Lion, ours, loup ou dauphin : quel est votre chronotype de sommeil ?

Photo via Getty Images.
Je ne sais plus trop où, mais j'ai entendu il y a quelque temps une phrase que je n'ai jamais oubliée : un jour, une mauvaise hygiène de sommeil sera perçue avec la même inquiétude que nous avons aujourd'hui pour la cigarette.
Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Le reste du temps, beaucoup d'entre nous travaillent dur pour optimiser leur vie, que ce soit en perfectionnant leur routine de soins de la peau ou leurs méthodes de travail. Pourquoi ne pas appliquer la même logique à nos habitudes de sommeil ?
Il y a quelques règles de sommeil fondamentales qui sont enseignées à tout le monde : nous avons besoin d'un minimum de huit heures de sommeil, et la technologie n'a pas sa place dans la chambre à coucher.
Publicité
Mais chaque être humain est unique. Et nos styles de sommeil respectifs doivent être traités en fonction. Nous avons tou·tes des positions et des habitudes de sommeil différentes, et ce n'est pas quelque chose qui doit être réprimé. Il s'agirait plutôt de quelque chose à exploiter.

Qu'est-ce qu'un chronotype ?

Le chronotype, qui signifie "type de sommeil", est le rythme circadien naturel. En d'autres termes : l'horloge biologique d'une personne. Il détermine essentiellement les moments où vous avez envie de dormir ou ceux où vous vous sentez alerte et productif·ve.
Alors qu'on a tendance à s'attribuer des étiquettes subjectives pour désigner notre style de sommeil, telles que "lève-tôt" et "couche-tard", des expert·es du sommeil (dont Olivia Arezzolo) ont décidé d'élargir ce vocabulaire pour mieux prendre en compte les différents chronotypes.
Le modèle actuel des chronotypes comporte quatre variantes : le lion, l'ours, le loup et le dauphin.

Le lion

L'avenir appartient au lion qui se lève tôt. Si vous aimez vous lever à l'aube et que vous vous sentez plus productif·ve entre 7 heures et midi, vous faites peut-être partie des 15 % de la population qui correspondent au chronotype du Lion.
Les lions sont au taquet le matin, mais connaissent une baisse de régime vers 15 heures. Une sieste de 20 à 30 minutes ou une séance de méditation en début d'après-midi peut aider à relancer les niveaux d'énergie avant d'aller au lit vers 21-22 heures.

L'ours

L'horaire de travail typique du monde occidental est formé autour du chronotype de l'ours, dont la productivité optimale se trouve entre 10 et 16 heures. Plus de la moitié de la population (55 %) est en résonance avec ce chronotype, principalement parce que ce dernier suit le cycle solaire, ce qui signifie que les ours se lèvent quand le soleil se lève et perdent de l'énergie quand il se couche.
Publicité
La productivité est à son apogée avant 13 heures, ce qui pourrait expliquer pourquoi certain·es connaissent une baisse de productivité après le déjeuner. Planifier les réunions plus tôt dans la journée peut aider à optimiser votre travail.

Le loup

Le chronotype du loup est l'équivalent moderne d'un oiseau de nuit. Pour environ 15 % de la population, les niveaux d'énergie sont à leur apogée entre 14 et 20 heures, dans l'après-midi et le soir.
Malheureusement pour celles et ceux qui ont des horaires de bureau, les loups se sentent fatigués entre 7 et 13 heures. Pour tirer avantage de ce chronotype, les loups devraient se tourner vers le travail de nuit.

Le dauphin

Les personnes qui peuvent être classées dans le chronotype du dauphin se sentent plus productives en fin de soirée, après 22 heures. Ces noctambules chroniques luttent contre la fatigue tout au long de la journée. Iels sont aussi plus susceptibles de rencontrer des problèmes de sommeil en général. Environ 10 % de la population s'identifie à ce chronotype.
DashDividers_1_500x100
Bien entendu, il n'est pas nécessaire de correspondre totalement à ces profils. Il existe également des chronotypes hybrides et des facteurs comme la température et les saisons qui peuvent affecter les niveaux d'énergie.
Mais déterminer votre chronotype pour mieux comprendre votre cycle de sommeil ne peut pas faire de mal. Respectez l'animal qui est en vous et le sommeil suivra.

More from Body