COVID-19 : peut-on vraiment prendre l’avion en toute sécurité ?

Photo: Getty Images.
Alors que la plupart des pays ont réouvert leurs frontières, les gens commencent à vouloir voyager de nouveau.
Mais… est-ce vraiment sûr de prendre l'avion en ce moment ? Nous avons demandé à trois experts de répondre à toutes nos questions concernant les conditions des transports aériens et si on peut ou non réserver nos billets pour notre prochain voyage.

Est-ce risqué de prendre l'avion en ce moment ?

C'est assez risqué. Cela dépend de plusieurs facteurs, notamment de la distance entre les passagers, du respect du port du masque par vos compagnons de vol et de la durée de votre vol.
Publicité
Les expert·es interrogé·es par Refinery29 ont tou·tes convenu que le principal problème est que l'avion vous met en contact étroit avec d'autres personnes pendant une période prolongée, ce qui constitue un facteur de risque majeur.
Pourtant, lorsque nous lui avons demandé de comparer le risque relatif de prendre l'avion avec, par exemple, le métro, Jill Grimes, médecin basée au Texas, a déclaré qu'elle préférait tenter sa chance dans le métro. "Une partie du problème est le temps de vol - beaucoup plus long qu'un trajet de 10 minutes en métro", a-t-elle déclaré. Pourtant, elle a reconnu que dans un avion, le port du masque est plus strict que dans le métro. De plus, "j'apprécie vraiment que les compagnies aériennes fassent ce qu'elles peuvent en espaçant physiquement les passagers, en exigeant le port des masques, en proposant des lingettes désinfectantes et en minimisant les interactions", comme par exemple en limitant le service de nourriture et de boissons.
Bien sûr, de nombreuses personnes n'ont d'autre choix que de prendre le métro et d'autres formes de transport public pour se rendre au travail tous les jours, alors qu'il est fort probable que certains vols que les gens prennent en ce moment soient facultatifs.
"L'autre problème lié au transport aérien est le mélange de la population, c'est-à-dire que les personnes des zones de forte et de faible transmission peuvent facilement se rendre dans de nouveaux endroits et se mélanger.", a ajouté Kumi Smith, professeure adjointe à la division d'épidémiologie et de santé communautaire de l'université du Minnesota. "C'est en grande partie à cause de cela que la COVID-19 s'est répandue si rapidement d'une ville chinoise au monde entier."
Publicité

Dois-je m'inquiéter de l'"air recyclé" dans les avions ?

Probablement pas. "Certains experts pensent maintenant que respirer de l'air partagé dans un avion n'est pas le plus gros problème, puisque l'air est filtré", a déclaré le Dr Smith. Les avions sont capables "d'utiliser des filtres HEPA pour la circulation de l'air", confirme Richard Arriviello, médecin en chef chez InHouse Physicians. Le Centers for Disease Control and Prevention ajoute : "La plupart des virus et autres germes ne se propagent pas facilement pendant un vol en raison de la façon dont l'air circule et qui est filtré dans les avions".

Quels sont donc les endroits à risque dans les avions ?

Alors que les informations sur le coronavirus évoluent de jour en jour, il semble qu'à l'heure actuelle, vous êtes plus susceptible de contracter le virus à partir de gouttelettes respiratoires, transmises lors d'un contact étroit avec d'autres personnes. "Nous cherchons encore à comprendre les risques des particules en suspension, mais nous savons que plus vous êtes proche et plus vous passez de temps à parler à quelqu'un sans masque, plus le risque est élevé", a déclaré le Dr Grimes.
Le Dr Smith a convenu qu'il est essentiel d'être très prudent·e dans "tous les nombreux endroits où les gens ont tendance à se rassembler, y compris les comptoirs d'enregistrement, la sécurité, les services de restauration et les toilettes". Un autre grand problème, dit-elle, est "toutes les surfaces communes que nous touchons constamment - les plateaux, les accoudoirs, les surfaces des toilettes, les loquets des poubelles".
Publicité

Que puis-je faire pour minimiser le risque ?

Ne prenez l'avion que si c'est vraiment nécessaire, par exemple. "Je pense qu'il vaut mieux éviter de voyager en avion si possible", a déclaré le Dr Smith. Si vous devez monter dans un avion, portez un masque. Tous les expert·es interrogé·es par Refinery29 ont insisté sur ce point à maintes reprises. Il a été prouvé que cela fonctionne, et pour être le plus efficace possible, nous devons tou·tes le porter.
De nombreuses compagnies aériennes affirment qu'elles appliquent des politiques assez strictes en matière de port de masques, mais qu'elles peuvent autoriser les gens à retirer leur masque pendant qu'ils mangent. Le Dr Grimes a suggéré de manger avant d'arriver à l'aéroport, et d'apporter "quelques bonbons durs à sucer que vous pouvez facilement glisser dans votre bouche sous votre masque - avec vos mains fraîchement désinfectées - pour vous déboucher les oreilles ou satisfaire votre faim". Le Dr Smith a ajouté que "si vous faites partie d'un groupe à haut risque, vous devriez envisager de porter une visière de protection et des gants".
Autres conseils : "Choisissez un vol sans escale, pour minimiser le temps passé dans celui-ci et réduire les interactions avec d'autres passagers", a suggéré le Dr Grimes. Si vous pouvez choisir vos sièges à la réservation, essayez de prendre une place dans une rangée vide ou partiellement vide. Apportez des lingettes désinfectantes pour nettoyer votre zone lorsque vous vous asseyez. Lavez-vous les mains ou utilisez fréquemment un désinfectant et évitez de vous toucher le visage.
Publicité

Que se passe-t-il si quelqu'un dans mon avion est testé positif plus tard ?

Si vous savez que vous avez pris l'avion avec un passager malade, vous devez vous mettre en quarantaine pendant au moins 14 jours. Vous devriez également vous faire tester, "idéalement cinq à six jours après votre vol", a déclaré le Dr Grimes.
Il est difficile de dire exactement quelle est la probabilité de contracter la COVID-19 si quelqu'un sur votre vol finit par être positif, a déclaré le Dr Grimes. "Si quelqu'un dans votre avion est testé positif, votre risque dépend de votre proximité avec cette personne et de son comportement durant le vol. A-t-elle enlevé son masque pendant la majeure partie du vol parce qu'elle mangeait ou buvait, par exemple ?
En résumé, prendre l'avion en ce moment signifie prendre un certain risque - et éventuellement mettre d'autres personnes en danger. C'est à vous de peser la nécessité de votre voyage par rapport à ces risques.

More from Wellness