Parisiens in Paris : le street style à l’honneur sur Instagram

Photo : via @parisiensinparis.
Avant la pandémie, l'élite de la mode affluait dans les quatre grandes villes de la mode - New York, Londres, Paris et Milan - deux fois par an pour voir les nouvelles collections des designers. Une grande partie de ces moments dans le cadre des Mois de la mode - un en février-mars et un autre en septembre-octobre - était consacrée au street style (ou look de rue en français) qui, dans les années précédant la pandémie, avait bien évolué. Alors que les photographies prises par Bill Cunningham et Scott Schuman captaient le style personnel dans sa forme la plus authentique, le street style est depuis devenu une opération de plus en plus fabriquée, les gens commençant à s'habiller chez les stylistes et à emprunter des vêtements aux designers, créant des looks dans le seul but de capter l'œil des photographes.
Publicité
Ce n'est pas pour rien que les photos de street style sont toujours aussi populaires. Pour celles et ceux d'entre nous qui ne peuvent pas se permettre un look de défilé, le style personnel est souvent plus intéressant à observer que la mode de luxe. Ainsi, lorsque la pandémie a mis en veilleuse le street style (en grande partie), beaucoup se sont tourné·e·s vers Instagram pour s'en inspirer, où des comptes comme Parisiens in Paris, Milanesi a Milano, et Londoners in London donnent un aperçu de la façon dont les gens s'habillent dans les capitales de la mode. Mais plutôt que de mettre en avant les looks trop extravagants des défilés de mode, ces comptes capturent les looks quotidiens de personnes repérées dans les rues, au supermarché et dans le métro.
Parisiens à Paris - ou PiP, comme on l'appelle aujourd'hui - a débuté il y a deux ans comme antidote au Mois de la mode. "Pendant les Fashion Weeks, je voyais constamment des influenceuses parfaitement habillées de la tête aux pieds, avec des vêtements de designer et une coiffure impeccable", raconte la fondatrice anonyme de Parisiens in Paris à Refinery29. "Je voulais rendre hommage aux personnes pour qui la mode n'est pas forcément leur métier, afin de montrer le véritable style parisien". 
Lorsqu'elle passe en revue les photos qui lui sont soumises, elle indique que les photos qui se démarquent le plus sont celles qui semblent naturelles et réalistes, tout en affichant une forte esthétique de la mode. "J'aime les looks qui ne sont pas trop travaillés - pas trop soignés". Par exemple, elle dit qu'il est extrêmement rare qu'elle publie une photo de quelqu'un qui porte des talons : "Cela ne représente pas la 'working girl' que nous connaissons en 2021".
Publicité

C'est rafraîchissant de voir les tendances émerger des rues [actuelles] et de voir comment les gens interprètent les vêtements, les sacs, etc. Je pense que c'est un excellent remplacement du street style du Mois de la mode.

- FONDatrice de Parisiens In Paris
De nombreux looks sur le feed de PiP semblent afficher une sorte d'uniformité : un manteau en laine, un jean ou un pantalon et des boots. Les sacs de marque, comme le sac Jackie de Gucci - qui a été réédité par le directeur de création Alessandro Michele pour la collection automne-hiver 2020 de la marque en février dernier - et les cross-bodies vintage et matelassés de Chanel sont monnaie courante.
La page est devenue encore plus populaire depuis le COVID, selon la fondatrice. "Les gens sont avides de regarder [à l'extérieur] les rues et les gens", dit-elle. Elle suppose que les followers de la page sont "revenus à l'essentiel", ce qui signifie qu'ils aiment voir les Parisien·ne·s de tous les jours donner leur propre interprétation de la mode, plutôt que de se la faire dicter par l'industrie. "C'est rafraîchissant de voir les tendances émerger des rues [actuelles] et de voir comment les gens interprètent les vêtements, les sacs, etc. Je pense que c'est un excellent remplacement du street style du Mois de la mode".
Parisiens in Paris est devenu si populaire que, en l'espace de deux mois, deux autres comptes - l'un basé sur le street style de Milan et l'autre consacré à celui de Londres - ont fait leur apparition sur Instagram. En octobre 2020, Milanesi a Milano a commencé à partager des photos d'Italien·ne·s branché·e·s parcourant la ville natale de labels tels que Gucci et Bottega Veneta. Comme à Paris, les tenues présentées sont décontractées, mais toujours sophistiquées, et présentent des caractéristiques propres à leur ville - ici les baskets remplacent les boots, et les vestes varsity vintage les manteaux camel. Une photo montre une femme portant des bottes UGG avec un jean carpenter blanc et un manteau de fourrure. La légende est la suivante : "Elle a froid à la manière très vogue d'une milanaise".
Publicité
Un mois plus tard, en novembre, Michelle Bellucci, étudiante en stylisme et production de mode au London College of Fashion, a eu l'idée de créer son propre compte Insta après avoir vu comment ses concitoyen·ne·s londonien·ne·s continuaient à montrer leur style personnel malgré le confinement. Appelée Londoners in London, la page montre les looks non filtrés de sa propre ville, de la mode éclectique de l'Est de Londres au style plus chic de l'Ouest.
Pour elle, ce compte est aussi un moyen de mettre en valeur la diversité de Londres. "Il est important de considérer que chaque quartier de Londres est différent", dit-elle. "La ville est multiculturelle". Étant donné que le street style traditionnel a été maintes fois critiqué pour son manque de diversité, c'est une raison d'autant plus importante, et une raison de plus pour laquelle des comptes comme celui de Bellucci montrent autre chose que des personnes fines et blanches qui peuplent souvent les sites de mode.
Comme sa collègue de l'autre côté de la Manche, Bellucci pense que ses followers sont attiré·e·s par le style original et authentique du quotidien. "Londoners in London met en avant des gens normaux qui s'habillent dans leur style quotidien, ce qui, je pense, est la raison pour laquelle les gens aiment tant cela", dit-elle. "C'est une question de spontanéité [vestimentaire]".
C'est la même raison pour laquelle nous aimons depuis longtemps le contenu d'"étrangers dans la rue". Humans of New York - un compte dont l'attrait ne réside pas seulement dans les histoires qu'il raconte, mais aussi dans les photos de rue qui les accompagnent - a été si populaire sur Instagram qu'il est devenu un livre à succès en 2015. Chinatown Pretty, qui a commencé comme compte de street style mettant en scène des personnes âgées vivant dans le Chinatown de New York, est maintenant aussi devenu un livre de photographie. Les réponses et les photos qui résultent de la capture de personnes au hasard et dans leur environnement naturel sont authentiques - ce que, après des années de street style soigneusement élaboré, nous désirons à nouveau.
Depuis le confinement, les gens ont recommencé à s'habiller pour eux-mêmes et à expérimenter des couleurs, des motifs et des formes qui les rendent heureux, confortables et confiants. En retour, la mode reprend ses droits - le style personnel s'épanouit dans les capitales de la mode comme Paris et Londres, mais aussi dans des villes comme la Nouvelle-Orléans et Atlanta.
On peut dire que c'est une bonne chose que des comptes Instagram comme ces derniers sont là pour en témoigner.