Etes-vous accro à l’amour ?

PHOTO : RENELL MEDRANO
Ah, tomber amoureuse, si c'est pas fabuleux. Mais est-ce que ce n'est pas un peu dangereux aussi ?
Il s'avère que, tout comme la dépendance sexuelle, la dépendance amoureuse est un phénomène bien réel et documenté. Pourtant, à l'instar de la dépendance sexuelle, il est plus difficile de définir exactement ce qu'est un « dépendant de l'amour ». Commençons par définir le terme de « dépendance ». Beaucoup d'organismes de santé et de psychologues s'entendent pour décrit la toxicomanie comme « une maladie chronique de la récompense du cerveau, de la motivation, de la mémoire et des circuits connexes […] qui se traduit par la recherche pathologique d'une récompense et/ou d'un soulagement par la toxicomanie et d'autres comportements. »
Publicité
Dans le monde d'aujourd'hui, où « l'amour » est accessible en quelques clics sur les applis de rencontre, il serait à peine exagéré de dire que la poursuite de l'amour serait motivée par un besoin pathologique de la récompense. Si l'on ajoute à ça la honte qu'on fait peser sur les épaules des femmes célibataires, on comprend mieux comment certaines personnes peuvent tomber dans ce schéma de pensée.
Alors, comment savez-vous si vous êtes vraiment accro à l'amour ? Ce n'est pas une question à laquelle il est facile de répondre, surtout qu'il faut prendre plusieurs facteurs en compte. Par exemple, la monogamie en série, ou l'habitude de passer d'une relation à l'autre peut être un signe de dépendance à l'amour. Comme le note YourTango, beaucoup de dépendant·e·s affecti·f·ves se retrouvent généralement dans des relations toxiques ou abusives, où iels se dévalorisent constamment. D'autres sont attiré·e·s par les relations particulièrement instables, en montagnes russes, car qui dit dispute dit réconciliation, et donc in fine, récompense. Enfin, elle peut aussi se manifester par une insatisfaction chronique - comme le fait de se demander constamment si vous avez fait le bon choix. Le dénominateur commun en tous cas, c'est le besoin pathologique d'être aimé - de se sentir validé·e pour se sentir complet.
Ça vous semble familier ? Faites le test et découvrez si vous tombez dans la catégorie des dépendant·e·s.
Publicité

More from Sex & Relationships