Cottagecore, Lounge Life, E-girl… À quel collectif mode appartenez-vous ?

De tous les changements survenus en 2020, l'évolution de notre dressing n'est peut-être pas le plus significatif. Pourtant, la pandémie a considérablement changé notre façon de nous habiller (ou non). Vous avez peut-être profité de cette pause forcée pour réévaluer votre rapport aux vêtements, à la planète et à ses habitants en vous lançant dans la couture, en renonçant à la fast fashion ou en donnant une seconde vie à vos tenues existantes. Peut-être avez-vous mis au placard l'uniforme contraignant que vous portiez pour aller au bureau, au profit de vêtements loungewear plus confortables. Ou alors, vous détestez vos leggings, et le glamour et les paillettes vous manquent terriblement.
Publicité
Outre la mutation de notre rapport aux vêtements, l'année 2020 a également laissé place à de nouvelles esthétiques, de nouveaux clans mode, nés de l'isolement et cultivés sur les réseaux sociaux. La plateforme de shopping Lyst a publié la semaine dernière sa rétrospective annuelle Year in Review, qui analyse les recherches mode, les goûts et les ventes de 100 millions d'acheteu·r·se·s pour découvrir les vêtements qui ont fait l'année 2020 - et comprendre pourquoi. Le rapport identifie six grandes "fashion family", du cottagecore au e-wear - des collectifs qui ont exprimé leur créativité par leur style au cours d'une année tout sauf ordinaire. Lisez la suite pour découvrir à quel collectif mode vous appartenez.
L'année 2020 nous a rappelé que nous n'avons que très peu de contôle sur nos vies, ce qui a conduit de nombreuses personnes à se réfugier dans les astres pour y trouver une forme de réconfort. "Le sentiment d'incertitude régne cette année, ce qui a poussé de nombreuses personnes à se tourner vers l'astrologie et les amulettes pour obtenir conseils et protection", selon le rapport de Lyst. Au-delà du thème astral et du succès de la cartomancie sur TikTok, ce sentiment s'est également manifesté dans nos garde-robes : les recherches pour les termes "signe du zodiaque" et "signe de naissance" ont augmenté de 56 % par rapport à l'année précédente. Naturellement, lorsque Meghan Markle a été surprise portant un pendentif œil bleu en avril, les recherches ont augmenté de 58 % le mois suivant. Parmi les personnalités mystiques incontournables, citons la chroniqueuse Vogue et astrologue Alice Bell, dont le style céleste suffit à vous faire craquer pour des pièces inspirées du zodiaque, tandis que Jessica Pimentel éclipse tout le monde dans la robe imprimée Zodiac THE 1996 de la marque Realisation Par.
Publicité
Les vêtements de sport rétro reviennent en force depuis quelque temps déjà, mais les balades quotidiennes du confinement, les activités en plein air avec distanciation sociale et la passion retrouvée pour le footing nous ont fait pencher plus que jamais du côté de l'esthétique athleisure. Les recherches pour les jupes de tennis plissées ont augmenté de 33 % en juin, avec en tête la jupe Victory Court de Nike, tandis que les cyclistes ont connu une hausse de 43 % en septembre. En été, Chloé Pierre a réussi à imposer le look Grand Chelem tout en blanc, tandis que Sofia Coelho nous a montré comment la jupe de sport plissée peut être combinée avec le reste de notre garde-robe. Aujourd'hui, avec la quatrième saison de The Crown qui cartonne sur Netflix, on peut s'inspirer des meilleurs looks fitness de la Princesse Diana - sweatshirt oversized, short de cycliste et chaussettes tubes inclus.
Que vous ayez adopté le télétravail cette année ou que les longs week-ends de confinement vous aient permis de faire plus ample connaissance avec votre canapé, votre denim et vos blazers ont très probablement été remplacés par des silhouettes plus fluides et des matières plus confortables. En avril, alors que nous nous confinions pour la première fois, Lyst a constaté que les recherches pour les joggings ont augmenté de 123 % par rapport à la même période l'année dernière, tandis que les leggings ont connu une hausse de 48 % dans les recherches. Peut-être avez-vous opté pour un ensemble en maille ou pour un sweat-shirt d'inspiration 80s - dans tous les cas, le confort est un must et les vêtements loungewear règnent en maître. Si le look monochrome épuré de Monikh Dale nous a poussé·e·s à investir dans les ensembles pastels, Brittany Bathgate a associé son coordonné en maille gris à des Birkenstock Bostons en feutre : le look de 2020 par excellence.
Publicité
Des matières résistantes et imperméables aux styles utilitaires et fonctionnels, nous avons adopté cette année une mode digne de l'apocalypse. Peut-être que les froufrous de notre garde-robe pré-pandémique n'avaient pas leur place en ces temps incertains ou peut-être que les masques qui sont entrés dans notre quotidien ont ouvert la voie à une esthétique Mad Max ; ce qui est certain, c'est que le style survivaliste s'est imposé en 2020. Que l'on opte pour des pièces inspirées de la randonnée et de la chasse (pensez aux gilets de pêche, aux bottes de randonnée et aux sacs de ceinture.) comme Courtney Trop, ou du style cyberpunk (les boots militaires et les vestes en cuir ont grimpé en flèche d'une année sur l'autre - 49 % et 32 %, respectivement.) comme Augurd, s'habiller en prévision de la fin du monde nous semble tout à fait adapté à notre époque.
Si cette année, vous vous surprenez à vouloir porter des cardigans kitsch, des chemisiers à manches bouffantes et des imprimés floraux aux couleurs chatoyantes, vous n'êtes pas seul·e. Reflétant les désirs de nombreu·ses·x citadin·e·s de fuir vers la campagne, nos placards se sont remplis de pièces aériennes. Les recherches pour les "Nap Dress" - des robes en coton tourbillonnantes confectionnées par Hill House Home qui semblent avoir été créées dans l'unique but de se balader dans un champs de maïs - a atteint un pic de 22 % en juillet, tandis que le hashtag Cottagecore compte près d'un million de visites sur Instagram et plus de 4,5 milliards de vues sur TikTok. Pour savoir comment adopter ce style bucolique, vous pouvez compter sur Paula Sutton de Hill House Vintage et Janna Morton, et pour trouver des pièces rustiques et romantiques, rendez-vous chez Shrimps et Dôen.
Si c'est en 2019 que l'e-girl et l'e-boy ont gagné en popularité, sous l'influence grandissante de TikTok, l'esthétique de gamer inspirée par les films d'animations japonais s'est imposée comme l'une des sous-cultures les plus populaires de 2020. L'e-boy Noen Eubanks est même devenu le visage de la collection printemps 20 chez Céline. Selon Lyst, les recherches pour les jupes façon Sailor Moon ont augmenté de 16 %, tandis que les T-shirts en résille ont augmenté de 20 % et les mono-boucles d'oreille pendantes ont connu une hausse de 72 %. Faites comme Krutika et Daniela, et optez pour des teintes néon et des bijoux d'inspiration punk.

More from Fashion