Fatigue chronique : et si c’était la faute de votre pilule ?

Photographed by Beth Sacca.
La contraception hormonale a beaucoup d'avantages. Elle permet non seulement d'éviter les grossesses non désirées, mais aide aussi à réguler ses règles, contrôler ses cycles et dans certains cas même de contrôler l'acné. Mais comme tout médicament, elle présente aussi des effets secondaires, qui dépendent beaucoup des personnes. Parmi les plus courants, on compte des nausées, la perte ou prise de poids, et dans certains cas, une fatigue chronique.
Sur reddit, nombreuses sont les femmes qui se demandent si leur état de fatigue prolongée pourrait être liée à la pilule : "Je suis sous Mercilon depuis plus de deux ans maintenant et je n'ai eu que peu ou pas de problèmes avec ce produit", écrit une utilisatrice. Elle poursuit : " Sauf que depuis quelques cycles maintenant, je me sens constamment à plat. Même après une bonne nuit de sommeil, je me réveille fatiguée, démotivée et mon cerveau est embrumé. Je ne vois pas comment le décrire autrement. Cette sensation dure généralement toute la journée et j'ai vraiment du mal à me secouer. Est-ce que quelqu'un d'autre est dans le même cas que moi ? Est-ce que vous pensez que ça pourrait être un effect secondaire de la pilule ?"

Peu de personnes répondront à son poste. Et pour cause, la fatigue induite par la contraception hormonale n'est pas bien comprise en général, même par les médecins. "C'est un effet secondaire qui a été signalé, mais jusqu'à présent, aucune étude comparative n'a jamais été menée sur les contraceptifs oraux", nous dit le docteur Michael Policar, professeur émérite d'obstétrique, de gynécologie et de sciences de la reproduction. " Plus important encore, aucune étude n'a jamais été réalisée qui fasse état de la fréquence de la "fatigue" chez les utilisatrices de contraceptifs oraux par rapport aux femmes du même âge qui n'utilisent pas de contraception hormonale".
Cela signifie qu'à l'heure actuelle, on sait peu de choses sur ce symptôme et ce qui peut en être la cause. Génial.

La recherche sur les effets secondaires des contraceptifs est généralement axée sur les saignements vaginaux et la satisfaction à l'égard du produit, plutôt que sur ce genre de symptômes, nous dit le Dr Policar. Pourtant, certaines marques de contraceptifs oraux mentionnent bien la fatigue comme effet secondaire possible dans la notice, de même que la dépression.

Mais voilà, le lien entre contraception orale et dépression n'est pas bien compris non plus. Une revue de 2016 qui fait figurer plusieurs études sur les contraceptifs hormonaux et les troubles de l'humeur en a même conclu qu'une "grande partie des recherches disponibles font preuve de méthodologies incohérentes et d'un manque d'évaluations uniformes". C'est pourquoi bon nombres de tests cliniques préfèrent en conclure que "de tels effets sont peu fréquents et que les CHC [contraceptifs hormonaux combinés] peut être prescrite en toute confiance".

Pour le Dr. Angela Jones, gynécologue-obstétricienne, la fatigue est un effet secondaire tellement rare qu'elle n'a jamais reçu de patients qui présentaient ce symptôme dans son cabinet. "Je pratique depuis environ 15 ans. Des effets secondaires de la contraception, j'en ai vu pleins. La fatigue n'en fait pas partie", affirme-t-elle.

Mais si une patiente venait à s'en plaindre, elle dit qu'elle la prendrait au sérieux. "Je ne nie jamais les symptômes d'une patiente. Si une patiente se sent fatiguée ou épuisée, il faut creuser", dit-elle. "Il est certain que l'arrêt du contraceptif hormonal est une option ; vous pouvez toujours vous orienter vers une contraception sans hormone. Mais avant ça, je me pencherais d'abord sur d'autres facteurs comme le mode de vie, c'est-à-dire votre régime alimentaire, votre niveau de pratique d'exercice physique ou d'autres troubles qui présentent les mêmes symptômes d'épuisement et irritabilité, comme la dépression, les problèmes de thyroïde, etc."

Donc, si vous vous sentez plus fatiguée que d'habitude, surtout si vous commencez un nouveau contraceptif hormonal, parlez-en à votre médecin, que la fatigue soit mentionnée comme effet secondaire dans la notice ou non.

More from Sex & Relationships