissement, mais ce n'est pas entièrement une mauvaise chose. Après tout, en ce qui concerne les ingrédients de soins de la peau tendance et les nouvelles procédures, l'industrie de beauté ne fait que commencer. La principale priorité est de se sentir bien dans sa peau. Que vous adoptiez le "slow ageing", que vous célébriez vos rides du sourire ou que vous envisagiez de les faire disparaître au laser, c'est votre choix.

More from Skin Care