Peaux foncées : 3 méthodes pour traiter efficacement les cicatrices d’acné

Photographed by Rochelle Brock.
L'acné touche environ 6 millions de personnes en France. Cette affection dermatologique peut se manifester de nombreuses façons et il est souvent difficile d'en connaitre les causes. Mais au delà des causes, il y a aussi les conséquences d'une éruption, qui peut entraîner une hyperpigmentation et des cicatrices d'acné. Ces deux notions sont souvent confondues, mais comme les dermatologues l'expliquent, c'est loin d'être la même chose. « Beaucoup de mes patient·e·s viennent me voir et parlent de leurs taches brunes comme de cicatrices d'acné lorsqu'il s'agit d'une hyperpigmentation post-inflammatoire », explique la dermatologue Corey L. Hartman. « La différence réside dans la texture ».
Publicité
Le Dr Hartman explique que les cicatrices d'acné se produisent lorsque l'acné nodulocystique — cette acné inflammatoire souvent douloureuse — crée un tissu cicatriciel qui tire la peau vers le bas. « Nous appelons généralement ces cicatrices pic à glace », explique le Dr Hartman. « Si vous remarquez que la texture de votre peau est différente lorsque vous passez la main dessus. Il s'agit alors d'une véritable cicatrice ». L'hyperpigmentation, en revanche, est une altération de la couleur de la peau qui reste généralement lisse au toucher sans relief.
L'hyperpigmentation et les cicatrices d'acné peuvent toutefois se combiner. C'est pourquoi les personnes ayant une peau foncée doivent être particulièrement prudentes lors du traitement des cicatrices afin d'éviter une pigmentation indésirable. Nous nous sommes entretenus avec des dermatologues spécialisés dans les peaux foncées pour connaître les meilleures méthodes de traitement des cicatrices d'acné.

Le Microneedling

Faire rouler des centaines de petites aiguilles sur la peau pour traiter les cicatrices d'acné peut sembler contre-productif, mais le Dr Hartman affirme que le microneedling, ou soin cutané à micro-aiguilles, est très efficace pour diminuer la visibilité des cicatrices. « Le microneedling est une méthode efficace, car il permet de stimuler le collagène en exerçant une pression, ce qui permet le resurfaçage de la peau », explique-t-elle. Techniquement, la création de petites perforations sur le visage lui permettra de cicatriser et de produire du nouveau collagène.
La dermatologue Candrice Heath, recommande également le microneedling pour les patient·e·s souffrant de cicatrices d'acné — à condition que celui-ci soit effectué par un professionnel de la santé. « Le microneedling est un excellent compromis entre les traitements topiques et les lasers agressifs qui sont couramment utilisés pour traiter les cicatrices », explique-t-elle. « Toutefois, il faut s'assurer que le traitement est effectué par une personne expérimentée dans le domaine des peaux de couleur. Il n'est pas nécessaire d'être agressif, car vous risquez alors de provoquer une irritation et une hyperpigmentation ».
Publicité

Les Lasers

Les traitements au laser, qui sont également utilisés pour traiter l'hyperpigmentation dans certains cas, sont sans danger pour traiter les cicatrices d'acné sur une peau foncée. Le Dr Hartman conseille tout de même de faire preuve de prudence. « En principe, les lasers CO2 [comme le populaire laser Fraxel par exemple], ne sont pas utilisés », dit-elle. « De nombreux professionnels s'accordent à dire qu'il n'est pas adapté aux teints foncés, car il s'agit d'un laser ablatif qui opère un resurfaçage complet de la peau. » Le Dr Hartman explique que, selon la profondeur et la densité du laser CO2, vous pouvez endommager sérieusement le pigment de la peau, voire le faire disparaitre définitivement ou même provoquer une hyperpigmentation.
Au lieu de cela, les lasers fractionnés, comme le Picosure, exercent en toute sécurité une pression sur les zones ciblées en utilisant la chaleur. Le laser était à l'origine utilisé pour faire disparaître les tatouages, mais il permet également de régénérer efficacement la peau et d’améliorer la production de collagène. « Le Picosure fragmente les pigments et il est également très efficace pour affiner la texture de la peau », explique le Dr Hartman. « C'est une meilleure option qui permettra d'obtenir plus lentement des résultats plus sûrs ».

Les traitements topiques

Bien que les Dr Heath et Hartman recommandent toutes deux des traitements plus intensifs en cabinet pour traiter les cicatrices d'acné, cela n'exclut pas nécessairement l'utilisation de traitements topiques. Selon le docteur Jenna Lester, les peelings chimiques peuvent faire des merveilles pour les personnes souffrant de cicatrices d'acné. « L'acide salicylique et l'acide glycolique sont excellents pour le resurfaçage des peaux mortes et l'amélioration du teint en général », explique-t-elle. « Ces peelings aideront également à prévenir et à traiter l'hyperpigmentation qui peut survenir suite à votre acné ».
En outre, le Dr Lester recommande de demander à votre médecin de vous prescrire de la trétinoïne si vous avez des cicatrices d'acné. « La trétinoïne aide à améliorer le renouvellement des cellules, à traiter l'acné et à augmenter la production de collagène, améliorant ainsi l'apparence des cicatrices d'acné et votre teint », explique-t-elle. Selon la gravité de vos cicatrices, votre médecin peut utiliser des stéroïdes pour en adoucir la texture. « Si vous avez des cicatrices épaisses, de type chéloïde, ce qui n’est pas rare avec l'acné, les injections de Kenalog aident à aplanir ce tissu cicatriciel » , ajoute le Dr Lester.
Le plus important reste de consulter votre médecin traitant avant de commencer un traitement de vos cicatrices. « Personne n'a envie d'empirer les choses et de favoriser l'hyperpigmentation ou l'aggravation des cicatrices d'acné », explique le Dr Lester. « Comme le dit l'adage, mieux vaut prévenir que guérir, et cela vaut également pour le traitement des problèmes tels que les cicatrices d'acné sur les peaux foncées. »

More from Skin Care