Sexe : toutes les causes de la sécheresse intime

Photographed by Daantje Bons
Si vous avez un vagin, vous savez qu’il est normal qu’il produise des sécrétions, souvent appelées « pertes blanches ».
Tous les jours, la glande cervicale sécrète du mucus censé aider votre corps à se débarrasser des bactéries et cellules mortes. En d’autres mots : votre vagin s’auto-nettoie. Souvent de couleur blanche ou transparente - si vous ne prenez pas la pilule - la couleur et texture du mucus varient tout au long du cycle menstruel. Vers l’ovulation, celui-ci devient plus collant par exemple.
Quand il s’agit de sexe, les choses sont encore différentes. Lorsque vous êtes excitée, votre corps produit un liquide appelé « cyprine », autrement dit un lubrifiant naturel sécrété en prévision d’un rapport sexuel. Celui-ci ne fait pas de distinction entre un penis, un sex toy ou même des doigts.
Publicité

Qu’est-ce que la cyprine ?

Le lubrifiant produit par le corps quand on est excité n’est pas comparable aux pertes blanches. Celui-ci provient de la glande de Bartholin, localisée à l’arrière des grandes lèvres du vagin. Certains chercheurs pensent que la glande de Skene (ou glande de l’éjaculation féminine) située près de l’urètre participerait aussi aux festivités. En plus de ça, l’afflux sanguin provoqué par l’excitation entraîne le gonflement des lèvres, voire même leur sudation, pour une entrée toute en douceur.

Comment être suffisamment excitée ?

On ne le dira jamais assez : on veut des préliminaires ! Que ce soit les baisers, les frottements, les mots crus, tout est permis tant que… ça mouille (désolée il fallait qu’on la fasse). Pourtant, certaines personnes ont tendance à sécréter peu de cyprine, quand bien même elles sont très excitées. C’est ce qu’on va appeler la « non-concordance du désir », et c’est plus courant que ce qu’on croit.
« "La non-concordance du désir" correspond à un écart entre votre excitation et la manière dont se comportent vos organes génitaux. » nous dit l’éducateur-sexologue Emily Nagoski, auteure du livre Come As You Are (oui oui, vous avez bien lu). « C’est presque universel, ce qui veut dire qu’à peu près toutes les femmes connaîtront ce phénomène au moins une fois dans leur vie, tout comme chaque homme peut être confronté à des problèmes d’érection. »
Pour comprendre la cause, Emily recommande de prendre en compte plusieurs facteurs, comme la prise d’une contraception, le fait d’allaiter ou de suivre un traitement longue durée comme les antihistaminiques ou les antidépresseurs, la consommation d’alcool ou de tabac ou encore votre taux d’hydratation.
Publicité

Que faire contre les sécheresses vaginales ?

Si les sécheresses vaginales peuvent être frustrantes, l’utilisation d’un bon lubrifiant devraient suffire à améliorer la qualité de vos rapports sexuels. Pour ça, pas besoin de chercher bien loin : on a un article pour vous ! D’ailleurs, même les femmes qui produisent suffisamment de cyprine disent apprécier les bénéfices d’un lubrifiant intime.
Comme le dit Nagowski elle-même « Même si votre corps produit de la cyprine, celle-ci ne suffit que si le rapport ne dure pas plus de quelques minutes, donc autant dire qu’on a toutes intérêt à utiliser du lubrifiant. » Voilà qui devrait envoyer un message clair : chéri·e, je nous mets du lubrifiant parce j’ai lu qu’apparemment ma cyprine ne faisait plus effet après 5 minutes, hein ». Et puis comme l’écrit Nagowski elle-même dans son livre (toujours Come as You Are) : peut-on être suffisamment mouillée ?
Publicité

More from Sex & Relationships