Tout ce que vous devez savoir sur la nouvelle collection Nike

Seules quelques lumières colorées viennent animer l’obscurité. Vous êtes dos à la salle avec 20 autres femmes que vous ne connaissez pas. Vous entendez les premières notes de votre morceau favori. Vous comptez dans votre tête - 1, 2, 3, 4 - et lorsque les premières paroles sortent des enceintes, votre corps s’anime au rythme de la basse et vous vous concentrez au maximum pour reproduire la séquence de mouvements que vous avez apprise, il y a trois minutes. Les femmes les plus extraverties du groupe laissent échapper un « Whoop ! » et le professeur - qui est devenu votre idole en moins de 40 minutes - s’exclame « On se lâche ! ». Tout le stress de votre journée, le poids de vos responsabilités familiales et la frustration accumulée tout au long de la semaine s’évaporent.
Publicité
Danser avec un groupe de femmes que vous ne connaissez pas le lundi soir après le travail génère une énergie particulière. Vous vibrez ensemble, vous aidez les autres à rattraper leur retard quand le rythme s’accélère, vous apportez du soutien à celles qui ont oublié la chorégraphie et encouragez les plus discrètes lorsqu’elles décident d’avancer vers le devant de la scène. Bien que vous évoluiez toutes sur le même rythme, chacune apporte sa touche personnelle et son propre style vestimentaire. À la fin, même les plus introverties s’encouragent et se félicitent mutuellement.
Voilà ce que l’activité physique est devenue pour moi et pour un nombre croissant de femmes qui trouvent un sentiment d’appartenance lorsqu’elles participent à des séances d’entraînement en groupe. C’est ce sentiment de camaraderie que Women by Nike célèbre à travers la campagne de sa nouvelle collection Icon Clash, qui regroupe six danseuses de Séoul, Tokyo, New York, Berlin, Los Angeles et Campanie. Lors d’un tournage de trois jours à New York, les danseuses ont collaboré avec la chorégraphe Luam Keflezgy, qui a mis au point l’enchaînement, la Harlem Globetrotteuse Fatima Lister, qui a intégré des mouvements de basketball et Kara Liotta, formatrice en yoga, qui a apporté sa touche zen à l’ensemble. La chorégraphie finale est une fusion originale de mouvements issus de multiples disciplines et exécutés par des femmes du monde entier, chacune apportant sa propre culture, son propre style et sa propre vibe.
Beaucoup de sports comme le football, le basketball ou encore la course à pied ont leurs propres codes vestimentaires, mais en danse, tout est plus flou. Vous pouvez porter des shorts de football avec des chaussettes relevées et une brassière, des shorts et des maillots de basket-ball, une casquette de baseball, ou encore un t-shirt oversized sur un jogging. Certaines personnes gardent leur sweat à capuche pour danser (ce sont en général les meilleurs et ils n’ont jamais l’air de transpirer). Pour un maximum de stabilité, vous préfèrerez une paire de Air Force 1 plutôt que des chaussures techniques trop souples ou légères. De même, alors que dans d’autres sports, vous voudrez peut-être attacher vos cheveux pour éviter qu’ils ne viennent dans votre visage, en danse, vous allez les lâcher, car ils font partie intégrante du mouvement et de votre style. C’est la même chose pour les bijoux, ici pas question de les enlever. Ils contribuent à l’attitude du danseur, reflétant la lumière à chaque mouvement. Le studio de danse devient un espace d’expression créative, aussi bien dans la façon dont vous bougez que dans votre tenue.
Publicité
La collection Icon Clash fusionne ainsi les codes vestimentaires du sport, faisant écho à la fusion des mouvements mise en scène dans la campagne. Mes pièces préférées - toutes portées d’ailleurs par la danseuse japonaise Rie Hata lors de la campagne - comprennent les joggers en soie à pressions et le maillot de basket en soie rouge avec le logo Nike brodé en or. La combinaison en soie de la collection, avec son haut inspiré du basketball, associé à un pantalon de survêtement noir à pressions, booste ma confiance pour que je puisse aller du fond de la salle (où je me trouve habituellement) vers le devant de la scène, tout en étant assez chic pour passer directement du bureau au studio de danse.
Depuis que le fitness est devenu une culture, il existe de nombreuses façons non traditionnelles de s’entraîner et de bouger sans que cela devienne une corvée. Une fois que vous avez trouvé votre « truc », qu’il s’agisse d’un groupe de danse, d’une équipe de basketball, de foot à cinq ou d’une discipline regroupant plusieurs éléments différents, l’entraînement remplira rapidement votre agenda. Au lieu de vous contraindre à une séance de gymnastique en solo avant le travail, vous commencez à planifier votre vie sociale en fonction de cette activité. Pour moi, le style attaché à la culture de la danse ajoute une dimension créative à l’exercice. On a plus l’impression de sortir entre copines que d’aller faire du sport - sans la sensation de léthargie du lendemain !
À mesure que les jours raccourcissent et que Noël approche, je vais me faire plaisir avec les Air Force 1 rouges, le maillot de basket en soie et le pantalon de survêtement en soie, avec mes boucles d’oreilles, mon collier, mes cheveux en queue de cheval et mon eye-liner, je suis prête à entrer dans la danse.
Publicité

More from Fashion