Sexe : 12 conseils pour bien vivre sa première fois

Vous avez donc décidé d'avoir des rapports sexuels pour la première fois. Que vous soyez au lycée, à l'université, dans la vingtaine ou la cinquantaine, les débuts dans la vie sexuelle peuvent sembler être un grand pas. La société nous envoie de nombreux messages sur ce à quoi doit ressembler la "perte de la virginité". Mais en réalité, il n'y a pas une seule "bonne" façon de faire l'amour pour la première fois - et la "virginité" n'a pas la même signification pour tout le monde. Vous pouvez considérer que votre "première fois" est la première fois que vous vous mettez nu·e avec un·e partenaire, que vous avez un orgasme avec un·e partenaire, que vous avez une expérience sexuelle consensuelle, que vous avez des relations sexuelles queer, ou autre chose. C'est vous qui décidez de ce qui "compte".
Publicité
"Avoir des rapports sexuels ne vous 'change' pas", explique le Dr Jill McDevitt, sexologue de CalExotics, à Refinery29. "Beaucoup de gens pensent que faire l'amour pour la première fois change quelque chose de fondamental chez eux en tant que personne, surtout pour les femmes. Mais la 'virginité' n'existe pas. C'est une construction sociale que nous avons inventée, et la personne que vous êtes après le sexe est la même qu'avant le sexe, tout comme vous [étiez] la même personne avant et après avoir mangé de la glace pour la première fois".
Cela dit, vous ne voulez pas avoir le cerveau gelé la première fois que vous mangez une glace. Et vous voulez probablement que votre premier rapport sexuel, quel que soit le sens que vous lui donnez, soit amusant et agréable pour vous et votre partenaire. Nous avons demandé l'avis d'expert·e·s et avons ajouté quelques conseils de notre cru.

Choisissez un lieu

Trouvez un endroit où vous pouvez être intimes sans avoir à vous soucier d'être interrompu·e·s. Si vous avez des colocataires ou si vous vivez en famille, essayez de trouver un moment où ils ne sont pas là. Si vous ne pouvez pas le faire dans le confort de votre maison, assurez-vous que vous ne serez pas dans un endroit où des passant·e·s pourraient vous voir accidentellement, et n'oubliez pas que faire l'amour en public est illégal. Idéalement, vous devez être dans un endroit où vous vous sentez à l'aise. J'ai une amie qui a fait l'amour pour la première fois dans un vieux camion, sa tête heurtant constamment la manivelle de la fenêtre - cela a rendu la nuit mémorable, mais pas de la manière dont elle l'avait espérée.
Publicité

Oubliez ce que vous avez entendu sur la "première fois"

Les médias et la société nous transmettent beaucoup de messages sur le sexe. Essayez de ne pas vous focaliser sur ce que vous avez appris sur la perte de la "virginité" à la télévision, dans les films ou même chez vos ami·e·s, car dans la vie réelle, les expériences des gens peuvent être très différentes les unes des autres. "Débarrassez-vous de toute attente ; la première fois que nous faisons l'amour n'est généralement pas notre meilleure. De plus, beaucoup de choses que l'on entend sur la première fois ne sont pas absolues", explique Emily Morse, experte en sexualité et en intimité pour les préservatifs SKYN et animatrice du podcast Sex With Emily. "Tout le monde ne saigne pas la première fois, n'a pas de douleur ou même ne prend pas de plaisir - et si vous faites partie de ces catégories, sachez qu'il n'y a rien qui cloche chez vous".

Décidez du type de sexe que vous souhaitez avoir

Que signifie pour vous le fait d'avoir des rapports sexuels pour la première fois ? La première fois que vous pratiquez du sexe oral ? La première fois que vous vous mettez nu·e avec un·e partenaire ? Votre première relation sexuelle avec pénétration du pénis dans le vagin ? "Vous pouvez dire oui ou non à tout et n'importe quoi. C'est à vous de décider ce que vous faites de votre corps et comment vous le faites", affirme le Dr McDevitt. "Il existe de nombreuses façons de faire l'amour. Il n'y a pas que la pénétration du pénis dans le vagin. D'ailleurs, les organes génitaux ne sont pas toujours impliqués. Et surtout, il n'y a pas de 'résultat' ni de 'but' à atteindre".
Publicité

Déterminez ce que vous aimez avant de commencer

Si vous n'êtes pas sûr·e de ce à quoi votre premier rapport sexuel devrait ressembler ou ce que vous souhaitez ressentir, prenez le temps de l'introspection et de la masturbation avant de passer à l'acte. "Si vous lisez ceci en pensant 'Mais comment savoir ce qui m'excite ?' ou 'J'ai besoin de quelqu'un d'autre pour être excitée', je vous conseille d'attendre", explique Goldwyn. "Prenez le temps de vous connaître, de faire l'amour avec vous-même et de comprendre comment vous aimez être touchée avant d'introduire un partenaire dans le mélange".

Choisissez un·e partenaire en qui vous avez confiance et avec qui vous vous sentez à l'aise

Un·e partenaire qui vous pousse à avoir des rapports sexuels alors que vous ne vous sentez pas prêt·e n'est pas un bon·ne partenaire. Vous n'êtes pas obligé·e d'avoir une relation avec la première personne avec laquelle vous avez des rapports sexuels, mais vous devez vous sentir en sécurité et à l'aise avec elle.
"D'abord et avant tout, lorsque vous faites l'amour pour la première fois, assurez-vous que vous êtes avec quelqu'un en qui vous avez confiance, que vous êtes réellement prêt·e à avoir des rapports sexuels et que vous ne vous sentez pas du tout sous pression pour simplement 'cocher la case'", indique le Dr Morse. "N'oubliez pas d'y aller doucement, de prêter attention à ce que vous ressentez et de rester présente". Si vous pensez être prêt·e à avoir des rapports sexuels mais que, après avoir commencé, vous décidez d'arrêter, ce n'est pas grave non plus.
Publicité

Un "consentement enthousiaste" est essentiel

À ce propos, obtenir et donner un consentement enthousiaste est un moyen crucial de s'assurer que vous et votre partenaire ne vous lancez pas dans le sexe parce que vous pensez que vous "devriez" ou pour satisfaire l'autre personne. "Assurez-vous que vous consentez avec enthousiasme à chaque chose que vous faites ensemble", a déclaré la sexologue Vanessa Marin à Cosmopolitan. "'Enthousiaste' est un élément clé de cette phrase. Ne vous contentez pas d'accepter quelque chose - assurez-vous que vous êtes enthousiaste à ce sujet".

Planifiez des rapports sexuels protégés

Avant d'avoir des rapports sexuels, décidez quelle protection vous allez prendre. Si vous avez des rapports sexuels qui peuvent entraîner une grossesse, quel type de contraception utiliserez-vous ? Si vous faites du sexe oral, utiliserez-vous une méthode de contraception pour vous protéger contre les IST ? Si vous décidez de ne pas le faire, connaissez-vous les risques et êtes-vous à l'aise avec eux ? Informez-vous, parlez-en avec votre partenaire et préparez-vous à l'avance - il est bon d'avoir des préservatifs ou des digues dentaires sur votre table de nuit, prêts à être utilisés.
Et dans le contexte de la pandémie de COVID-19, il est également judicieux de demander à la personne que vous fréquentez quelles précautions elle a prises. A-t-elle été vaccinée ? Porte-t-elle un masque et garde-t-elle une distanciation sociale en public ? Combien de personnes voit-elle régulièrement ? Autant de choses importantes à savoir pour se protéger et protéger les autres du virus.
Publicité
Selon Liz Goldwyn, fondatrice de The Sex Ed, une plateforme multimédia d'éducation sexuelle, de santé et de sensibilisation, les conversations sur les rapports sexuels protégés ne doivent pas nécessairement être gênantes. "Faites une blague pour briser la glace et parlez de protection dès le début - ce n'est PAS un tue-l'amour", suggère-t-elle. "Vous vous sentirez beaucoup plus à l'aise et prêts à prendre du plaisir si vous vous sentez en sécurité sur ce plan".

Partagez vos limites

Lorsque vous parlez de rapports sexuels protégés, parlez aussi de vos limites, conseille Goldwyn. Y a-t-il des choses que vous voulez absolument inclure dans votre premier rapport sexuel, ou des choses que vous ne voulez absolument pas y inclure ? Partagez-les. Si vous avez été victime d'une agression ou d'un abus dans le passé, que peut faire votre partenaire pour vous aider à vous sentir à l'aise ?
"Parlez de vos limites en même temps que de vos désirs", précise Goldwyn. "Y a-t-il des endroits où vous aimez être touchée ? Qu'en est-il des zones ou des mouvements qui vous mettent mal à l'aise ? Et savez-vous ce qu'il en est de votre partenaire ? Je vous suggère d'avoir cette conversation avant de vous lancer pour faire baisser la pression avant que vous ne soyez dans le feu de l'action".

Privilégiez les préliminaires

Passez beaucoup de temps à vous embrasser, à vous caresser et à vous toucher avant de commencer à faire l'amour. Ajoutez peut-être aussi un peu de dry-humping. En consacrant beaucoup de temps aux préliminaires, vous serez excité·e, naturellement lubrifié·e (si vous avez un vagin) et vous vous sentirez bien au moment où vous commencerez à faire l'amour - ce qui rendra le sexe tellement plus agréable, quel que soit le type de sexe que vous ayez.
Publicité

Ajoutez du lubrifiant

Si vous avez des rapports sexuels impliquant une pénétration, l'utilisation de lubrifiants augmentera le confort, réduira les risques de blessure ou de douleur et rendra même les rapports plus agréables. Le lubrifiant est particulièrement utile pour les rapports sexuels avec pénétration, mais il est également idéal pour tout type de stimulation externe. Si vous n'avez jamais utilisé de lubrifiant auparavant, essayez de vous masturber avec pour voir comment c'est.

Essayez de rester dans le moment présent

Lorsque vous faites l'amour, concentrez-vous sur ce que vous ressentez, pas sur votre apparence. "Ne vous préoccupez PAS de l'apparence de votre corps", déclare Goldwyn. "La perfection n'existe pas - le sexe est souvent maladroit, désordonné et drôle. Il y a un énorme éventail d'expériences, et la dernière chose dont vous voulez vous préoccuper, ce sont vos formes. Je vous promets que votre partenaire ne va pas se soucier de votre cellulite ou de vos poignées d'amour".

Amusez-vous

Le sexe est une question de plaisir, et doit être amusant, alors essayez de vous détendre ! "En plus d'essayer de rester dans le moment présent, sachez que ce n'est pas grave si les choses ne se passent pas exactement comme prévu", explique Rebecca Alvarez Story, sexologue et fondatrice de Bloomi. "Nous idéalisons souvent notre premier rapport sexuel alors qu'en réalité, il se peut que les premières fois, ce soit rapide, maladroit ou par tâtonnement, et ce n'est pas grave", dit-elle. "Si vous essayez une position sexuelle et que cela ne fonctionne pas, ou si vous n'arrivez pas à ouvrir rapidement l'emballage d'un préservatif, quels que soient les contretemps, essayez d'en rire et de vous amuser".

More from Sex & Relationships