Piercing : les zones les plus (& les moins) douloureuses

Avant de se faire faire un piercing, une question vous traverse inévitablement l'esprit : À quel point cela va-t-il faire mal ? Une recherche sur Google vous dira que vous êtes loin d'être seul·e ; cette même question a déjà été posée près de 18 millions de fois. Cette question qui taraude bon nombre de personnes prêtent à sauter le pas n'a probablement jamais empêché quelqu'un de se faire percer l'oreille - mais quand bien même, on aimerait savoir.
Le célèbre perceur de Los Angeles Brian Keith Thompson nous raconte qu'on lui pose la question de "Est-ce que ça va faire mal ?" avant presque chaque rendez-vous - que ce soit avec une personne qui vient pour son premier rendez-vous ou avec un·e pro des piercings, car la douleur est relative. Tout comme le facteur insaisissable de la douleur qui tourne autour des tatouages, il est impossible de mesurer exactement à quel point il est inconfortable de se faire percer tant que l'aiguille stérilisée n'a pas pénétré la peau. Puis, c'est terminé. En quelques secondes, vous regardez votre nouveau bijou, trop préoccupé·e par le résultat pour penser à ce que vous avez ressenti auparavant.
Selon Thompson, plusieurs facteurs peuvent influer sur la douleur ressentie par un individu lors d'un piercing. "La douleur n'est pas seulement physique", dit-il. "C'est aussi mental. Les gens ont tendance à être plus nerveux au sujet de cette fraction de seconde de douleur, que des cinq à six mois de soins qu'ils doivent désormais gérer". Souffrir d'une infection due à un nouveau piercing parce que vous n'avez pas suivi les instructions après la pose de ce dernier peut être bien plus inconfortable que le piercing lui-même, souligne Thompson. Le professionnel recommande aux clients de manger, de boire beaucoup d'eau et de rester dans un bon état d'esprit avant d'arriver à leur rendez-vous. En définitive, il reconnaît qu'il y a toujours un potentiel de douleur, mais n'est-ce pas pour cela que nous faisons des trous dans notre corps de manière masochiste ?
Voilà le truc : tous les piercings vont probablement piquer, peut-être saigner, puis chauffer pendant quelques heures. Mais si vous trouvez un perceur en qui vous avez confiance, que vous écoutez ses instructions de soin et que vous traitez vos nouveaux trous avec suffisamment de vigilance, alors vous n'avez pas à vous inquiéter. Mais juste au cas où vous seriez encore curieu·ses·x de connaître la douleur ressentie lors d'un perçage du deuxième lobe ou d'un barbell au téton, alors poursuivez votre lecture.

More from Skin Care