Pourquoi je choisis d’aimer, et non de détester, mon grand front

Bonjour, je m'appelle Daniela et quand Dieu a fait la distribution des fronts, j'ai pris le mien et j'ai apparemment demandé un peu de rabe, encore et encore car je ne devais pas le trouver suffisamment grand déjà.
La loterie génétique ne m'a pas offert beaucoup de hauteur ni assez de fer dans le sang, mais en ce qui concerne la taille du front, elle a tout donné. Je n'ai réalisé que j'avais un front plus grand que la moyenne que vers l'âge de 9 ans, principalement parce que toutes mes coupes de cheveux (grâce à ma mère, qui n'est pas coiffeuse) comprenaient une frange droite jusqu'aux cils. Je me souviens très bien d'avoir attaché mes cheveux en queue-de-cheval et d'avoir mis ma frange sur le côté pour faire de l'EPS, puis de m'être tournée vers ma camarade de classe horrifiée, qui m'a dit "Wow, ton visage est vraiment énorme." Elle a rapidement posé son regard sur mon front et s'est enfuie pour jouer.
Publicité
Ma grand-mère italienne a essayé de me remonter le moral en me disant que c'est parce que mon cerveau est super grand. Une bonne intention, mais trop tard : à ce moment-là, mon front était plus large que l'Atlantique pour moi. Dès lors, ma frange a été ma couverture de sécurité et je ne me suis jamais permis d'être vue sans elle. Toutes les coiffures que je réalisais - queue de cheval, cheveux lisses ou enduits de mousse pour un effet weavy - comportaient également une frange. Pendant quelques années de mon adolescence, les franges étaient assez tendances, mais quand les autres ont arrêté d'en porter, j'ai gardé la mienne malgré tout.
Pendant mon adolescence, l'idole de beauté nationale était probablement Cheryl Cole. C'était l'apogée de ses jours L'Oréal Elnett, avec ses cheveux brun-roux, ses méga longs cils et son sourire à fossettes. J'aspirais à de petits traits délicats, mais mon front (et ma mâchoire pré-orthodontique) les rendait inaccessibles. Mais lorsque j'ai animé un Instagram Live il y a quelques semaines pour Refinery29, j'ai fait une blague sur mon front en me maquillant et j'ai été stupéfaite de voir combien de personnes ont commencé à intervenir avec des commentaires comme "Moi aussi", "Fivehead ici aussi" et "OMG team des grands fronts !". J'avais l'impression de revenir à la maison. Je réalise maintenant que le fait d'avoir un grand front a beaucoup d'avantages : plus de surface pour le maquillage, plus de place pour dessiner des sourcils plus grands et plus épais si vous le souhaitez. Et vous pouvez vous faire des franges de différentes longueurs (j'ai fini par faire pousser la mienne et j'ai maintenant une raie sur le côté. Petits pas par petits pas !).
Publicité
Si vous êtes une personne qui a un grand front et qui lit ceci, sachez que nous sommes très bien entouré·es. Sans doute l'une des plus belles femmes du monde, Rihanna, a un grand front. Quelqu'un a un jour commenté un de ses posts Instagram, "Ton front est plus grand que mon avenir", ce à quoi Rihanna a répondu : "Il y a encore de l'espoir pour toi alors". C'est officiellement ma deuxième réponse préférée de Rihanna de tous les temps. (Voilà la number one.) Tyra Banks ? Aussi un grand front. Angelina Jolie ? Pas remarquablement grand. Zoe Saldana ? Resplendissante avec un grand front.
Dans l'art et la religion, les grands fronts sont considérés comme une chose d'une grande beauté et d'une grande importance. Tout au long de la Renaissance, les grands fronts ont occupé une place importante dans de nombreux portraits, certaines femmes s'arrachant même les cheveux de devant (aïe) pour obtenir un front plus grand. Prenez pour exemple Sainte Justine de Padoue. Mais aussi le front super large d'Elizabeth I qui faisait d'elle une vraie bombe à son époque. Et au Liberia, les masques gle ou ge portés par le peuple Dan lors des cérémonies spirituelles ont traditionnellement un grand front et un menton pointu.
De nombreuses normes dites de beauté ont leurs racines ancrées dans l'eurocentrisme et/ou le classisme (par exemple, une peau claire est attrayante parce qu'elle signifie que vous avez des domestiques qui travaillent à l'extérieur pour vous, c'est-à-dire que vous êtes riche. Ou des nez plus petits sont considérés comme plus attrayants parce qu'ils semblent plus occidentaux), mais les grands fronts semblent être quelque peu déracinés sur ce point. Soit vous en avez un, soit vous n'en avez pas. C'est généralement héréditaire, comme la forme de votre bouche ou la couleur de vos yeux, et voilà tout. Elle n'est considérée comme négative que lorsque d'autres personnes font des blagues à ce sujet et vous appellent "Fivehead" - mot anglais pour décrire une personne qui a un front anormalement grand et qui peut passer les cinq doigts entre ses sourcils et sa racine de cheveux - ou "Face de lune", par exemple. Il y a certainement des choses bien pires avec lesquelles il faut vivre.
J'ai fait la paix avec mon front il y a longtemps, mais ma nouvelle bande de copines aux grands fronts me donne certainement de la force pour les jours où je me sens particulièrement comme l'émoji de la lune. Le votre est grand aussi ? Acceptez-le ! Et venez nous rejoindre, moi et mes copines, sur Instagram - nous vous attendons.

More from Beauty