Puis-je boire de l’alcool ou fumer un joint après avoir été vacciné·e ?

Photographed by Gabby Jones.
Immédiatement après avoir été vacciné·e contre le Covid-19, vous aurez peut-être envie de fêter l'événement en publiant un joli message sur les réseaux sociaux ou en faisant une sortie entre ami·e·s. (Ou avec des médicaments contre la douleur et une sieste, si vous ressentez vraiment ces effets secondaires). Mais si vous préférez fêter l'événement avec un petit joint ou un verre de vin, vous vous posez peut-être la question : peut-on mélanger sans danger ces substances avec le vaccin ?
En ce qui concerne la marijuana, les experts disent qu'il n'y a pas beaucoup de recherches sur une relation possible entre l'herbe et le vaccin. Mais, selon le docteur William Schaffner, professeur de médecine préventive et de maladies infectieuses à l'Université de Vanderbilt, qui s'est entretenu avec Molly Longman, rédactrice santé de Refinery29, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. "Je ne pense pas que cela influencera le système immunitaire de quelque manière que ce soit", a déclaré le Dr Schaffner. Mais, pour rappel, consommer du cannabis à un taux de THC supérieur à 0,2 % reste une pratique illégale en France et est punie par la loi.
Publicité
L'alcool, cependant, est un peu plus délicat, car il peut affecter votre système immunitaire. C'est pourquoi l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a conseillé aux grand·e·s buveu·r·se·s de "réduire au minimum leur consommation d'alcool pendant la pandémie de Covid-19", si possible. L'OMS a écrit qu'il existe des liens connus entre la consommation excessive d'alcool et la pneumonie, les infections pulmonaires et d'autres affections respiratoires qui peuvent aggraver les complications liées au Covid-19.
Un seul verre ne devrait cependant pas faire de mal. "Si vous êtes vraiment un buveur modéré, il n'y a aucun risque à boire un verre au moment de la vaccination", a déclaré au New York Times Ilhem Messaoudi, directeur du Centre de recherche sur les virus de l'Université de Californie à Irvine. "Il est dangereux de boire de grandes quantités d'alcool parce que les effets sur tous les systèmes biologiques, y compris le système immunitaire, sont assez sévères et se produisent assez rapidement après être sorti de cette zone modérée".
Les experts préviennent également que l'alcool pourrait exacerber les effets secondaires possibles du vaccin. "Les effets secondaires du vaccin comprennent les douleurs musculaires et une sensation de malaise. Si l'on ajoute à cela les effets secondaires de l'alcool, on risque de se sentir encore plus mal", a déclaré Tania Elliott, instructrice clinique en médecine au NYU Langone Health, dans une interview accordée à Health. Et comme le fait remarquer le Dr Schaffner, il se peut que vous vous réveilliez le lendemain matin en vous demandant si vous avez une gueule de bois ou des effets secondaires du vaccin.
La marijuana, quant à elle, pourrait améliorer ou aggraver les effets secondaires. "Il est théoriquement possible qu'elle puisse aider à soulager la douleur, les nausées ou les maux de tête. Bien que cela puisse aggraver la fatigue", a déclaré à Refinery29 Zach Jenkins, professeur associé de pratique pharmaceutique à l'Université de Cedarville. "Je pense que cela peut varier d'une personne à l'autre".
La modération est peut-être la meilleure solution, surtout si vous vous inquiétez des symptômes de type grippal qui pourraient suivre votre deuxième dose. Mais en fin de compte, après votre vaccination, vous devriez aborder la consommation d'herbe et d'alcool comme vous le devriez toujours, en tenant compte des réactions possibles et de votre propre corps.

More from Wellness