Le soleil aide-t-il vraiment à éliminer l’acné ?

Photographed by Poppy Thorpe.
Avec les frisottis et les piqûres de moustiques, l'acné corporelle fait partie des challenges de l'été. Lorsque vous avez des boutons dans le cou ou sur les épaules et le dos, vous voulez une solution rapide pour vous en débarrasser, de préférence avant d'enfiler un maillot de bain. C'est là que vous demandez conseil à une amie, et qu'elle vous propose un plan de soins DIY qui, selon elle, marche à tous les coups : "Allonge-toi au soleil, ça va séchez tout de suite."
Vous êtes sceptique face à cette suggestion ? Vous avez bien raison ! Si une exposition sans écran solaire peut faire dégonfler certains bouton et les transformer en cicatrices (apparemment le moins pire des deux maux), elle stimule également la transpiration et fait remonter le sébum à la surface de la peau - ce qui, au lieu de résoudre votre problème, en réalité l'aggrave.
Publicité
Comme l'explique Caroline Robinson, dermatologue diplômée, le mythe du coup de soleil comme remède à l'acné existe parce que la plupart des gens ne prennent pas en compte toute l'étendue de ce qui se passe sous la surface de la peau. "Parfois, après une exposition au soleil, l'acné en surface semble moins enflammée, voire moins visible, car la peau se dessèche et produit temporairement moins de sébum", explique le Dr Robinson. "Mais cette acné et cette inflammation existent toujours sous la surface de la peau, et l'exposition au soleil sans protection peut entraîner des problèmes à long terme bien plus importants, notamment un risque accru de cicatrices, d'hyperpigmentation et d'éruptions plus persistantes - sans parler des cancers de la peau".
Alors, comment traiter votre acné sans mettre en danger la santé de votre peau ? Optez pour des traitements topiques sûrs (qui ne sont certainement pas le soleil). Selon le Dr Robinson, un médicament en vente libre contenant du peroxyde de benzoyle pourrait vous aider si vous avez des rougeurs et des boutons rouges, ou un topique à base d'acide salicylique si la nature de votre acné est plus marquée par des points blancs et des points noirs. Plus simple encore, pensez à ajouter un gel douche exfoliant doux à votre routine quotidienne. "Tout nettoyant clarifiant qui contient des acides hydroxylés pourrait être utile pour traiter l'acné corporelle", explique le dermatologue Joshua Zeichner. "Il aidera à éliminer l'excès de sébum et les cellules mortes de la surface de la peau, sans la dessécher".
Publicité
La deuxième partie de l'équation consiste à choisir la bonne crème solaire, ce qui est particulièrement important si vous avez mis en place l'un des traitements mentionnés ci-dessus qui pourrait exposer votre peau à un risque accru de brûlures au soleil. Pour les peaux à tendance acnéique, la plupart des dermatologues recommandent une formule sans huile et non comédogène. "Deux choses peuvent provoquer des éruptions liées aux écrans solaires : l'occlusion des pores et une réaction de sensibilité aux ingrédients bloquant les UV", explique la dermatologue Hadley King. Le mieux est de rechercher la mention "non comédogène" sur l'étiquette et d'éviter tout irritant potentiel comme les émollients, les parfums et les conservateurs".
La recommandation du Dr Robinson est donc une crème solaire SPF 50 de Coola, sans parfum et résistante à l'eau. Le Dr King adore la formule culte de la marque Isdin, ainsi que les produits à poudre à appliquer au pinceau, qui sont faciles à faire passer sur les épaules et la poitrine sans avoir à se soucier de laisser des traces blanches sur le maillot ou sur les vêtements.
Chez Refinery29, nous nous donnons pour mission de vous aider à mieux consommer. Toutes nos sélections sont réalisées de manière indépendante par notre équipe de rédaction. Il est possible que Refinery29 perçoive une commission si vous achetez un article que nous mettons en lien sur notre site.

More from Skin Care