Vos cils & sourcils vous semblent plus fins ? Vous n’êtes pas seul·e

Chère Daniela,
Depuis le début du confinement, j'ai remarqué que mes cils semblent être beaucoup plus clairsemés. Je ne les perds pas en masse, mais ils sont vraiment fins et je crains que cela ne commence à s'étendre à mes sourcils aussi. Ils tombent plus que d'habitude, et même si je pense que j'ai pu inconsciemment les toucher ou les tripoter, je ne porte pas de faux cils ou d'extensions ou quoi que ce soit de ce genre. Quelle pourrait en être la cause ? Comment puis-je y remédier ?

Alicia, 24 ans
Si l'on accorde aujourd'hui (à juste titre) plus d'attention à la prévalence et aux effets psychologiques de la chute des cheveux chez les femmes, on ne parle pas aussi souvent de la chute des sourcils et des cils. En réalité, je pense que perdre ses sourcils ou ses cils, ou même simplement subir un épisode mineur de chute, peut être tout aussi inquiétant et bouleversant - surtout si l'on considère que les normes de beauté actuelles tournent autour de sourcils bien définis et de cils fournis.

Il ne s'agit pas de minimiser ce qui vous arrive, mais avant de me lancer dans les conseils d'experts, je tiens à vous rappeler gentiment que le confinement a eu des effets étranges sur l'image que beaucoup de gens ont d'eux-mêmes. Il est bien connu désormais que la demande de procédures esthétiques et d'injections a explosé depuis plusieurs mois, comme pour la Clinique des Champs Elysées, qui est une clinique de chirurgie et médecine esthétique à Paris, qui a constaté une augmentation de 30 % pour les demandes de rendez-vous depuis mai. Être obligé·e de regarder son propre reflet toute la journée sur des appels vidéo n'est tout simplement pas sain et pas normal. Souvent, nous percevons des choses qui ne sont tout simplement pas visibles. Bon, maintenant que j'ai fini de jouer le rôle de maman, je peux redevenir la grande soeur.

"Si la perte est localisée uniquement au niveau des sourcils et des cils, il pourrait s'agir d'une alopécie areata", a déclaré la trichologue Stephanie Sey. "Comme d'autres formes d'alopécie, elle est déclenchée par une réponse immunitaire au cours de laquelle le corps commence à attaquer les follicules pileux. La seule différence est qu'avec l'alopécie areata, la chute se fait dans de petites zones limitées", dit-elle. Cela peut être aussi petit qu'un écart de poils dans un seul sourcil, a déclaré Sey, qui a ajouté que la condition était généralement une réponse au stress : "La principale raison pour laquelle l'alopécie areata me vient à l'esprit en premier lieu est que durant cette année, beaucoup de gens ont souffert de stress et d'anxiété, et l'un des précurseurs de l'alopécie areata sont les périodes de stress", a déclaré Sey, ajoutant également que les étudiant·es en souffrent souvent, ou les personnes qui ont été licenciées ou qui traversent un grand changement de vie.
Publicité
Vous n'avez pas mentionné de chute de cheveux, mais si vous avez les cheveux épais, il est possible que vous ayez aussi des pertes de cheveux, mais vous ne l'avez pas encore constaté. "Souvent, les personnes aux cheveux épais ne remarquent pas qu'elles perdent leurs cheveux jusqu'à ce qu'un coiffeur le leur signale", a déclaré Sey. Ce n'est pas pour vous faire peur ! C'est plutôt que si vous décidez de consulter un·e spécialiste, il vaut mieux être au courant de tous les faits concernant votre cas. Comme l'a expliqué Sey, le cycle de croissance des cils et des sourcils est beaucoup plus court que celui des cheveux sur votre tête - environ trois mois contre sept ans. Cela signifie essentiellement que vous avez davantage de chances de voir des pertes de poils sur vos sourcils et vos cils que sur votre tête, car les cils tomberont simplement une fois qu'ils auront atteint la fin de leur cycle de croissance.
"Avec de nombreux cas d'alopécie comme celui-ci, au moment où vous remarquez la chute, le problème qui l'a causé a souvent été résolu, pour ainsi dire", poursuit Sey. En fait, au moment où vous constatez la perte de poils ou de cheveux, l'événement stressant ou la maladie qui a servi de déclencheur a disparu, et l'alopécie est le résultat de ce phénomène. Sey m'a rassurée en me disant que les cas d'alopécie comme celui-ci sont généralement traitables, courts et réversibles, mais elle conseille d'aller voir soit votre médecin généraliste (si vous avez une bonne relation avec elle·lui et que vous lui faites confiance pour prendre vos préoccupations au sérieux), soit un·e trichologue comme elle qui peut vous aider à faire des tests ou même vous orienter vers un·e dermatologue si vous en avez besoin.
La trichotillomanie est également une affection courante, qui se traduit par une traction répétitive des cheveux (y compris les sourcils et les cils) et est exacerbée par le stress. En général, réduire votre niveau de stress, par tous les moyens qui fonctionnent pour vous - yoga, méditation, longues promenades, sport, etc - est toujours un plus. Et si vous avez ce problème de manière réflexive lorsque vous êtes stressé·e, une toupie ou une balle anti-stress pourrait vous aider. Demandez à vos colocataires ou à votre famille de vous dire d'arrêter s'ils vous voient faire - la responsabilité est ici essentielle.
Bien qu'il existe un certain nombre de compléments et de traitements dits stimulateurs de croissance sur le marché, Sey a déclaré qu'elle n'aimait pas les recommander car la plupart d'entre eux manquent de preuves cliniques solides. "Si vous voulez utiliser un sérum ou autre chose, c'est très bien, mais faites-le parallèlement à une consultation médicale, afin de ne pas perdre plus de temps à essayer quelque chose qui pourrait ne pas fonctionner", a-t-elle ajouté. De plus, ces sérums et compléments sont généralement assez chers - mais si vous voulez tenter le coup, RapidLash est l'un des plus populaires.

Bonne chance !

Daniela 

More from Beauty