5 mannequins plus-size sur l’amour de soi & le tokénisme

Photo par Gray Lee Brame
Votre feed Instagram est peut-être plus diversifié que jamais, grâce à la multitude de femmes plus-size qui utilisent leurs plateformes pour favoriser une communauté en ligne inclusive et festive, mais le monde de la mode a encore un long chemin à parcourir.
Des marques qui prétendent que le manque d'inclusion des tailles dans leurs collections est dû au coût du matériel (mais qu'en est-il des blazers "oversized" et des jeans "boyfriend" ?) à la diversité corporelle minimale pendant le mois de la mode (au SS20, sur 7 390 castings, seuls 86 mannequins "plus-size" ont défilé sur les podiums, dont seulement 13 à Paris), il est juste de dire que l'industrie dans son ensemble a des étapes importantes à franchir avant de parvenir à une représentation véritablement enthousiasmante.
Publicité
Et c'est ici qu'intervient Joey Darlinn. Lassée de constater que l'industrie a ses propres normes et illusions en matière d'inclusivité, la mannequin plus-size et influenceuse body-positive s'est associée au photographe Michael Mayren, propriétaire et directeur de l'agence Brother Models, pour créer le Curve Board. "J'ai toujours ressenti la responsabilité de représenter un reflet exact de la société dans laquelle nous vivons, en termes de couleur, de genre, de sexualité, d'âge, de taille, de handicap", déclare Michael, qui a fondé Brother en 2016. "Il a été prioritaire d'être aussi inclusif que possible et de pousser les clients à faire de même. Nous avons toujours inclus des modèles avec des formes et grande taille dans nos tableaux habituels, mais l'idée d'ajouter un tableau entier nous est venue cette année car Joey et moi partageons les mêmes croyances et la même vision, ce qui est difficile à trouver dans l'industrie de la mode".
Si les médias dominants parlent aujourd'hui davantage de corps grande taille, c'est la représentation au sein de cette visibilité qui a conduit le duo à riposter. "Parce que nous voyons de plus en plus de corps plus-size dans les médias, qui deviennent une partie de l'identité d'une marque, nous perdons de vue le manque général d'inclusivité et de représentation", m'explique Joey. "L'industrie du mannequinat plus-size a suivi l'exemple des catégories de taille normale en créant un schéma directeur de ce qu'est un modèle grande taille. Nous voyons rarement des différences de formes, de tailles, de teintes de peau, de mensurations. Nous nous en tenons toujours à une taille d'échantillon, nous créons toujours des normes de beauté même au sein de la partie la plus inclusive de l'industrie dans son ensemble".
Publicité
Au-delà de la version acceptable mainstream du corps plus large - une figure de sablier exagérée - le secteur grande taille doit naviguer sur les mêmes questions que le reste du monde en jugeant ce qui est beau et ce qui ne l'est pas. "L'industrie continue à occidentaliser la beauté dans la catégorie grande taille, elle marginalise encore certaines personnes et crée encore une hiérarchie qui est fondamentalement préjudiciable au bien-être mental de ceux qui naviguent dans l'industrie, ainsi qu'à la jeune génération", déclare Joey. "J'ai été dans un corps plus gros toute ma vie et la façon dont il est contrôlé et sollicité sans justification est un effet direct de la situation décrite ci-dessus".
Les mannequins plus-size doivent encore faire face à des problèmes plus étendus dans l'industrie - les tailles d'échantillons sont de taille standard, le manque de stylistes pour travailler avec les plus-size - mais, Darlinn, Mayren et les 22 mannequins du Curve Board signés jusqu'à présent, ouvrent la voie au progrès. "Nous devons faire mieux, nous devons briser ce cercle vicieux et faire en sorte que les jeunes puissent se reconnaître et comprendre qu'ils sont aussi importants. Il y a tant de facteurs qui contribuent à la forme et à la taille du corps, mais les mêmes thèmes sont toujours au centre. Nous ne pouvons plus assimiler la taille à la santé, nous devons combattre la grossophobie et cela commence, à mon avis, par la normalisation de la représentation de TOUS les corps", déclare Joey. "Nous avons besoin d'une nouvelle normalité".
Publicité
Nous avons demandé à cinq des nouveaux mannequins du Curve Board de Brother de nous parler progrès, icônes plus-size et amour de soi.
Photo par Gray Lee Brame

Mags, mannequin et fondatrice de Made By Mags Cosmetics, Manchester

Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur la mode plus-size ?
Que c'est tabou, ou inapproprié pour les personnes grande taille de porter certains vêtements que les personnes de taille normale portent librement, comme les bikinis string, les vêtements résilles, les vêtements de sport ou ne pas porter de soutien-gorge, par exemple. Nous sommes en 2020. Les femmes plus-size peuvent porter tout ce qui leur plaît. J'ai vu des commentaires inondés de haine chaque fois qu'une marque de vêtements de sport publie un mannequin grande taille dans leurs vêtements. Les femmes ne devraient pas être obligées de se faire contrôler et ridiculiser dans leur choix de vêtements simplement parce qu'elles semblent différentes de la "norme". Vous vous attendriez à ce qu'une femme de taille normale soit sur une plage habillée de la tête aux pieds ? Nous devons nous pencher sur les raisons pour lesquelles les corps ronds portant des vêtements normaux/écologiques sont ridiculisés et sur-sexualisés, au point que même leurs photos sur les réseaux sociaux sont signalées pour leur contenu inapproprié. Nous devons également nous pencher sur la contribution de l'industrie aux normes de beauté irréalistes instaurées dans la société, et sur la manière dont cela alimente l'ignorance de la mode plus-size.
Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur le mannequinat plus-size ?
Publicité
Que c'est inclusif. Bien qu'il y ait eu un changement ces dernières années et une augmentation du nombre de femmes plus rondes qui ont fait l'objet de grandes campagnes et de reportages, il semble que beaucoup de marques aient trouvé leur "modèle" - une taille fine et des hanches larges. Bien que ce type de corps soit nécessaire pour représenter, il est devenu une norme pour de nombreuses marques et est aujourd'hui le type de corps le plus conventionnellement accepté. Les femmes à la peau relâchée, au ventre apparent et aux petites hanches sont sous-représentées. L'industrie ne peut pas être vraiment inclusive tant que nous ne voyons pas de mannequins grande taille avec des types de corps différents/variés. Les gens doivent pouvoir se rendre sur Internet et voir des personnes qui leur ressemblent, ainsi que leurs amis et leurs pairs, afin de ne pas se comparer constamment à des images irréalistes.
Quel changement souhaitez-vous voir dans l'industrie concernant les femmes plus-size ?
Je veux que l'industrie normalise le fait que les femmes plus rondes deviennent le visage des grandes marques et qu'elles fassent l'objet d'énormes campagnes afin qu'elles puissent commencer à être considérées comme "normales" et non plus comme un phénomène rare. Je veux que les femmes grande taille puissent poster librement sur Instagram sans commentaires sur leur courage. J'aimerais que les marques incluent leurs catégories "grandes tailles" sur le même feed social que leurs catégories "tailles normales" afin de ne pas renforcer la rhétorique selon laquelle les femmes grande taille sont "différentes". Les marques doivent se lancer dans le développement de produits grande taille et cesser d'utiliser le coût comme excuse pour ne pas le faire. Nous avons besoin de stylistes et de créateurs grande taille présents sur les shootings. L'inclusion dans tous les aspects de l'industrie est la seule façon de progresser.
Publicité
Qui est votre icône plus-size ?
Philomena Kwao. Elle a pris son envol lorsqu'elle a déménagé à New York en 2013 et depuis lors, je l'ai vue défendre sans relâche les droits des femmes, l'inclusion dans l'industrie de la beauté et, maintenant qu'elle est mère, la santé maternelle. Dès le début de sa carrière, elle a dit vouloir utiliser sa plateforme pour favoriser l'autonomisation des femmes. C'est incroyable de la voir tenir sa parole, et c'est l'une des choses qui me motivent à continuer de repousser les limites.
Photo par Gray Lee Brame

Darcy Jouza, étudiante et mannequin, Bedfordshire

Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur la mode plus-size ?
Que certaines femmes ne peuvent pas porter un style de vêtement particulier parce qu'il n'est pas "flatteur" pour une silhouette plus large. Les femmes grande taille peuvent porter tout ce qu'elles veulent tout en restant aussi belles qu'une femme au corps plus mince.
Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur le mannequinat plus-size ?
Lorsque les gens imaginent des mannequins plus-size, ils supposent que leur mode de vie n'est pas sain. Tout le monde est différent et il n'existe naturellement pas de taille unique pour les femmes. Comme les modèles plus larges ne sont pas autant montrés dans l'industrie, cela conduit les gens à croire qu'être plus gros n'est pas normal et donc mauvais pour la santé. Nous devons voir des types de corps plus réalistes être célébrés.
Quel changement souhaitez-vous voir dans l'industrie concernant les femmes plus-size ?
Publicité
Je veux que les corps plus gros soient normalisés ! Je veux que les femmes qui ne correspondent pas aux "normes de beauté" de la société voient sur les réseaux sociaux des modèles qui leur ressemblent et qui se sentent bien. Je veux que les jeunes filles grandissent en ayant une vision saine de leur poids et de leur taille afin qu'elles n'aient pas l'impression qu'elles ont besoin de correspondre à un certain format pour être considérées comme belles.
Qui est votre icône plus-size ?
En dehors de chaque fille du Curve Board chez Brother, parce que toutes ces femmes sont incroyables, mon icône plus-size est Emma Tamsin Hill, une influenceuse et militante plus-size. La suivre en ligne m'a permis de découvrir sur Instagram une communauté body-positive, avec de nombreuses femmes grande taille, dont elle-même, qui prônent l'amour de soi. Cela m'a vraiment aidée à apprendre à aimer mon corps et cela m'inspire à donner à d'autres femmes les moyens de s'aimer aussi.
Photo par Gray Lee Brame

Myla, créatrice de contenu, artiste et mannequin, Manchester

Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur la mode plus-size ?
Les marques défendent l'idéologie selon laquelle les corps grande taille n'aiment pas s'habiller, ce qui signifie que les marques de streetwear de luxe et de haute couture ne s'adressent pas du tout aux personnes rondes, mais nous donnent plutôt des vêtements très rudimentaires avec lesquelles travailler, ce qui est très décevant pour une amoureuse de la mode comme moi qui n'aime rien de plus que de s'habiller dans des styles différents.
Publicité
Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur le mannequinat plus-size ?
L'idée que pour être mannequin plus-size, il faut avoir les cuisses épaisses avec une taille fine et des hanches larges. Cela nourrit littéralement la beauté occidentalisée, ce que je désapprends encore moi-même.
Quel changement souhaitez-vous voir dans l'industrie concernant les femmes plus-size ?
Je veux que l'industrie réalise que si elle veut que les personnes grande taille fassent leurs achats de manière durable, les marques doivent d'abord s'occuper de notre corps - les marques durables qui s'arrêtent à la taille 42 sont effroyables et très assurément frustrantes. Je veux voir de l'inclusivité, je veux une représentation, je veux voir des corps grande taille et des corps gros de toutes formes ET tailles différentes représentés dans l'ensemble du secteur et pas seulement le corps "curve" standardisé. J'ai surtout besoin de voir des corps plus gros sur les défilés pour nous donner une représentation réelle dans ces lieux.
Photo par Gray Lee Brame

Wilhemina, mannequin, PDG de DermaLuxe&Co et cofondatrice de B-DigitalUK, Londres

Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur la mode plus-size ?
Que nous n'aimons pas la mode et la créativité qui en découle, nous voulons simplement couvrir nos corps.
Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur le mannequinat plus-size ?
Que nous "encourageons l'obésité et la mauvaise santé".
Quel changement souhaitez-vous voir dans l'industrie concernant les femmes plus-size ?
Je veux voir une gamme de femmes plus-size, pas seulement un type. Je veux que les femmes grande taille soient présentes dans tous les domaines de l'industrie, et pas seulement dans les campagnes commerciales. Je veux que les femmes grande taille soient autorisées à faire exactement ce que font les mannequins, c'est-à-dire modéliser leurs vêtements, et pas seulement pour votre campagne de marque "diverse et inclusive".
Publicité
Qui est votre icône plus-size ?

Brielle Anyea, je l'adore !
Photo par Gray Lee Brame

Chrissy PreMilli, mannequin, Hackney

Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur la mode plus-size ?
Que notre peau doit être couverte et que nous ne sommes pas aptes à porter des bikinis.
Quelle est, selon vous, la plus grande idée fausse sur le mannequinat plus-size ?
Personnellement, je pense que la plus grande idée fausse sur le mannequinat grande taille est que les mannequins sont en mauvaise santé et ne font pas d'exercice, et que nous encourageons les gens à être "gros". Je tiens à souligner que cette idée est complètement fausse.
Quel changement souhaitez-vous voir dans l'industrie concernant les femmes plus-size ?
Je souhaite que toutes les femmes soient représentées. Si une annonce indique que le mannequin doit faire une taille 46, veuillez choisir une taille 46 plutôt qu'une taille 42 et ensuite utiliser du rembourrage.
Qui est votre icône plus-size ?

Moi-même ! Je n'ai pas la grosse tête, mais je suis passée de la haine physique de tous les aspects de mon existence à l'amour de moi-même - c'est très inspirant. Mais j'aime beaucoup Precious Lee - elle est un véritable modèle !

More from Fashion