30 jours de méditation : le challenge de pleine conscience

Nous le savons : la méditation est intimidante. Genre, vraiment intimidante. Une étude a révélé que les gens choisiraient littéralement de se soumettre à des chocs électriques plutôt que de s'asseoir seuls avec leurs pensées.
Mais cette réticence est peut-être due au fait que beaucoup de gens ont des idées fausses sur la méditation, explique Lauren Ash, fondatrice de Black Girl In Om. Par exemple, il est possible de pratiquer la pleine conscience sans avoir à s'asseoir et à faire le son "Om", ce que la plupart des gens considèrent comme de la méditation. (Cela a aussi des avantages, mais ce n'est pas votre seule option). "Lorsque vous développez votre pratique du bien-être, donnez-vous la permission de vous demander ce dont vous avez besoin", explique Ash. "Beaucoup d'entre nous n'ont pas l'habitude de se poser et de prêter attention à leur intuition. Donnez-vous le temps d'écouter".
Ash a créé ici un challenge de 30 jours de méditation de pleine consciente, dans le but de vous aider à vous installer dans une routine et à profiter de tous les avantages de cette pratique. Vous n'êtes pas obligé·e de suivre ces exercices à la lettre. Considérez-les comme des suggestions, et non comme des règles. "Permettez-vous d'entrer dans une pratique qui vous semble accessible et encourageante, plutôt qu'impossible", explique Ash. Si le fait de passer d'aucune pratique de méditation à méditer tous les jours vous semble insurmontable, essayez de méditer une ou deux fois par semaine. Si cinq minutes vous semblent trop longues, commencez par deux. Il ne s'agit pas de cocher chaque jour une tâche de cette liste, mais plutôt de développer une pratique qui vous convient.

More from Mind