Comment bien vivre ses règles quand il fait (trop) chaud

Photographed by Meg O'Donnell
Maintenant que la chaleur est là, on en regretterait presque le mois de novembre. Surtout si vos règles coïncident avec la canicule. Déjà qu'en temps normal, on a du mal à supporter les crampes et les sautes d'humeur, alors quand il fait 40°c à l'ombre, c'est presque mission impossible. Mais pourquoi ?
Première chose : pour celles qui évitent les tampons, porter des serviettes hygiéniques quand il fait chaud peut s'avérer extrêmement inconfortable. Et ce n'est pas tout. Il y aussi la poussée d'acné qui se déclenche quelques jours avant - et qui s'empirent souvent avec la transpiration - ou encore la rétention d'eau et les ballonnements, plus durs à assumer quand on porte des vêtements près du corps.
Mais qu'en dit la médecine ? Est-ce que les règles sont plus éprouvantes quand il fait chaud ? Selon le Dr Tosin Sotubo, médecin généraliste et administrateur du site Mind Body Doctor, la réponse est oui...et non.
« Bien que la chaleur en soi n'empire pas les règles, les symptômes associés peuvent être ressentis comme pire lorsqu'il fait très chaud, parce que vous êtes plus éreintée par exemple. A partir de là commence tout une réaction en chaîne : vous êtes plus stressée, donc vos hormones sont perturbées. Or, pendant les règles, vos hormones sont déjà en plein bouleversement. Le corps tente de réguler le taux d'oestrogène par rapport au niveau de progestérone. Mais quand l'hormone du stress s'en mêle, c'est l'oestrogène qui va prendre le dessus. C'est ce déséquilibre qui empire vos symptômes, en plus de la déshydratation et de la hausse de température qui accompagnent généralement les règles. »
Maintenant les solutions : poursuivez votre lecture pour profiter de 6 astuces pour rendre vos règles plus supportables cet été.

Plus de Mon corps