Santé : comment combattre un mauvais rhume

Au vu de la météo, l'été est bel et bien parti, il est donc temps de se rendre à l'évidence : la saison du rhume est arrivée. En fait, vous allez probablement attraper des rhumes - au pluriel. Près d'un quart des Français indiqueraient souffrir d'un rhume trois à cinq fois par an selon une étude Statista.
En cette année particulière et sachant que les symptômes du rhume sont très similaires à ceux de la Covid-19, nous vous conseillons vivement de prendre rendez-vous avec votre médecin ou de faire directement un test PCR pour vous assurer que vous n'êtes pas positi·f·ve au coronavirus. Toutefois, il se peut que durant l'hiver vous soyez atteint·e d'un simple rhume car ces maladies sont pratiquement inévitables.
Pour aggraver les choses, il y a le fait que le rhume n'a pas de remède. Si vos symptômes sont causés par des bactéries, votre médecin peut vous donner des antibiotiques. Mais la plupart des rhumes sont d'origine virale, ce qui signifie que les antibiotiques ne font rien.
Si vous en avez assez de tomber malade, nous ne vous en voulons pas. La bonne nouvelle, c'est que le rhume est autolimitatif, ce qui signifie qu'il ne durera que pendant une période prévisible (et courte !). C'est parce que les symptômes habituels d'un rhume - éternuements, écoulement nasal, toux - ne sont en fait que des sous-produits de votre corps qui essaie de se débarrasser du virus, et non le virus lui-même.
Et la meilleure nouvelle, c'est qu'il existe des moyens scientifiques pour se sentir mieux pendant cette période. Là encore, ils ne soignent ni ne préviennent votre rhume, mais ils peuvent vous faciliter un peu la vie pendant que votre corps fait son travail.

More from Body