Pourquoi vos piqûres de moustique sont pires que celles des autres

Photographie par Rochelle Brock.
Si votre look estival est toujours orné de quelques dizaines de piqûres de moustiques rouges : félicitations, vous êtes officiellement délicieu·se·x. Les piqûres de moustiques en été, c'est certes normal, mais certaines personnes y sont bien plus sensibles que d'autres. En d'autres termes, si vous avez l'impression que les moustiques s'acharnent sur vous, ce n'est pas seulement votre imagination.
Les chercheur·euses ont découvert que l'odeur de votre peau et la quantité de dioxyde de carbone libérée par votre corps peuvent avoir un impact sur votre tendance à vous faire piquer par les moustiques. Et certains de ces facteurs pourraient être de nature génétique.
Publicité
Parfois, ce n'est pas tellement que vous vous êtes faite dévorer par les moustiques, mais les quelques piqûres que vous avez sont juste énormes, elles gonflent et semblent envahir votre corps. Existe-t-il une raison qui explique pourquoi certaines personnes ont des piqûres d'insectes plus sévères que d'autres ? Selon Shari Lipner, professeure adjointe de dermatologie à Weill Cornell Medicine, la réponse est oui.
Lorsqu'un moustique vous pique, il injecte de la salive dans votre peau, explique Dr Lipner. "Sa salive contient des protéines ou des allergènes qui provoquent des démangeaisons, des gonflements et des rougeurs chez la plupart des personnes", explique-t-elle. La réaction la plus courante est la formation de petits boutons rouges avec un point au centre, mais chez certaines personnes, la peau ne réagit pas aussi bien.
En réalité, l'intensité de la piqûre d'insecte dépend de votre niveau d'allergie à la salive du moustique, explique Heather Rogers, dermatologue à Seattle. Si vous avez de petites piqûres de moustiques, c'est que vous n'êtes pas très allergique. Certaines personnes ont la chance d'avoir un système immunitaire qui ne perçoit pas du tout la salive de moustique comme un allergène, de sorte qu'elles n'auront aucune réaction aux piqûres, explique Dr Lipner. Si c'est votre cas, évitez de vous moquer de vos ami·es qui ont des boutons gonflés, car pour certaines personnes, ces petites piqûres de rien du tout sont très sérieuses.
"Les piqûres de moustiques de taille normale peuvent se transformer en grosses cloques, parfois suintantes", explique Dr Lipner. Dans de rares cas, une piqûre d'insecte peut même provoquer une anaphylaxie, c'est-à-dire une réaction allergique grave. "Certaines personnes peuvent avoir les lèvres enflées et le souffle court", dit-elle, soulignant que si cela vous arrive, vous devez consulter un médecin au plus vite.
Publicité
Le temps que le moustique passe à se nourrir sur votre peau peut également avoir un impact sur la taille de la piqûre, explique Dr Rogers. "Même si vous réagissez normalement aux piqûres de moustiques, il est possible que ces insectes vous transforment en un buffet à volonté. Le résultat : des piqûres bien plus grosses que d'habitude.
Et votre grand-mère avait raison quand elle vous disait de ne pas toucher à vos piqures. Selon Dr Rogers, le fait de gratter "peut rendre les piqûres plus urticantes et laisser des cicatrices, qui peuvent entraîner des changements de pigmentation ou la formation de marques permanentes". La meilleure chose à faire serait plutôt de presser une poche de glace dessus, dit-elle. "Les nerfs sont incapables de ressentir le froid et les démangeaisons en même temps", cela apaisera donc les démangeaisons sans aggraver les piqûres, dit-elle. Si vous êtes vraiment à bout, vous pouvez aussi essayer d'utiliser une crème d'hydrocortisone à 1 % deux fois par jour jusqu'à ce que la piqûre s'atténue, ou prendre un antihistaminique pendant une semaine si vous avez une forte réaction, explique Dr Rogers. En dernier recours, elle recommande de recouvrir d'un pansement la piqûre que vous n'arrivez pas à vous empêcher de gratter, en espérant que le fait de ne plus voir la piqûre vous aide à l'oublier.
Si vos boutons ne sont pas habituels, il se peut qu'il s'agisse d'un problème plus grave que de simples piqûres d'insectes, auquel cas il serait bon de consulter votre médecin. Et enfin, l'utilisation d'un produit anti-moustique homologué vous permettra de faire fuir les moustiques, et la prochaine fois, c'est vous qui vous demanderez : Des moustiques ? Quels moustiques ?

More from Body