Est-il normal de saigner après avoir été doigté·e ?

Illustration par Anna Sudit.
Quand ma première petite amie et moi avons commencé à avoir des rapports sexuels, j'ai saigné - plusieurs fois. C'est arrivé presque à chaque fois qu'elle me doigtait. J'allais aux toilettes une fois que nous avions fini, et il y avait des traces de sang sur le papier toilette quand je m'essuyais.
Peut-être que ça aurait dû me faire bien plus peur que ça, mais il n'y a jamais eu beaucoup de sang. Dans ma relative ignorance de mon corps, je pouvais facilement rationaliser toute peur. Elle a peut-être déclenché mes règles, je pensais. J'imaginais son doigt qui pénétrait dans mon canal vaginal et faisait éclater une bulle de règles qui s'écoulait ensuite sur le papier toilette. (Pour info, ce n'est pas comme ça que les règles fonctionnent).
Publicité
En réalité, elle a probablement juste éraflé l'intérieur de mon vagin, faisant couler un peu de sang. En fait, June Gupta, directrice adjointe des services médicaux de la Planned Parenthood Federation of America, affirme que les saignements vaginaux dus à de petites coupures sont relativement fréquents.
"La plupart du temps, ces éraflures ou coupures sont très petites et cicatrisent d'elles-mêmes en quelques jours. Il est très rare qu'une éraflure ou une coupure à l'intérieur du vagin nécessite des soins médicaux pour l'aider à cicatriser et réduire le risque d'infection", dit-elle.
Bien que le risque d'infection soit déjà faible, vous pouvez le réduire davantage en demandant à votre partenaire de se couvrir les mains avec un préservatif ou un gant jetable. Cela réduira la possibilité qu'elle·il introduit des bactéries dans votre vagin et les coupures, explique Gupta. Même si vous n'utilisez pas de gants, il est bon de demander à votre partenaire de se laver les mains avant de commencer tout rapport sexuel.
L'utilisation d'un peu de lubrifiant à base d'eau permet de réduire les risques de coupures, car elle permet à votre partenaire de glisser ses doigts à l'intérieur et à l'extérieur avec moins de friction. "La lubrification est vraiment importante", explique Gupta. "Le vagin produit une lubrification pendant l'excitation, mais cela peut prendre du temps et des préliminaires. Assurez-vous d'y aller lentement, arrêtez-vous si vous vous sentez inconfortable et, surtout, communiquez sur ce qui vous fait du bien et ce qui n'en fait pas. (Que vous en ayez besoin ou non pour éviter les coupures, l'ajout de lubrifiant peut rendre la masturbation plus agréable).
Publicité
Si les petites coupures sont la raison la plus courante pour laquelle une personne peut saigner après avoir été doigtée, il existe quelques autres possibilités. Les doigts de votre partenaire peuvent avoir étiré votre hymen, explique Gupta. "Un hymen est un tissu fin qui s'étend sur l'ouverture du vagin de certaines personnes", dit-elle. "L'étirement peut provoquer des saignements. C'est normal et devrait disparaître en quelques jours".
Il y a aussi la possibilité que vous soyez sujet·te au spotting entre deux périodes de règles, ce qui n'est peut-être pas du tout lié au doigté, mais simplement à un mauvais timing. Les infections vaginales ou les IST peuvent également provoquer des pertes de sang, selon Gupta. La chlamydia, par exemple, peut provoquer du spotting entre les règles, mais elle s'accompagne souvent d'autres symptômes, tels que des pertes vaginales et des douleurs pendant que vous faites pipi.
Dans la plupart des cas, il n'y a aucune raison de s'inquiéter si vous remarquez un peu de sang, mais Gupta suggère de consulter un médecin si vous avez des douleurs, une gêne, des démangeaisons ou si le saignement ne disparaît pas au bout de quelques jours.

More from Sex & Relationships