Ma semaine en “string apparent” : j’ai testé la tendance mode du moment

Photo avec l'aimable autorisation de @elizagracehuber.
Pantalon Subsurface
Photo avec l'aimable autorisation de @elizagracehuber.
Pantalon Subsurface
Le string apparent est de retour. Vous en voulez la preuve ? En décembre dernier, Beyoncé est apparue dans le British Vogue vêtue d'une robe rouge Christopher John Rogers et d'un string assorti. Un mois auparavant, Kim Kardashian avait posé pour la première campagne Givenchy de Matthew Williams dans une maxi robe noire et un string rouge apparent. Mais, s'il n'est que quelque peu surprenant de voir les célébrités porter la tendance controversée des années 2000 près de 20 ans après son apogée, il est carrément déroutant de voir sa résurgence sur les plus férus de mode d'Instagram et dans les magasins.
Publicité
Des marques comme Subsurface, Miaou, Musier Paris, Aya Muse et bien d'autres se sont donné pour mission de faire revivre le look visible et révélateur qui a dominé le paysage de la mode à la fin des années 90 et au début des années 2000. Et ça marche : sur Instagram, des strings dépassent des pantalons, des jupes, etc. Sur TikTok, #WhaleTail compte plus de 32 millions de vues. Cela dit, c'est une chose de porter un string visible sur une photo qui a été prise dans la sécurité de votre chambre ou, si vous avez de la chance, dans votre jardin. C'est une toute autre histoire lorsque vous devez réellement mettre un pied dehors, vos sous-vêtements exposés à la vue de tou·s·tes.
Pour savoir ce que c'est que de porter un string visible en public, j'ai passé une semaine à tester toute une série de vêtements de ce style, du pantalon avec une découpe en forme de string dans le dos aux jupes midi munies de ficelles qui donnent l'apparence de sous-vêtements exposés. J'ai même porté un string taille haute avec un pantalon parachute. 
J'ai commencé mon histoire de string apparent avec un pantalon de yoga de Miaou qui avait des ouvertures sur les deux hanches, ce qui donnait l'illusion que j'avais enfilé un string à lanières épaisses par-dessus mon vêtement loungewear taille basse. Pour renforcer le thème des années 2000, j'ai ajouté des lunettes de soleil à verres rouges et un mini sac à main sur l'épaule. En me promenant en ville, les hanches à l'air, je me suis sentie étonnamment à l'aise, malgré le fait que des parties de ma peau, qui ne voient que rarement la lumière du jour, étaient à l'air libre. Honnêtement, je me sentais plus bizarre de porter un pantalon de yoga en 2021 qu'autre chose.
Publicité
Jupe Musier Paris
Pantalon Miaou
Toujours dans le cadre de mon expérience, j'ai porté une jupe en maille de Musier Paris le deuxième jour. Probablement le moins "string" de tous les articles que j'ai testés, cette jupe comporte deux cordons qui partent du centre de la taille et se nouent autour de la taille, ce qui donne à peine l'impression de voir des sous-vêtements. Compte tenu de la chaleur, j'ai associé la jupe de couleur crème à un débardeur bleu marine court et à un sac assorti. Pour la deuxième fois, je me suis sentie à l'aise lors d'une promenade dans le quartier. Alors que je me rendais à un dîner chez un ami, j'ai même reçu un compliment, et pas du genre glauque.
À ce moment-là, j'ai pensé que je maîtrisais cette histoire de string apparent. Peut-être que Paris Hilton et Christina Milian avaient raison quand elles laissaient leurs strings dépasser de leur pantalon après tout. Donc j'ai essayé de styliser un vrai string. Comme je n'ai pas de pantalon taille basse - je fais encore partie de la team taille haute pour le moment - j'ai dû me contenter de porter un pantalon parachute vintage porté assez bas sur les hanches pour que mon sous-vêtement dépasse. Presque immédiatement après avoir franchi le seuil de ma porte d'entrée, je me suis sentie mal à l'aise. En marchant vers le supermarché, j'ai remarqué que les gens me regardaient - non, me fixaient.
En moins de cinq minutes, j'ai fait demi-tour, renonçant à mes courses et retournant à ma tenue vestimentaire de confort, à savoir un jean baggy et un sweat à capuche. Toutes les preuves photographiques ont été, à leur tour, effacées de mon téléphone.
Publicité
Le lendemain, j'ai décidé de donner une dernière chance aux pantalons string en essayant une paire de pantalon noir côtelé de la marque Subsurface, basée à Los Angeles, dont les modèles ont attiré l'attention sur Instagram. Sur les photos que j'ai prises de moi en train de les porter, j'ai l'air nonchalant d'avoir une grande partie de la région du bas du dos et du haut des fesses exposée à la vue de tou·s·tes. Je ne me suis pas non plus sentie le moins du monde mal à l'aise en postant les photos. Mais Instagram n'est pas la réalité, et pour le deuxième jour consécutif, je me suis retrouvée à chercher mes vêtements de confort dès que j'ai pris la photo.
Je me suis lancée dans cette expérience avec deux résultats possibles en tête : (1) je serais confrontée au harcèlement de rue, comme c'est le cas pour tant de personnes, surtout les femmes, chaque fois qu'elles sortent de chez elles, que leurs sous-vêtements soient visibles ou non ; ou (2) la mode du string apparent deviendrait un élément de base excessif de ma garde-robe de l'été. Et pourtant, aucun des deux n'a fini par être vrai. Je n'ai pas été interpellée par des inconnus dans la rue, et je ne me suis pas promenée librement en assumant mes fesses nues. Au lieu de cela, ce sont mes propres sentiments d'inconfort qui m'ont amenée à réaliser que les strings apparents avaient peut-être pris fin en 2006 pour une bonne raison. Bien sûr, ils sont superbes sur les tapis rouges et les couvertures de magazines en 2021. Je comprends même qu'on puisse les porter sur Instagram, où il est plus facile d'assumer certaines choses que dans la vie réelle. Mais quand il s'agit de tendances des années 2000 à porter réellement, je m'en tiendrai volontiers aux mini-jupes.
Chez Refinery29, nous nous donnons pour mission de vous aider à mieux consommer. Toutes nos sélections sont réalisées de manière indépendante par notre équipe de rédaction. Il est possible que Refinery29 perçoive une commission si vous achetez un article que nous mettons en lien sur notre site.

More from Trends