Les collagènes à ingérer sont-ils vraiment efficaces ?

Dans l'espoir d'échapper au processus de vieillissement, nous recherchons par tous les moyens des produits qui préservent la jeunesse.
L'économie du bien-être n'est pas une petite économie, estimée par le Global Wellness Institute (GWI) à 4,5 mille milliards de dollars (3,8 mille milliards d'euros) et représentant environ 5,6 % de la production économique mondiale pour la seule année 2017, et elle n'a fait que croître davantage ces dernières années. Avec l'instauration des confinements un peu partout sur la planète, beaucoup d'entre nous se sont tourné·e·s vers leurs routines de soins personnels, se préoccupant de réviser leurs routines de soins de la peau et profitant de ce temps pour travailler leur forme physique.
Publicité
Et l'une des plus grandes tendances que nous avons constatées depuis l'année dernière est la montée en puissance des produits à base de collagène. Des sérums et des crèmes aux poudres et aux vitamines liquides - l'ingrédient prometteur d'une peau lisse est partout et a connu la plus grande croissance dans l'industrie des compléments/vitamines. Faisant un bond stupéfiant de 82,7 % des ventes en 2019, certains chercheurs ont évalué la taille du marché mondial du collagène à 8,36 milliards de dollars (7,05 milliards d'euros) en 2020.
Mais le collagène est un terme souvent utilisé, et il n'est pas bon marché. Si vous n'êtes pas tout à fait sûr·e de ce que c'est réellement et si le jeu en vaut la chandelle, lisez ce qui suit.

Qu'est-ce que le collagène ?

Le collagène est la principale protéine naturellement produite par votre corps. En tant que principal composant du tissu conjonctif, c'est la protéine la plus abondante chez tous les mammifères, représentant de 25 à 35 % du contenu protéique du corps entier. L'organisme fabrique son collagène en décomposant les protéines alimentaires en acides aminés.
Le collagène est déjà présent dans votre peau, vos os, votre cartilage et vos cheveux, mais il a une fonction différente. En ce qui concerne la peau, c'est essentiellement ce qui rend la surface de la peau pulpeuse - c'est ce qui fait rebondir la peau lorsqu'on la presse. Le collagène n'est pas une simple protéine. Il existe environ deux douzaines de types différents que l'on peut trouver dans notre corps, et le type qui contribue à la croissance de nos cheveux n'est pas le même que celui qui nourrit notre peau.
Publicité
Le collagène se renouvelle de lui-même, mais au fil du temps, le processus de renouvellement est perturbé par des facteurs tels que l'exposition au soleil, le stress, les maladies et, bien sûr, la dégradation naturelle - c'est-à-dire le vieillissement. Il en résulte une perte globale de cette peau "pulpeuse" dont nous entendons toujours parler.

Que signifie la présence de collagène dans les produits ?

Comme le collagène se trouve en abondance chez les animaux, de nombreuses entreprises l'extraient des os, de la peau et du tissu conjonctif des animaux, notamment des bovins, des poissons, des chevaux, des porcs ou des lapins. Le problème ici peut être que si les produits sont basés sur du collagène provenant du cartilage d'un animal, ce n'est pas le type de collagène qui aura un impact sur votre peau.
Avec la pression croissante pour rendre les produits véganes et cruelty-free, de plus en plus de marques utilisent des sources véganes de collagène qui se trouvent dans des levures et des bactéries génétiquement modifiées.

Les produits à base de collagène sont-ils efficaces ?

Il s'agit d'un sujet très controversé dans le domaine de la beauté et du bien-être.
Oui, la diminution du collagène est responsable de l'inévitable perte d'élasticité de notre peau. Mais les formules topiques et les produits ingérés peuvent-ils réellement se frayer un chemin depuis notre estomac et les couches externes de la peau jusqu'à l'endroit où ils doivent se trouver ? Eh bien, selon un récent TikTok viral de l'australien Dr Karl, les chances sont minces. Pour que le collagène puisse agir, il doit atteindre notre système sanguin, ce qui n'est pas une mince affaire comme l'explique le scientifique. 
Publicité
"Avant que les protéines puissent passer de l'intestin à la circulation sanguine, elles doivent d'abord pénétrer dans les cellules qui tapissent l'intestin. Ces cellules sont appelées cellules endothéliales", explique Karl. "Le plus grand groupe (ou collection) d'acides aminés qui peut entrer dans ces cellules est de trois - pas un millier. Juste un minable groupe de trois acides aminés réunis. Et quel est le plus grand groupe d'acides aminés qui peut sortir de ces cellules endothéliales et entrer dans votre circulation sanguine ? Pas un groupe - un seul en fait.
"C'est vrai, les mille acides aminés qui composent une seule molécule de collagène doivent être décomposés en mille acides aminés distincts et individuels. Ce n'est qu'à ce moment-là qu'ils peuvent passer individuellement dans votre circulation sanguine, pour finalement arriver à votre peau et y être recombinés au cours d'une demi-douzaine d'étapes complexes pour produire du collagène, qui devrait ensuite effacer vos rides. Et n'oubliez pas que les acides aminés n'ont pas de mémoire. Chaque acide aminé individuel ne peut pas se souvenir qu'il faisait partie d'un groupe de mille personnes", explique Karl.

Quelle est la meilleure façon pour avoir du collagène ?

Comme le souligne Karl, "il est préférable de manger des aliments riches en protéines qui peuvent être décomposées en acides aminés individuels, dont votre corps a besoin pour fabriquer du collagène.
Selon Clare Collins, professeure lauréate en nutrition et diététique à l'université de Newcastle, ces aliments riches en protéines comprennent "la viande, le poisson, les œufs, le lait, le fromage, les noix, le tofu, les haricots secs et les légumineuses".
Publicité
Il est également important de noter que le collagène devient instable si vous n'avez pas assez de vitamine C. Le professeure Collins recommande donc des aliments tels que "les brocolis, les choux de Bruxelles, les poivrons, les tomates, les épinards, les citrons et les oranges".
Le principal facteur de perte de collagène naturel est constitué par les rayons ultraviolets (UV) du soleil qui attaquent les fibres de collagène et les font se dégrader plus rapidement. L'un des moyens les plus efficaces de lutter contre la perte de collagène est donc de mettre un écran solaire et d'éviter la surexposition.
En fin de compte, le collagène est loin d'être "mauvais" pour vous et la plupart des versions à ingérer contiennent une multitude d'autres vitamines excellentes que votre corps peut absorber facilement. Va-t-il effacer et nous débarrasser de nos pattes d'oie et des attentes de la société pour rester jeune ? Pas vraiment. Peut-il aider ? En quelque sorte. Est-ce que j'arrêterai d'en prendre ? Probablement pas puisque j'aime son goût et que les versions que je consomme sont également remplies de propriétés de reconstruction de l'intestin.
N'oubliez jamais que le marketing est un outil puissant, en particulier dans le secteur de la beauté et du bien-être, et que nous oublions souvent que le vieillissement en soi est un privilège. Les chercheurs trouvent constamment de nouveaux moyens de nous faire paraître plus jeunes, mais les faits peuvent varier d'une personne à l'autre. Cela vaut la peine de faire vos propres recherches au-delà de certains emballages fun et de toujours demander l'avis d'un·e professionnel·le si vous n'êtes vraiment pas sûr·e.

More from Beauty