Une pilule contraceptive mensuelle vient d’être testée en laboratoire

Photo : Megan Madden.
Imaginez prendre la pilule seulement une fois par mois, avec le même résultat. Intéressé·e?
Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point une pilule contraceptive à ingérer une seule fois par mois. La pilule, qui se présente sous la forme d'une capsule de gélatine, reste dans l'estomac pendant des semaines et libère lentement des hormones pour prévenir la grossesse.
La nouvelle est parue dans un rapport du magazine scientifique Science Translational Medicine. C'est la première fois qu'une méthode est utilisée pour fournir un contraceptif sur une longue période de temps.
Publicité
Co-auteur de l'étude, le professeur Robert Langer et ses collègues ont testé deux formes de la pilule mensuelle sur un total de six porcs femelles. Plutôt que d'examiner l'efficacité de la pilule mensuelle dans la prévention de la grossesse, ils se sont plutôt penchés sur le niveau d'hormone synthétique progestative libérée dans le corps. On a ensuite comparé cette libération progressive d'hormones à celle que l'on trouve dans les pilules contraceptives orales quotidiennes.

Visiblement, ces pilules mensuelles sont capables de libérer l'hormone plus lentement dans le sang qu'une pilule classique. Après 29 jours, l'hormone progestative synthétique était toujours présente dans le sang des truies utilisées pour cette étude.
Bien que le médicament n'ait été testé que sur des porcs, les chercheurs affirment qu'il pourrait aider à prévenir les grossesses non désirées causées par des erreurs humaines dans l'utilisation quotidienne des pilules (en oubliant de les prendre) et espèrent que les essais sur des humains pourront commencer au cours des prochaines années. La méthode pourrait être utilisée pour traiter d'autres maladies.
"J'espère qu'on pourra bientôt utiliser ces pilules à libération lente pour traiter différentes maladies, comme les maladies mentales, l'addiction aux opiacés, la maladie d'Alzheimer ou encore le sida ", a déclaré le professeur Langer au magazine The Guardian.

Jusqu'à 50% des femmes utilisant la pilule contraceptive orale à usage quotidien oublie au moins une dose sur une période de trois mois.

Les pilules contraceptives orales sont les médicaments les plus populaires pour prévenir les grossesses non désirées. Il existe actuellement deux types de pilule contraceptive orale : la pilule combinée œstrogène-progestérone et la pilule à progestérone seule (mini pilule). S'ils sont pris correctement, ils sont tous les deux efficaces à 99%. Il existe d'autres options qui agissent plus longtemps, comme l'implant contraceptif, le DIU et les injections bimensuelles, mais pas de pilule mensuelle à ce jour.
Publicité
On rapporte que 4 femmes sur dix utilisent la pilule comme moyen de contraception. La recherche suggèrent que jusqu'à 50% des femmes utilisant la pilule contraceptive orale à usage quotidien manquent au moins une dose sur une période de trois mois.
La pilule mensuelle pourrait être une excellente option pour les femmes qui ne veulent pas prendre une pilule orale quotidienne et les scientifiques du MIT disent qu'elle pourrait aider à prévenir les grossesses non désirées, causées principalement par des erreurs dans la prise quotidienne de la pilule.
Le Dr Diana Mansour, vice-présidente de la Faculté de Santé Sexuelle et Reproductive (FSRH), a déclaré à Refinery29 qu'elle est favorable à la poursuite des recherches sur la pilule mensuelle, mais qu'il existe encore d'autres options pour les femmes qui recherchent un moyen de contraception plus durable.
"Le concept d'une pilule contraceptive orale mensuelle est attrayant et a le potentiel d'élargir le choix contraceptif. En théorie, une pilule mensuelle peut être plus efficace que les contraceptifs oraux actuels pris quotidiennement."
Le Dr Mansour ajoute cependant que d'autres recherches sont nécessaires pour en tirer des conclusions précises quant à son efficacité sur des sujets humains. Elle conclut : "Il existe un large éventail de méthodes contraceptives à la disposition des femmes. Si la prise quotidienne de pilules est un problème, les femmes peuvent opter pour le DIU en cuivre, le système intra-utérin (SIU) ou l'implant. Ces contraceptifs sont plus efficaces que la contraception orale, avec moins d'une femme sur 100 qui tombe enceinte chaque année en utilisant ces moyens de contraception réversibles et à action prolongée. Avec la pilule, le chiffre peut monter jusqu'à neuf femmes sur 100. "

Nous en tous cas, on a hâte d'en savoir plus !

More from Wellness