Mes règles n’en finissent pas : 13 causes possibles

Photo par Megan Madden.
Quand on parle de règles, le terme "normal" englobe beaucoup de choses. En effet, chaque personne a un flux différent, une durée de cycle différente et un niveau de crampes différent. Mais qu'en est-il de la durée des règles ? Nous avons demandé à Kristyn Brandi, gynécologue-obstétricienne et spécialiste du planning familial à l'école de médecine de la Rutgers University au New Jersey ce que de longues règles peuvent indiquer.
Selon la Mayo clinic, le flux menstruel standard peut durer de deux à sept jours, et les règles irrégulières - dont la durée varie d'un mois à l'autre - sont courantes, en particulier chez les personnes qui commencent tout juste à avoir leurs règles et chez celles qui sont proches de la ménopause. "Les règles de chaque personne sont différentes, et il y a des femmes qui ont de longues règles à chaque cycle", souligne le Dr Brandi.
Publicité
Ainsi, au lieu de comparer vos règles à celles des autres, comparez votre cycle à votre histoire personnelle. Une application de suivi des règles ou une autre méthode de suivi (comme un bullet journal) vous aidera à vous rendre compte si quelque chose ne tourne pas rond avec vos règles.
"Ce qui est important de remarquer est si vos règles passent de légères à plus abondantes", précise le Dr Brandi. "Il y a souvent une cause à cela, comme les fibromes, que votre médecin peut vous aider à gérer". D'autres conditions peuvent être à l'origine de longues règles, notamment les polypes utérins, l'adénomyose, le cancer de l'utérus ou du col de l'utérus, les troubles héréditaires de la coagulation tels que la maladie de von Willebrand, ainsi que les maladies hépatiques ou rénales. La prise de certains types de médicaments, notamment les anti-inflammatoires et les anticoagulants, peut également entraîner de longues règles.
Des règles trop longues peuvent aussi être "le signe d'une fausse couche où la grossesse n'a jamais été diagnostiquée", explique le Dr Brandi. Ce n'est pas inhabituel ; selon la Mayo Clinic, entre 10 et 20 % des grossesses connues se terminent par une fausse couche, mais "le nombre réel est probablement plus élevé car de nombreuses fausses couches se produisent si tôt dans la grossesse que la femme ne se rend pas compte qu'elle est enceinte". Vos premières règles après un avortement médicamenteux peuvent également être plus longues que d'habitude.
Si vous avez récemment commencé ou changé de méthode de contraception, cela peut également être un facteur. Des règles plus longues et plus abondantes sont un effet secondaire courant des stérilets en cuivre, en particulier au cours des premiers mois suivant leur insertion, ainsi que des injections et des implants contraceptifs (là encore, au cours des premiers mois suivant le début de leur utilisation). Vos premières règles après la prise de la pilule du lendemain peuvent également être plus longues que la normale.
En général, il est préférable de consulter un·e professionnel·le. Le Dr Brandi conseille : "Si vos règles durent plus d'une semaine, ou si vous avez des règles abondantes accompagnées de symptômes d'anémie (faible taux sanguin, comme des vertiges, un essoufflement, des douleurs thoraciques), vous devriez consulter votre gynécologue".

More from Body