La mini-jupe fait son grand retour (& on la veut courte, très courte)

Photo : Gregg DeGuire/WireImage.
Le seul article de notre garde-robe plus mini que nos tenues de soirée, nos shorts courts et nos cardigans en 2021 sont nos jupes, qui, au cours de la pandémie, ont été réduites à des proportions quasi inexistantes. Pour preuve, il suffit de regarder Bella Hadid, virevoltant dans une mini-jupe plissée et taille basse sur Instagram ou Dua Lipa arborant un crop top Thom Browne et une mini-jupe à carreaux violant le code vestimentaire scolaire à New York. Après plus d'un an de confinement - dont la majeure partie a été passée à l'intérieur, emmitouflée dans nos joggings - la mode dans son ensemble est passée sous le rayon rétrécissant, ce qui a donné lieu à tout un tas de jupes qui ne sont certainement pas adaptées au vent.
Publicité
Les premiers signes du retour de la mini-jupe sont apparus sur les podiums des défilés de l'automne 2021 de Saint Laurent, Miu Miu et Blumarine l'hiver dernier. Là, l'absence totale de jupes maxi et midi en a fait oublier les longueurs. Rappelant les formes favorites de Paris Hilton, Britney Spears et Rihanna au début des années 2000, la version 2021 de la mini-jupe est souvent basse, moulante et courte.
Il n'est donc pas surprenant que l'une de leurs premières fans ait été l'une des premières à être repérée hors des podiums portant une mini-jupe en 2021. En mars, Rihanna a été vue dans une jupe en jean fendue avec un caleçon visible, une chemise tropicale et des sandales à lanières lors d'une sortie à l'épicerie. Les photos de la chanteuse-designer sont rapidement devenues virales, nous amenant à nous interroger sur notre décision peut-être malavisée de se débarrasser de la plupart de nos jupes en jean du début des années 2000.
En juillet, Maryam Nassir Zadeh a profité de sa collection Resort 2022 pour présenter une mini-jupe ultra-fendue, semblable à un débardeur tube. Des labels indépendants tels que 1xblue, Tank Air, Miaou et Gauge81, dont la plupart concevaient des mini-jupes avant de figurer sur la liste des marques de mode tendance, ont connu des pics de popularité sur Instagram, apparaissant sur des vedettes comme Paloma Elsesser, Emma Chamberlain, Willow Smith et Olivia Rodrigo, ce qui a entraîné de fréquentes ruptures de stock et des listes d'attente impressionnantes.
Publicité
En juillet également, la plateforme Klarna a signalé une augmentation de 67 % des recherches de mini-jupes, par rapport au mois de juin précédent - un chiffre qui devrait augmenter cet hiver à mesure que de plus en plus de créat·eur·rice·s abandonnent les longueurs modestes que l'on fréquentait avant la pandémie.
Photo : Kim Shui.
Collection Kim Shui printemps 2022.
Photo : Theophilio
Collection Theophilio printemps 22.
C'est du moins ce qui semblait être le cas pendant le mois de la mode. En plus des sous-vêtements visibles et des jeans taille basse, les mini-jupes du début des années 2000 ont fait l'objet d'une forte rotation pendant la semaine de la mode de New York. Chez Theophilio, les mannequins ont porté des mini-jupes en tricot rayé et en cuir rouge, tandis que chez Kim Shui, la marque a associé des jupes en cuir à des hauts en foulard. Sandy Liang a associé de minuscules cardigans à des mini-jupes plissées, et Saint Sintra a associé des jupes en forme de feuille d'étain à des hauts transparents et des collants déchirés. Ensemble, leur contribution a permis de prolonger la tendance de la très courte mini-jupe jusqu'à l'année prochaine.
Étant donné le temps que nous avons passé en sweat pendant le confinement, six mois (ou plus) passés à porter des mini-jupes fendues semblent être exactement ce dont notre garde-robe a besoin. De plus, cela nous donnera l'occasion de sortir enfin tous les collants que nous avons achetés avant la pandémie et que nous n'avons donc jamais portés. Et si ceci n'est pas suffisant pour découper votre collection de jupes, rien ne le sera.

More from Trends