Saint-Valentin : idées d’activités pour les cyniques & célibataires

Est-ce qu'on fait toujours la Saint-Valentin ? Je ne suis pas pour l'annulation de la culture, mais si la seule mention d'un jour "spécial" fait qu'une partie importante de la population fait la grimace comme si elle venait de sentir une forte odeur d'ordures, je pense que nous pouvons l'oublier, non ? Peut-être qu'à une certaine époque, avant que les réseaux sociaux n'en viennent à se faire remarquer, la Saint-Valentin aurait pu être considérée comme une fête mignonne. Un geste d'amour, un bouquet, une jolie petite carte aux bords festonnés. Aujourd'hui, cette journée est porteuse d'attentes qui semblent lourdes et obligatoires. Je ne veux utiliser ni l'un ni l'autre de ces mots pour décrire l'amour. Jamais.
Publicité
La Saint-Valentin et moi avons une histoire semblable à du Coca-Cola light sans bulles. La première fois que j'ai reçu une belle boîte de chocolats rose (j'avais cinq ans, elle venait de mes parents), je l'ai gardée précieusement pendant des semaines - parce que ma mère ne me laissait en manger qu'un morceau par jour. Puis il y a eu les années de collège et de lycée où je regardais toutes les filles qui savaient se maquiller déambuler dans le couloir avec leurs ours en peluche et leurs ballons, tandis que je me tenais à côté de mon casier avec rien de plus qu'un classeur dans les bras. Plus tard, je me souviens très bien d'avoir été dans une épicerie à 21 heures, en train de regarder un homme plutôt épuisé acheter des fleurs enveloppées dans du cellophane, avec une expression sur son visage comme si on le menaçait au couteau. J'étais célibataire à l'époque (je l'ai été la plupart du temps), et je me souviens m'être dit : "Je suis tellement contente de ne pas être d'un côté ou de l'autre de cette relation".

La Saint-Valentin et moi avons une histoire semblable à du Coca-Cola light sans bulles.

Ce n'est pas comme les autres fêtes. Les week-ends prolongés de jours fériés, vous savez que vous allez faire un barbecue sympa. À Noël, pyjamas mignons et lumières scintillantes. Mais la Saint-Valentin ? C'est un coup de poker. La Saint-Valentin est une fête indisciplinée, dépourvue de toute véritable tradition et de joie garantie mis à part le chocolat. Il n'y a aucune sorte de rassemblement naturel de personnes et il faut toujours "trouver" ce que l'on va faire. Si vous êtes célibataire, vous devez "trouver" comment ignorer tout cela. Une fois de plus.
Publicité
Il existe de nombreuses façons de se distraire du fait qu'un jour par an se charge de vous rendre encore plus conscient·e de votre célibat que les 364 autres jours. Pour ma part, j'aime rester à la maison, préparer le dîner et regarder quelque chose du genre criminel sur Netflix. En général, je m'achète une bouteille de champagne rosé, mais cette année, je pense au kombucha. Je n'ai pas besoin d'avoir une gueule de bois juste parce que d'autres personnes sont amoureuses.
Vous pouvez aussi adopter une approche axée sur la "sécurité du nombre" même si cette année cela peut être un peu compromis (encore une fois, merci le Covid). Regardez un film entre ami·e·s avec Netflix Party, profitez d'une soirée quiz sur Zoom, invitez votre meilleur·e ami·e pour une soirée pyjama, bref tout ce que nous avions l'habitude de faire le vendredi hors pandémie (même si on est encore loin de cette normalité, je vous l'accorde). Ma façon préférée de fêter ça est un dîner, avec des célibataires et des couples qui se retrouvent pour profiter du moment ensemble. Il y a une scène dans Julie & Julia où Julia Child et son mari organisent le plus beau dîner de Paris avec tous leurs ami·e·s. Je pense à cette scène deux fois par semaine (surtout en ce moment). Bien évidemment, cette année, le dîner se fera sur Zoom où nous avons prévu de cuisiner tou·s·tes ensemble à travers nos écrans. Ce ne sera certainement pas pareil, mais j'ose imaginer que nous passerons tout de même un bon moment.
Publicité
D'ailleurs, je n'éprouve pas moins de sympathie pour les couples. Ils n'aiment pas cette merde non plus ! Et je pense qu'ils devraient arrêter d'avoir à s'en occuper. Pendant un certain temps, je demandais à des collègues si elles·ils avaient prévu quelque chose pour la Saint-Valentin, mais après avoir vu tant d'entre elles·eux rouler des yeux de façon spectaculaire à la question, j'ai cessé de demander. J'avais peur qu'elles·ils se sentent obligé·e·s de cette façon. Il n'y a rien de moins romantique que l'attente de romance. J'ai assez d'ami·e·s marié·e·s pour en être sûre.
Dans l'esprit de rendre tout le monde heureux (LOL comme si c'était possible), j'ai pensé à quelques activités que les couples et les célibataires peuvent apprécier en cette Saint-Valentin. Peu importe que vous soyez en couple ou que vous souhaitiez simplement profiter d'une soirée entre ami·e·s. Ces idées fonctionnent pour tout le monde, et leur point commun est qu'il n'y a pas de romance forcée ou de foutaises de fête "alternative" forcée. (La Journée de la Galentine vous attend).
DashDividers_1_500x100_2

1.) Essayez un nouveau cours de danse/yoga/sport/poterie pendant la période où les gens posteront leur dîner et cadeaux offerts sur Insta. L'avantage avec cette pandémie, c'est que vous trouverez forcément votre bonheur en ligne, que ce soit en live ou non.

DashDividers_1_500x100

2.) Faites de très, très bonnes lasagnes à partir de rien. C'est une activité qui demande beaucoup de temps, en solo ou en groupe, et un énorme retour sur investissement. Si vous n'êtes pas d'humeur à faire des lasagnes, suivez n'importe quelle recette qui occupe deux pages d'un livre de cuisine.

Publicité
DashDividers_1_500x100

3.) Faites des recherches/réservez votre prochain voyage et soyez super excité·e : c'est à cela que vous dépensez votre argent, au lieu de cadeaux inutiles et d'un menu préfixé commandé. Oui, je sais : "Mais on ne peut pas voyager, idiote". Certes. Mais si on en croit les dispositifs actuels en matière restrictions sanitaires, nous devrions pouvoir circuler librement d'ici quelques mois. Et puis, qui a dit qu'il fallait partir à l'autre bout du monde ? Je dis ça, je dis rien.

DashDividers_1_500x100

4.) Vérifiez les dates de péremption sur tout ce qui se trouve dans votre garde-manger, votre frigo et votre armoire à épices. Jetez-les et recyclez les récipients. En fait, Marie Kondo, faites ça dans toute votre maison. Réaliser quelque chose d'utile semble bien plus amusant que d'essayer de négocier votre retour à la maison dans le métro avec un vase rempli de fleurs.

DashDividers_1_500x100

5.) Décidez que désormais la Saint-Valentin, telle que votre foyer la connaît, ne s'appliquera qu'aux animaux de compagnie. Imaginez : des cadeaux, de nouvelles tenues, une séance photo. Non seulement, vous vous souviendrez de ces souvenirs et sourirez, mais vous aurez aussi hâte de célébrer la journée elle-même, car "OMG ! J'ai hâte de concevoir la toile de fond pour les photos de cette année de Milou. Je lui ai acheté une jupe en tulle". Les personnes n'ayant pas d'animaux de compagnies peuvent tout à fait passer ce moment avec leurs plantes.

DashDividers_1_500x100_2
En résumé, ne la fêtons pas. Je pense qu'il est temps pour la Saint-Valentin de suivre le chemin des Walkman. Ceci a peut-être eu une fonction à un moment donné, mais maintenant, c'est dépassé. À ce stade, je pense que si la société doit compter sur une fête pour lui rappeler le romantisme, l'amour et les gestes évidents de reconnaissance, nous sommes - ironiquement - foutu·e·s. Alors, pour la Saint-Valentin, aimez vous en priorité. Nous ne sommes plus d'humeur pour tout ça.

More from Sex & Relationships