Comment reconnaître (et soulager) les boutons de chaleur

PHOTOGRAPHIE PAR ROCHELLE BROCK.
L'été n’est pas de tout repos pour la peau : on peut attraper un coup de soleil, on a tendance à se faire dévorer par les moustiques et, si la température est vraiment caniculaire, on peut même développer des boutons de chaleur. Si les boutons de chaleur sont souvent sans gravité, ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas pénibles ou que leur présence sur votre peau n'est pas alarmante.
L'expression "boutons de chaleur" est un terme générique désignant une maladie appelée éruption miliaire, qui est une "éruption cutanée qui se développe après une chaleur excessive", explique Heather Rogers, dermatologue à Seattle. Lorsque vous avez trop chaud et que votre peau est recouverte de vêtements ou de crèmes épaisses, la sueur ne peut pas quitter votre peau ce qui provoque une éruption cutanée. Les bébés ont tendance à avoir souvent des éruptions miliaires, car leurs canaux sudoripares ne sont pas encore développés et la sueur peut facilement être piégée sous leur peau, dit-elle.
Publicité
Selon la Mayo Clinic, vous êtes plus susceptible de développer des boutons de chaleur les jours humides, si vous faites des exercices physiques intenses ou si vous portez trop de vêtements dans un environnement particulièrement chaud. Et il n'est pas nécessaire d'être à l'extérieur en plein soleil pour avoir des boutons de chaleur, explique Janejira Chaiyasit,  infirmière praticienne au Columbia Doctors Primary Care Nurse Practitioner Group, la faculté de l'école d'infirmières de l'université Columbia. "Cela peut être dû à une exposition à des lampes UV en intérieur, ou simplement à un environnement très chaud et humide, et même à une activité intense qui vous fait transpirer abondamment", explique Chaiyasit.

À quoi ressemble une éruption miliaire ?

Les boutons de chaleur se manifestent généralement sur le torse, la poitrine ou les bras, explique Chaiyasit. Le Dr Rogers ajoute qu'il existe trois types d'éruptions miliaires, le plus courant étant la miliaire cristalline. Cela peut ressembler à de petites cloques d'eau claires à blanches sur votre peau, dit-elle. Les bulles peuvent également ressembler à de minuscules gouttelettes d'eau, précise Chaiyasit. "Ces minuscules cloques sont remplies de sueur qui ne peut pas sortir par les pores situés sur la partie supérieure de la peau et se brisent très facilement", explique le Dr Rogers. La plupart des gens n'ont que des éruptions cutanées et aucun autre symptôme, dit-elle.
Le type le plus grave d'éruption cutanée due à la chaleur est appelé miliaria rubra, ou "chaleur piquante", explique le Dr Rogers. Ce type d'éruption se manifeste de la même manière que les autres éruptions cutanées dues à la chaleur, mais il se situe techniquement un peu plus bas dans l'épiderme, dit-elle. Comme son nom l'indique, on peut ressentir des démangeaisons ou des sensations de picotement sur la peau, et avoir des bosses rouges. "L'éruption en elle-même est inconfortable et associée à une sensation de brûlure ou de picotement qui est tolérable, un peu comme un coup de soleil", explique Chaiyasit.
Publicité
Dans les cas extrêmes, la sueur peut être piégée dans le derme, la couche située sous l'épiderme, ce qui provoque une milaria profunda, explique le Dr Rogers. "Lorsque la sueur est piégée dans le derme, les gens développent de gros nodules fermes, de la couleur de la peau, sous la peau, et parfois une fatigue importante", dit-elle. Cela peut sembler effrayant, mais elle précise qu'il faut passer des heures à faire une activité physique dans la chaleur pour développer ce type d'éruption.

Comment traiter les boutons de chaleur ?

La bonne nouvelle est que presque toutes les éruptions miliaires disparaissent d'elles-mêmes une fois que vous êtes dans un endroit frais, dit Chaiyasit. "Cependant, si l'éruption est continuellement exposée à la transpiration et à la chaleur, elle peut persister et vous risquez de développer une infection et des lésions des canaux sudoripares", dit-elle, ajoutant que vous devrez consulter votre médecin pour obtenir un antibiotique ou une crème stéroïde pour la faire disparaître.

Existe-t-il un remède maison contre les éruptions de chaleur ?

Si vous rentrez chez vous après une longue journée à la plage ou que vous enlevez votre legging après une séance de yoga et que vous remarquez des boutons de chaleur, pas de panique, même si cela peut sembler effrayant sur le coup. Prendre une douche fraîche est généralement utile, explique le Dr Rogers. Il est également conseillé de porter des vêtements amples, de limiter son activité physique et de ne pas s'exposer à la chaleur. En d'autres termes : restez au frais.

More from Body