24 astuces pour mieux dormir quand on souffre d’anxiété

Avec tout ce qui se passe, dormir une nuit complète n'est pas chose facile de nos jours. Les troubles du sommeil (par exemple, l'impossibilité de s'endormir ou de rester endormi·e) peuvent entraîner toute une série de problèmes, notamment une léthargie et un état de somnolence importants le lendemain, et sont particulièrement fréquents chez les personnes souffrant de troubles mentaux. Il existe même un terme pour cela : l'anxiété matinale. Et avec l'immense désir de bénéficier de ce précieux repos, beaucoup d'entre nous développent également une forme distincte d'anxiété du sommeil (terme technique : insomnie psychophysiologique).
Par exemple, il n'est pas rare que votre désir de dormir devienne sa propre source d'anxiété. Certains commencent à se crisper juste en sachant que l'heure du coucher approche. Et puis il y a la frustration particulière de se réveiller pendant la nuit, de devenir anxieu·se·x et d'être incapable de se rendormir simplement parce que vous êtes effrayé·e par la fatigue que vous allez ressentir le lendemain.
Le fait est que le sommeil, aussi crucial et merveilleux qu'il soit quand on peut en profiter, peut parfois être un cauchemar pour les personnes sujettes à l'anxiété.
Mais ne perdez pas espoir. Il existe de nombreuses façons de faciliter le voyage au pays des rêves. Continuez votre lecture pour trouver 24 conseils pour une meilleure nuit de sommeil, surtout si vous êtes anxieu·se·x.

More from Mind