Que faire si vous contractez le Covid entre deux doses de vaccin ?

Photo : Grabowsky/Photothek via Getty Images.
Il a été démontré que les vaccins contre le coronavirus à deux doses ont un taux d'efficacité considérable, même après une seule dose, mais il existe toujours un risque de contracter le COVID-19 après avoir reçu votre première injection. C'est pourquoi la période entre les vaccins (et immédiatement après) est si importante : c'est à ce moment-là que votre système immunitaire apprend à vous protéger correctement - et malheureusement, vous n'êtes pas complètement à l'abri.
"En particulier entre les deux doses d'un vaccin comme Pfizer ou Moderna, il est important de s'assurer que vous prenez toujours des précautions parce que vous n'êtes pas complètement vacciné et vous pourriez être infecté entre ces deux doses", a déclaré à Refinery29 Amesh Adalja, chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security.
Publicité
La raison est liée à l'efficacité d'une seule injection dans un système à deux doses. Selon une étude, le vaccin Pfizer-BioNTech n'est efficace qu'à 52 % après la première injection. Alors que le vaccin Moderna affiche une efficacité de 80 % après la première dose, ces deux vaccins commencent à fonctionner à leur niveau optimal environ deux semaines après la deuxième dose, lorsque leur taux d'efficacité passe à plus de 90 %. Selon le Centers for Disease Control and Prevention, il faut environ 14 jours pour que votre système immunitaire réagisse pleinement au vaccin contre le coronavirus. C'est pourquoi la deuxième injection est si importante.
Il semble également que le moment où vous êtes infecté·e au cours de votre calendrier de vaccination ait de l'importance. "Si vous avez contracté le COVID entre deux doses du vaccin, le moment où vous l'avez contracté dans cet intervalle influencera probablement la gravité des symptômes", a expliqué Adalja. "Si vous le contracter deux semaines après la première dose, je pense que l'immunité induite par le vaccin aura un certain impact sur la gravité de l'infection. Il est donc probable que l'infection soit un peu moins grave si elle survient deux semaines ou plus après la première dose. Et je pense que si c'est avant cela, vous n'avez probablement pas beaucoup d'immunité induite par le vaccin. Peut-être un peu après une semaine, mais cela pourrait ressembler davantage à un cas normal de COVID-19 que vous auriez eu sans le vaccin".
Alors que faire si vous tombez malade entre deux injections ? Les conseils vous sembleront familiers, car il s'agit à peu près de la même chose que si vous aviez contracté le virus sans être vacciné·e. Commençons par le commencement : en vous isolant, vous éviterez de transmettre le virus aux autres. Et vous devriez quand même faire le deuxième vaccin. "Vous devriez recevoir votre deuxième dose comme prévu", a dit Adalja. "Mais seulement si vous n'êtes pas encore contagieux. Il faut donc attendre environ 10 jours depuis que vous avez développé des symptômes ou que vous avez été testé positif avant de recevoir votre deuxième dose, afin de n'exposer personne lorsque vous vous faites vacciner". Cependant, il est important de noter que ce délai peut varier selon les personnes. Abisola Olulade, médecin à San Diego, a déclaré à Refinery29 qu'une personne immunodéprimée peut prendre plus de temps pour se rétablir complètement avant de pouvoir recevoir la deuxième dose sans risques. "Il est possible que cela dure jusqu'à 20 jours, et vous devriez en discuter avec votre médecin", a-t-elle ajouté.
Publicité
Une fois que vous vous serez rétabli·e, que vous n'aurez plus de symptômes et qu'un·e professionnel·le de santé vous aura donné le feu vert, vous pourrez recevoir la deuxième dose du vaccin comme prévu. Rien ne prouve que le fait d'avoir eu le COVID ait un impact sur l'efficacité de la deuxième dose, a déclaré le Dr Adalja. Si tout cela a lieu avant votre rendez-vous pour la deuxième injection, respectez l'heure de votre rendez-vous initial, à condition d'obtenir le feu vert de votre médecin. Mais si les trois ou six semaines entre les doses sont passées, vous devez essayer de reprogrammer votre rendez-vous dès que possible.
Actuellement, il existe peu de données sur ce qui se passe si l'on attend trop longtemps entre les rendez-vous vaccinaux. "Le CDC a déclaré que vous pouvez attendre jusqu'à six semaines avant de recevoir une deuxième dose des vaccins à ARNm", a déclaré le Dr Olulade. "Au-delà de ce délai, les données disponibles sur l'efficacité sont limitées. Nous n'avons pas beaucoup de preuves sur la façon dont cela affecterait l'efficacité à ce stade".
Il est important de se rappeler que même à pleine efficacité, aucun vaccin actuellement sur le marché ne vous protège complètement contre le coronavirus. Même après avoir reçu la deuxième dose, vous pouvez encore être infecté·e. Cependant, le vaccin rend cette possibilité rare et, surtout, il empêche les symptômes de devenir graves. En fait, des études ont montré que le risque de contracter un cas grave après avoir été vacciné·e est incroyablement faible.
"Deux semaines après l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer ou Moderna, je pense que vous pouvez être beaucoup plus ouvert quant aux activités auxquelles vous participez, car vous êtes définitivement protégé contre la maladie grave, la maladie symptomatique, et il est très peu probable que vous transmettiez le virus", a déclaré le Dr Adalja.

More from Wellness