Fashion Week de Paris : une mode chic, mais pratique sur les défilés de la capitale

La Fashion Week de Paris est toujours le point culminant du mois de la mode, avec son street style pointu, sa programmation inégalée de défilés et ses premiers rangs truffés de célébrités. Et si les restrictions appliquées aux déplacements internationaux ont pu obliger une partie de la foule habituelle à suivre les défilés depuis chez elle, pour l'essentiel, le Covid-19 n'a pas empêché la mode d'illuminer la capitale française cette semaine, avec des tendances aussi marquantes que les années précédentes. 
Chez Rick Owens, Marine Serre, Rokh, Maison Margiela, et bien d’autres, la morosité des sept derniers mois s'est métamorphosée en un spectacle radieux. De larges épaules, des visages masqués, des couleurs chatoyantes, des silhouettes et des looks gothiques nous ont donné les moyens de nous évader. Non pas de la réalité (après tout, notre réalité est assez sombre en ce moment), mais plutôt une évasion de la fausse normalité que tant de créateurs ont cherché à imposer cette saison. 
Sur une note plus légère, les tendances du confinement ont continué à prendre de l'ampleur, tout comme à New York, Londres et Milan. Les silhouettes oversize et fluides faisaient légion chez The Row, Louis Vuitton, Balenciaga et Schiaparelli, tout comme les pièces déstructurées - repérées chez Christopher Esber, Ellery, Coperni et d'autres - qui nous ont donné envie de sortir nos ciseaux et nos machines à coudre en plein spectacle virtuel pour donner une nouvelle vie à nos vêtements.  Les épaules étaient larges et imposantes chez Louis Vuitton, Isabel Marant et Givenchy - un signe que les designers aussi entendent maintenir une distanciation sociale à tout moment. (Les épaules sont également un symbole de pouvoir et de confiance, comme elles l'étaient pour les femmes après la Grande Dépression des années 30). 
Les défilés de la Fashion Week de Paris ont également servi à rappeler que la mode peut toujours être ludique et fantaisiste, malgré tout ce qui se passe dans le monde. Chez Miu Miu, Miuccia Prada a présenté des micro-minis combinées à des fermetures éclair sporty, aux couleurs vives. Les Midriffs étaient au rendez-vous chez Coperni, Chanel et Christopher Esber. 
Découvrez les tendances phares repérées sur les défilés de Paris par ici.

More from Trends