Covid-19 : tout ce que vous devez savoir sur les effets secondaires des vaccins

Photo : Robert Gauthier/Los Angeles Times/Getty Images.
Avec plus de 8,5 millions de personnes totalement vaccinées contre le Covid-19 et plus de 18 millions ayant reçu une première dose en France, les vaccins sont au coeur de toutes les conversations. Penses-tu te faire vacciner ? Quel vaccin contre le Covid-19 as-tu reçu ? As-tu entendu les dernières nouvelles sur AstraZeneca ? Et de plus en plus : as-tu ressenti des effets secondaires ?
En effet, si les deux vaccins à ARNm actuellement administrés en France se sont avérés sûrs, efficaces et incroyablement bénéfiques, ils peuvent s'accompagner de certains effets secondaires courants et bénins. "Ce que je dis aux patients, pour le bien de tous, c'est prenez le vaccin que vous pouvez, quand vous le pouvez - ils sont tous incroyablement efficaces contre la mortalité et l'hospitalisation et sont sûrs", déclare Paul Pottinger, professeur spécialisé dans les maladies infectieuses à la faculté de médecine de l'Université de Washington. "Mais ils peuvent tous provoquer une sensation désagréable". 
Publicité
Comme les vaccins sont nouveaux, nous en apprenons toujours plus sur les effets secondaires - sur ce à quoi devons-nous nous attendre exactement, quand ils se manifestent et à quel point ils sont désagréables. Voici tout ce que nous savons jusqu'à présent.

Quels sont les effets secondaires courants des vaccins contre le Covid-19 ?

"Un bras douloureux et la fatigue sont deux des effets secondaires les plus fréquemment signalés", explique Zach Jenkins, professeur associé de pratique pharmaceutique à l'université de Cedarville et spécialiste clinique des maladies infectieuses chez Premier Health. "La douleur autour du site d'injection n'est pas inhabituelle, étant donné qu'il s'agit d'injections intramusculaires, qui ont tendance à causer un peu plus de douleur", dit-il. Vous pouvez également présenter une rougeur ou un gonflement à l'endroit de l'injection, des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre ou même des nausées, mais cela sera temporaire, selon le Centers for Disease Control and Prevention.
Des effets secondaires moins courants ont été signalés. Par exemple, de nombreuses personnes ont signalé des modifications de leurs cycles menstruels, comme des règles plus abondantes ou des saignements abondants. La Cleveland Clinic signale également que vos ganglions lymphatiques peuvent être temporairement gonflés après la vaccination, ce qui est à savoir si vous prévoyez de passer une mammographie peu de temps après votre vaccin.
La plupart du temps, ces symptômes sont temporaires et bénins. Cependant, personne ne connaît votre corps mieux que vous, alors si quelque chose persiste ou vous semble anormal, appelez votre médecin. Pour aider les autorités de santé à connaître tous les effets secondaires, vous pouvez également signaler un effet indésirable après votre vaccination via le portail de signalement des événements sanitaires indésirables du Ministère de la Santé.
Publicité

Les vaccins contre le Covid-19 provoquent-ils des caillots sanguins ?

Mi-avril, les États-Unis avaient annoncé qu'ils suspendaient temporairement le déploiement du vaccin de Johnson & Johnson (Janssen), en raison de six cas de caillots sanguins signalés chez des femmes âgées de 18 à 48 ans. Depuis que le vaccin de J&J a été approuvé pour une utilisation d'urgence en Amérique, plus de sept millions de personnes ont reçu ce vaccin aux États-Unis. Depuis, ce dernier est désormais autorisé et recommandé pour la population adulte aux États-Unis et pour les plus de 55 ans en France. En Europe, où le vaccin AstraZeneca est autorisé, des caillots sanguins similaires, rares mais graves, ont été observés chez certaines personnes après leur vaccination. En France, le vaccin ne sera "probablement pas élargie aux moins de 55 ans" d'après le ministre de la Santé, Olivier Véran.
Si vous avez reçu un de ces vaccins, il n'y a "pas lieu de paniquer", déclare Miles Braun, professeur adjoint à la faculté de médecine de l'université de Georgetown et ancien directeur de la division d'épidémiologie, CBER, à la FDA. "À ce stade, les chances que cela se produise sont d'environ une sur un million, ce qui est donc très rare". Les personnes qui ont reçu un de ces vaccins au cours des trois dernières semaines doivent consulter un médecin si elles souffrent de maux de tête, de douleurs abdominales, de douleurs aux jambes ou d'essoufflement, ajoute-t-il. 
Les vaccins à ARNm n'ont suscité aucun problème de santé important. Le Dr Braun et le Dr Pottinger ont tous deux déclaré qu'il était encourageant que les organismes de santé traitent les problèmes potentiels de coagulation sanguine avec une telle transparence et qu'ils prennent au sérieux une réaction extrêmement rare.
Publicité

Quand les effets secondaires courants des vaccins commencent-ils à apparaître ?

"Il est extrêmement rare que quelque chose se produise immédiatement", déclare le Dr Jenkins. "Les effets secondaires généraux que les gens ressentent ne semblent pas se produire avant quelques heures après l'injection, car il faut du temps pour que le corps réagisse". C'est donc à ce moment-là que vous ressentirez les symptômes habituels tels que la fatigue ou une douleur au bras. Selon le Dr Jenkins, si vous avez une réaction allergique au vaccin, les symptômes (urticaire, gonflement ou respiration sifflante) commencent à apparaître dans les quatre heures suivant le vaccin. Les réactions allergiques graves sont généralement immédiates mais extrêmement rare, ajoute le Dr Jenkins. Selon Qare, en France, "un seul cas de réaction allergique (après 138 000 injections) a été recensé au 12 janvier 2021".

Combien de temps durent les effets secondaires des vaccins contre le Covid-19 ?

Les effets secondaires les plus courants des vaccins ne durent que 12 à 48 heures. "Si la personne ne se sent pas mieux au bout d'un jour ou deux, il peut s'agir de tout autre chose", explique le Dr Pottinger. "Elle pourrait avoir le Covid-19, mais ce serait une coïncidence". Dans le cas peu probable où vos symptômes persistent au-delà de cinq à sept jours, appelez votre médecin. Une autre raison d'appeler votre médecin : si la rougeur ou la sensibilité à l'endroit où vous avez été vacciné·e s'aggrave au lieu de s'améliorer après 24 heures.
Mais sinon, vous devriez être en mesure de tenir le coup. "Les gens devraient prévoir de rester à la maison, de se ménager et de prendre soin d'eux après la vaccination", indique le Dr Pottinger. "Si une personne se sent fiévreuse, courbaturée ou fatiguée, elle n'invente rien et doit savoir qu'elle n'est pas malade et que c'est normal. Et que cela passera surtout".
Publicité

Les effets secondaires sont-ils plus intenses après la deuxième dose des vaccins à ARNm ?

Pour de nombreuses personnes, oui - mais c'est une bonne chose. Cela signifie que votre corps a appris à reconnaître le virus et qu'il travaille dur pour le combattre. "Votre corps est préparé par cette première dose de vaccin", explique Melanie Swift, co-présidente du groupe de travail du Covid-19 sur l'attribution et la distribution des vaccins à la Mayo Clinic, dans un article. "La deuxième dose de vaccin entre dans votre corps, commence à produire la protéine de pointe, et vos anticorps se jettent dessus et relancent la réponse de votre système immunitaire. C'est un peu comme s'ils avaient étudié pour un examen. Et le test est réussi".

Les effets secondaires des vaccins sont-ils plus importants chez les jeunes ? 

Dans de nombreux cas, oui. En vieillissant, le système immunitaire a tendance à perdre de son activité. Les jeunes peuvent avoir une réponse immunitaire plus robuste au vaccin, et donc plus d'effets secondaires, explique le Dr Jenkins. Encore une fois, la présence d'effets secondaires n'est pas nécessairement une mauvaise chose - et l'absence d'effets secondaires n'est pas non plus une source d'inquiétude.

Les effets secondaires sont-ils plus graves ou meilleurs chez les personnes qui ont déjà eu le Covid ?

"Il semble y avoir une sorte de lien qui implique que vous êtes plus susceptible d'avoir des effets secondaires à ces vaccins si vous avez eu le COVID", déclare le Dr Jenkins. "Nous ne savons pas à quelle fréquence ou quelle probabilité cela va augmenter vos effets secondaires". Il note que cela peut se produire parce que l'organisme a déjà rencontré le virus une fois. Il est donc mieux armé pour repérer et combattre la protéine de pointe du SRAS-CoV-2, qui est la même partie du virus que celle que les vaccins à ARNm sont censés aider le système immunitaire à reconnaître et à combattre. D'où une réaction plus forte.
Publicité

Que se passe-t-il si vous vous faites vacciner alors que vous avez le Covid-19 ?

Ce n'est pas recommandé car il y a un risque que vous transmettiez le Covid à d'autres personnes sur le lieu de la vaccination. Restez en isolement pendant 10 jours après un test positif. “Vous devriez recevoir votre deuxième dose comme prévu” a précédemment déclaré Amesh Adalja, chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security, à Refinery29. “Mais seulement si vous n'êtes pas encore contagieux. Il faut donc attendre environ 10 jours depuis que vous avez développé des symptômes ou que vous avez été testé positif avant de recevoir votre deuxième dose, afin de n'exposer personne lorsque vous vous faites vacciner”. Si vous avez eu le Covid-19 sans le savoir pendant l'injection (si vous êtes asymptomatique, par exemple), vos effets secondaires ne devraient pas être très différents de ceux d'une personne ayant contracté le Covid-19 quelques semaines avant l'injection.

Si je me fais vacciner, mon test de dépistage du Covid-19 sera-t-il positif ?

Les vaccins contre le Covid-19 n'entraînent pas de test positif car ils ne contiennent pas de virus vivant. "Il y a cependant eu quelques cas assez rares où des personnes ont été testées positives au Covid et ont présenté des symptômes après avoir été vaccinées", explique le Dr Jenkins. "Mais ce n'est pas parce que les vaccins provoquent le Covid". Au contraire, ils ont probablement contracté le virus juste avant (ou, rarement, après) de se faire vacciner.
Il note que cela est dû en grande partie au fait que les gens n'attendent pas d'être complètement immunisés pour commencer à vivre comme s'ils étaient complètement vaccinés. "Il faut environ deux semaines pour que la réponse immunitaire soit complète après l'administration de deux ou d'une dose, et les gens reprennent leurs activités dès le lendemain de la vaccination", explique le Dr Jenkins. Nous devons encore être prudent·e·s et attendre d'être complètement immunisé·e·s avant de commencer à profiter de certains des avantages des vaccins, comme voyager de manière plus sûre à l'intérieur du pays ou voir nos ami·e·s chez eux sans masque.

More from Wellness