Que penser des steaks végétariens de « Beyond Meat » ?

Photo: Courtesy of Beyond Meat.
Si vous avez cliqué sur cet article, c'est sûrement que vous avez déjà entendu parler de la Beyond Meat. Ou que vous êtes intéressé par une alternative à la viande qui change du steak de soja. Et justement, qu'est-ce que le Beyond burger a de si différent ?
« Beyond Meat » est une marque qui s'est établie à Los Angeles en 2012. Le but était de proposer une alternative à la viande qui soit non seulement végane mais aussi bonne pour l'environnement - ce qui n'est pas toujours le cas avec le soja par exemple. Le résultat ? Un produit qui ressemble à s'y méprendre à un bon vieux steak de viande hachée, que ce soit en terme de texture, de goût ou de cuisson. Sauf que c'est du 100% végétal. Rapidement après sa sortie, le produit a été soutenu par des personnalités comme Jessica Chastain ou Leonardo DiCaprio. En mai dernier, l'entreprise a fait une entrée fracassante en bourse, et on pense que ça ne fait que commencer.
Publicité
Mais pourquoi tant de hype autour de ce produit ? Première chose : quand le goût de la viande vous manque, Beyond Meat a de quoi réconforter les plus nostalgiques. Deuxièmement, si on en croit la marque, ce steak composé principalement de protéines de pois chiche contiendrait les mêmes nutriments essentiels qu'un morceau de viande, telles que de l'eau, des acides aminés, des lipides et des minéraux importants pour notre organisme.
Dans le cas du steak de soja en revanche, le bilan est plus mitigé. Parce qu'ils proviennent souvent de graines de soja transformées, il est plus rare que les steaks végétariens traditionnels soient intéressants d'un point de vue nutritionnel. D'autant qu'ils sont souvent bourrés d'additifs mauvais pour la santé. « Le soja est très allergisant et controversé. Certains consommateurs ne le tolèrent vraiment pas. » nous dit la diététicienne Mascha Davis. Non seulement les steaks de pois chiche seraient donc meilleurs pour la santé, mais ils seraient également plus respectueux de l'environnement.
Selon Beyond Meat, tous leurs steaks sont produits sans soja, gluten ni OGM. « On a mis des garde-fous à nos équipes en recherche & développement, qui sont chargées de continuellement améliorer le produit sans jamais avoir recours à ses ingrédients. » En plus de ça, ils peuvent être grillés au barbecue sans danger.
Moi qui mange de la viande, je dois avouer que j'étais très intriguée à l'idée de goûter un Beyond Burger. J'ai donc décidé de commander quelques steaks sur MyBeyond.fr. Verdict : pas aussi top qu'on le dit. Certes, le goût est très proche, mais la texture manque (forcément) de jus et de... mordant. Par contre, quand on est végane, végétarien ou flexitariste, je pense que ça vaut vraiment le coup de troquer son steak de soja contre un Beyond Burger, surtout quand son prix aura un peu baissé.
Mais si vous êtes omnivore comme moi, est-ce vraiment un choix intéressant - d'un point de vue nutritionnel en tous cas ? En règle générale, les steaks végétariens contiennent moins de graisses saturées et sont plus riches en fibres et vitamines que la viande rouge. En plus de ça, « la viande conditionnée, telle que la viande hachée ou en saucisse contiennent des nitrates et des nitrites, connues pour favoriser l'apparition de maladies cardiaques et du diabète. » Autre argument en faveur des steaks végétariens : varier son alimentation permet de prévenir les carences en tout genre. Un bémol néanmoins : les steaks Beyond Burger contiennent pas mal de sel - beaucoup plus que dans un steak de viande par exemple (17% vs. 3%).
Enfn, d'un point de vue environnemental, le Beyond Burger a de quoi être fier. Avec en moyenne 99% d'eau utilisée en moins que pour un steak de viande, - 93% de terres agricoles exploitées et presque 50% d'énergie d'épargnée, son empreinte écologique donne foi en l'avenir.
Publicité