Ce que 10 femmes pensent des rapports sexuels pendant les règles

Photo par Ruby Woodhouse
L'un des moments les plus forts de la dramaturgie de HBO, I May Destroy You, est celui où Arabella et son amant italien, Biagio, ont des rapports sexuels pendant ses règles. Et pas une version hollywoodienne des rapports sexuels, où on fait allusion à l'acte mais rien n'est réellement montré à la caméra. Dans la scène, vous voyez Biago retirer le tampon d'Arabella et même jouer avec un caillot de son sang menstruel. C'est réel et brut et ça ne ressemble à rien de ce que nous voyons habituellement à la télévision. Ce qui était exactement le but. "Comment quelque chose qui se produit une fois par mois peut encore provoquer choc et malaise", a déclaré la réalisatrice de la série et star Michaela Coel à The Express. "Je veux que ce soit normalisé".
Publicité
Surtout parce que beaucoup de gens aiment faire l'amour à cette période du mois. Les femmes sont souvent plus excitées pendant leurs règles. Le sexe peut aider à soulager les crampes, à augmenter la lubrification et, pour certaines femmes souffrant de vulvodynie (douleur chronique de la vulve), cela peut même rendre l'acte plus agréable. Les chercheurs ne savent pas exactement pourquoi, mais "certaines données indiquent que les douleurs de pénétration sont plus faibles lorsque les femmes ont leurs règles", explique le Dr Lori Brotto, directrice de la University of British Columbia Sexual Health Laboratory.
Pour réduire la stigmatisation liée aux rapports sexuels pendant les règles, il est nécessaire de réduire la stigmatisation liée aux règles tout court. Récemment, la Pantone Colour Institute s'est joint à la cause, s'associant à la marque suédoise de cups menstruels Intimina pour créer une couleur qu'ils ont appelé le rouge Period. Oui, c'est une campagne marketing, et malgré le fait que ça n'a pas eu l'effet désiré, c'est quelque chose qui nous fait parler davantage de la menstruation et qui essaie de la normaliser. C'est pourquoi nous avons demandé à plusieurs femmes de nous faire part de leurs opinions sur les rapports sexuels pendant les règles.
Comme pour tout ce qui est lié au sexe, il s'agit ici de question personnelle : faites-le si vous aimez et évitez-le si vous n'aimez pas. Mais n'oubliez pas : si vous avez des rapports sexuels avec pénétration du pénis dans le vagin pendant vos règles, VOUS POUVEZ TOUJOURS TOMBER ENCEINTE. "C'est très rare, mais je ne peux pas dire qu'il y a zéro pour-cent de chance", affirme Yolanda Kirkham, professeur assistante au département d'obstétrique et de gynécologie de l'université de Toronto. "Le sperme demeure en vie pendant trois jours et si une personne a des cycles menstruels très courts, et si, ce mois-là, elle ovule beaucoup plus tôt, il y a alors un risque".
Publicité
DashDividers_1_500x100
"Je n'ai jamais eu de rapports sexuels pendant mes règles. Je n'ai jamais pris la pilule, donc mes règles sont un cauchemar absolu, elles durent sept jours et j'ai l'impression que je vais mourir à chaque effort. C'est comme si je faisais l'amour tout en ayant la pire grippe de ma vie. Je ne serais pas contre si une partenaire avait ses règles. Mais je pense aussi que ce n'est pas parce que votre partenaire le souhaite que vous devez être vous-même à l'aise avec ça". — Sandra
"Le sexe pendant les règles est un grand oui pour ma part. Pourquoi pas ? La société doit cesser avec cette honte que les femmes doivent ressentir à propos de leurs règles. Pour ma défense, mon flux est très léger (#blessed). En général, je me contente d'informer mes partenaires lorsque j'ai mes règles et 99 % des gens s'en fichent". — Sarah
"Je n'ai fait l'amour pendant mes règles qu'une seule fois. J'avais environ 25 ans et je fréquentais un gars depuis peu. Parce que c'était nouveau, on était tout le temps ensemble. C'était le dernier jour de mes règles, et bien que je n'étais pas certaine, il m'a assuré que cela ne lui posait pas de problème, alors je me suis laissé aller dans le but d'essayer quelque chose de nouveau. C'était une grosse erreur. Je me sentais mal à l'aise et gênée tout le temps. De plus, même si mon flux avait été minime toute la journée, le fait de faire l'amour a déclenché un flux de sang rouge vif qui s'est répandu partout. Une fois terminée, je me suis rendue dans sa salle de bains dégoûtante et j'ai fouillé dans mon sac pour trouver un nouveau tampon. Il ne m'en restait plus qu'un, et bien sûr, je l'ai fait tomber par terre - le sol était recouvert d'une fine couche de litière pour chat. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je n'aime pas ça. Ce n'est pas un problème de douleur. Je ne suis pas dégoûtée par le sang ou quoi que ce soit d'autre - j'ai mes règles depuis 25 ans maintenant, donc ce serait bizarre si je ne m'étais pas habituée à cela. Je suppose que je suis plus heureuse quand mon vagin ne fait qu'une chose à la fois". — Beth
Publicité
"Ma partenaire et moi, même si nous n'y sommes pas totalement opposées, n'aimons pas vraiment les rapports sexuels avec les règles. Ma partenaire a un stérilet, elle n'a donc pas vraiment eu de règles depuis quelques années. J'ai cependant mes règles et les écoulements sont abondants les deux premiers jours, donc franchement, je ne me sens pas très sexy ou excitée. Mais j'ai tendance à devenir très excitée vers la fin de celles-ci. Mes règles sont donc très légères, et nous en profitons à ce moment-là. Nous utilisons beaucoup de jouets pendant les rapports sexuels, donc ça ne nous dérange pas de mettre un peu de sang dessus. En général, nous évitons juste les cunni. Ce que j'aime, c'est que mes hormones travaillent pour moi et me stimulent, m'aidant à me sentir plus fougueuse. Ce que je n'aime pas, c'est… aussi mes hormones. Bien que je puisse me sentir très excitée, j'ai aussi toute une série d'émotions les autres jours. Je me sens aussi presque toujours ballonnée pendant mes règles, donc encore une fois, je ne me sens pas toujours sexy". — Laura
"J'ai eu assez souvent des rapports sexuels pendant mes règles. Mon flux est généralement léger, donc ce n'est pas trop salissant. Si je m'inquiète pour les draps clairs, je mets une serviette. Parfois, j'évite de faire l'amour pendant une journée si j'ai une semaine plus abondante que prévu. J'évite généralement le sexe oral pendant mes règles parce que j'ai l'impression que ce serait dégoûtant pour le mec, mais s'il le voulait vraiment, je le laisserais faire. Je n'aime pas avoir à retirer mon tampon juste avant la pénétration, mais malgré ça, je laisse généralement le tampon à l'intérieur lorsque l'on commence à se câliner pour qu'il n'y en ait pas partout directement. Je fais toujours en sorte que le gars se tourne quand je sors le tampon, ou je quitte la pièce. Je n'ai eu qu'un seul mec qui ne voulait pas faire l'amour à cause du sang, et c'est un énorme blocage pour ma part. Quoi, tu penses que le corps des femmes est dégoûtant ? Sors d'ici !" — Andrea
Publicité
"J'ai eu des rapports sexuels pendant mes règles dans mes jeunes années, lorsque les hormones se déchaînaient. Soit sous la douche, soit, si je me trouvais dans un jour de flux plus léger, au lit. Une fois, j'ai même eu des rapports sexuels en oubliant que j'avais un tampon. (Une catastrophe quand le tampon est resté coincé !) Maintenant que je ne prends plus de contraceptifs, l'idée de faire l'amour pendant mes règles - quand j'ai des crampes, des ballonnements et une peau horrible - ne pourrait pas être plus repoussante. Mon partenaire n'a jamais semblé se soucier de l'un ou de l'autre ; ça a toujours été un choix de ma part. Et maintenant que nous essayons d'avoir un bébé, nous gardons le sexe pour le moment où j'ovule de toute façon". — Katherine
"Ma meilleure histoire de cul pendant les règles était avec mon mari au début de notre relation. Nous avons décidé de prendre du LSD lors de notre première Saint-Valentin ensemble. Nous nous sommes regardés dans les yeux et nous nous sommes dit "Je t'aime" sous la lumière de la pleine lune. Cela a rapidement conduit à un rapport sexuel doux et passionné, qui m'a donné très soif. Nue et sans mes lunettes, je me suis penchée sur le rebord de la fenêtre pour prendre mon verre d'eau et j'ai vu une grande tache sombre sur la couette. J'ai commencé à toucher le bas de mon corps et j'ai senti le sang de mes règles sur mes cuisses et mes lèvres. Conseil : le LSD peut en fait provoquer une contraction de l'utérus et provoquer des saignements. De plus, le peroxyde d'hydrogène permet de faire sortir du sang frais des tissus". — Jaxx
Publicité
"J'aime le sexe pendant les règles ! C'est naturellement plus lubrifié. Le sexe peut parfois être salissant de toute façon ! Si vous voulez faire l'amour, ne vous retenez pas, accommodez-vous plutôt. Sautez dans la douche pour le faire, ou pour vous rincer ensemble, ou posez une serviette. Cette idée préconçue selon laquelle il ne faut pas le faire est tout simplement ridicule". — Natalie
"J'ai déjà eu des rapports sexuels avec mes règles plusieurs fois. Je n'aime pas ça ! C'est salissant et je ne me sens pas sexy quand j'ai mes règles. Je pense que dans les cercles féministes, il peut y avoir une certaine pression pour apprécier les rapports sexuels pendant les règles, ce qui est peut-être une sur-correction de la perception sociétale selon laquelle c'est dégoûtant. Enfin, peut-être pas une pression, mais le sentiment que tout le monde doit être favorable aux rapports sexuels pendant les règles. Si quelqu'un me disait qu'il n'aime pas ça, je lui dirais qu'il n'a pas à le faire. Et j'espère avoir une conversation sur le pourquoi : est-il vraiment mal à l'aise ou dégoûté, ou pense-t-il qu'il devrait l'être ? Il n'y a pas d'acte sexuel que tout le monde doit aimer ou avec lequel on doit être absolument à l'aise, et l'important dans toute vie sexuelle est que chaque partenaire soit enthousiaste et consentant et ne se sente pas contraint ou honteux". — Dee
"J'ai eu des rapports sexuels pendant mes règles de façon semi-régulière avant d'avoir une hystérectomie. Dans le meilleur des cas, ce n'était pas différent des autres fois. Mais parfois, cela déclenchait des crampes, ce qui n'était pas très amusant. Ma libido semblait plus élevée pendant les deux premiers jours de menstruation, donc c'était une période où j'avais souvent des rapports sexuels. Honnêtement, mettez une serviette et si votre partenaire a un pénis, un préservatif peut faciliter le nettoyage. Allez-y doucement lors de la pénétration afin de ne pas déclencher de crampes ! — Mel
Les interviews ont été éditées et condensées.

More from Sex & Relationships