Comment lutter contre la transpiration en été ?

Illustration par Assa Ariyoshi
Je me suis récemment retrouvée dans le métro, entourée de personnes au front sec, d'hommes en costume à l'air cool et calme, et de femmes aux cheveux parfaits et au visage frais. Moi, en revanche, je sentais la sueur couler dans mon dos, sur la racine de mes cheveux et qui former des gouttes autour de mon nez (merci le masque !).
Lorsque j'ai atteint ma destination - qui était un emploi temporaire dans une nouvelle entreprise - mon masque complètement humide avait déjà absorbé mon maquillage, mes cheveux étaient mouillés et ma chemise était collée à mon corps. Je n'ai pas besoin de vous dire que ce n'était pas le meilleur look pour une première impression dans un nouveau travail.
Transpirer en public est un problème que je supporte depuis quelques années et qui m'irrite à bien des égards. Pourquoi suis-je en train de nager dans une rivière de sueur alors que les autres autour de moi sont résistants à la chaleur ? Pourquoi le déodorant ordinaire ne me convient-il pas ? Et quel est le secret pour garder le front sec pendant une canicule ?
Selon le Dr Anjali Mahto, dermatologue, il n'existe pas d'explication claire quant à la raison pour laquelle certain·e·s d'entre nous transpirent plus que d'autres : "Nous ne savons pas vraiment quelle en est la raison. On pense probablement que les nerfs qui contrôlent vos glandes sudoripares sont plus sensibles à la température et que cela en serait la cause". Votre poids peut également jouer un rôle ; la graisse étant un isolant naturel, elle réchauffe le corps et vous fait transpirer davantage.
Notre corps compte entre deux et quatre millions de glandes sudoripares (leur nombre dépend de notre genre et de notre taille), qui sont activées par nos nerfs sympathiques et parasympathiques. Les nerfs sympathiques augmentent la transpiration et les nerfs parasympathiques la réduisent. Certains traitements de la transpiration excessive ciblent l'activité de ces nerfs, tandis que d'autres se contentent d'en traiter les conséquences.
La nutritionniste Elspeth Waters, de Nourishing Solutions, a tenu à souligner que "la transpiration est une chose naturelle et normale et que nous devons y avoir recours, sinon elle peut causer de gros problèmes en termes de régulation de la température". Elle a toutefois reconnu que la transpiration excessive pouvait être source d'inconfort et d'embarras, ajoutant qu'elle pouvait même indiquer un déséquilibre hormonal, tandis que la sueur odorante des aisselles peut être causée par une carence en magnésium ; "ce sont les bactéries sous les bras qui provoquent la mauvaise odeur plutôt que la sueur elle-même".
Désireuse de savoir comment passer les mois d'été sans avoir l'air d'être tombée dans un puits, j'ai testé certains des traitements recommandés en cas de transpiration excessive. Continuez votre lecture pour découvrir des conseils destinés à tou·tes·s celles et ceux qui trouvent que leur transpiration est un problème.

More from Body