10 astuces pour maîtriser l’art du cunni

Photo par Brayden Olson.
Il y a quelques années, le Canadian Journal of Human Sexuality a publié une étude qui n'était pas vraiment surprenante. Il s'avère que les femmes pratiquent nettement plus souvent le sexe oral sur leur partenaire que les hommes.
Certain·e·s l'appellent le "fossé du sexe oral", mais peu importe le nom, le fait est que les femmes (du moins, celles qui ont des rapports sexuels avec des hommes) reçoivent moins souvent de sexe oral, à la fois parce que les hommes sont moins susceptibles de le proposer et parce que les femmes sont moins susceptibles de le demander. Certaines personnes ont du mal à arrêter de penser pendant un cunni (ce qui n'est pas surprenant, puisque les femmes sont socialisées pour faire plaisir à tout le monde sauf à elles-mêmes) et certaines n'aiment pas cela parce qu'elles trouvent ça ennuyeux.
S'il est tout à fait possible que le cunni ne fasse plus partie de votre "menu" sexuel une fois que vous l'avait essayé, la sexologue Megan Fleming, espère que toute personne donne au moins une chance au sexe oral. Cela signifie qu'il faut essayer plusieurs fois et faire des choses différentes à chaque fois. Peut-être n'aimez-vous pas être allongé·e pendant que quelqu'un vous lèche le clitoris, mais est-ce que ce quelqu'un a essayé de vous le sucer ?
La succion (au lieu du léchage) n'est qu'un moyen d'ajouter de la variété au cunni. Dans les slides qui suivent, le Dr Fleming propose d'autres suggestions de techniques et de produits qui peuvent rendre le fait de donner et de recevoir du sexe oral plus intéressant, plus intense et plus amusant.

More from Sex & Relationships