Pourquoi l’anxiété peut littéralement faire trembler & comment y remédier

Photo par Meg O'Donnell
Si vous avez déjà été confronté·e à de graves crises d'anxiété, vous savez que c'est une épreuve qui touche tout le corps. Non seulement elle occupe tout l'espace de votre cerveau, mais elle affecte également le fonctionnement de votre corps - de la transpiration aux difficultés respiratoires en passant par les tics et les contractions musculaires aléatoires.
Les effets de l'anxiété sur le corps sont bien documentés. Un problème de santé mentale ou un état d'esprit de détresse peut souvent se manifester physiquement et certaines personnes peuvent ressentir une tension musculaire (comme une mâchoire crispée) due à l'anxiété. L'une des réactions physiques à l'anxiété qui peut sembler particulièrement incontrôlable est le frisson et le tremblement.
Publicité
Le Dr Ian Nnatu, psychiatre consultant au Priory Hospital North London, explique qu'il s'agit de l'un des symptômes d'anxiété les plus courants et que les mains, les bras ou le corps entier peuvent trembler, selon la sévérité de l'anxiété.
Cela se produit, dit-il, "lorsque la réaction naturelle de lutte ou de survie de l'organisme est déclenchée ou activée en réponse à un danger perçu. Lorsque cette réponse est déclenchée, cela entraîne une augmentation de l'adrénaline, l'hormone du stress, qui active les nerfs et les muscles, préparant le corps à fuir ou à attaquer. Cette réaction est tout à fait naturelle et contribue à notre sécurité".
L'ironie du sort veut que lorsque notre corps réagit physiquement de cette manière, cela montre à quel point notre réponse évolutive au danger perçu fonctionne bien. Cependant, il existe une différence entre une réponse naturelle à un danger "réel" perçu et la façon dont les pensées et les peurs anxieuses se manifestent. Une montée d'adrénaline face à un objet que l'on peut voir et nommer peut être comprise (même si elle est éprouvante), mais la réponse à un sentiment d'anxiété plus large peut être inquiétante. Le fait de trembler et de frissonner peut donner l'impression que votre corps échappe encore plus à votre contrôle. Et si vous ne savez pas ce qui se passe, cela pourrait bien aggraver ce sentiment d'anxiété.
Heureusement, il y a des choses que vous pouvez faire pour atténuer les tremblements, à la fois pendant qu'ils se produisent et à long terme.
"L'une des façons de réduire les tremblements et l'anxiété est de recourir à des techniques de respiration", explique le Dr Nnatu. "La respiration profonde permet d'activer le système nerveux parasympathique et d'induire un état de calme". Il indique également que la relaxation musculaire progressive, associée à la respiration profonde, est une technique efficace. Dans la relaxation musculaire progressive, vous suivez un script et vous tendez les muscles en inspirant avant de les détendre en expirant. La pleine conscience et l'augmentation de l'activité physique peuvent également vous aider - la pleine conscience pour calmer un cerveau agité et anxieux, et la course à pied ou la marche rapide pour dépenser votre surplus d'énergie et aider à dissiper l'adrénaline.
Quant à la gestion à plus long terme, le Dr Nnatu conseille de poursuivre le traitement de l'anxiété de manière plus générale. "Sur le long terme, la thérapie cognitivo-comportementale peut être un traitement efficace des troubles anxieux, tout comme la pleine conscience et la pratique régulière du yoga. Certains trouvent que les changements de mode de vie, comme l'amélioration de leur régime alimentaire, de l'exercice physique et du sommeil, aident également sur le long terme".

More from Mind