Tout ce qui arrive à votre vagin après un accouchement

Photo par Eylul Aslan.
La citation favorite de la gynécologue texane Heather Bartos est la suivante : "Pourquoi les gens parlent d'"avoir des couilles" ? Les couilles sont faibles et sensibles. Si vous voulez être courageux, ayez un vagin". Si la citation est peut-être aujourd'hui un peu erronée, Bartos estime que le sentiment est exact, surtout en ce qui concerne l'accouchement par voie vaginale.
Bartos, fondatrice de MindShift Medicine, explique que l'arrivée d'un bébé ne signifie pas seulement des changements dans votre mode de vie et vos habitudes de sommeil. Vous vivrez probablement aussi des changements dans votre culotte. "Le vagin est essentiellement un tunnel qui relie l'utérus au monde extérieur pour votre bébé", explique Bartos. "Il s'étire suffisamment pour que l'on puisse y faire sortir un bébé de 3 à 4,5 kilos. Et avant l'accouchement, nous attendons généralement que le col de l'utérus se dilate de 10 centimètres. Si vous étirez votre index en l'éloignant de votre pouce, cela peut être encore plus grand que cette distance".
Publicité
Mais votre vagin peut "tolérer" tout cela et plus encore, selon Bartos. Ce dernier est une petite chose résistante. Et si vos parties génitales peuvent subir des transformations complexes et inconfortables lorsque vous accueillez votre petit bout de chou, ces changements ne sont pas aussi permanents ou douloureux que vous pourriez le penser. Néanmoins, vous vous posez probablement des questions sur ce qui se passe là-dessous. Et nous avons des réponses - bien sûr, il y a de nombreuses exceptions et la beauté des accouchements et des vagins est qu'ils sont tous différents - il y a toutes sortes de choses qui peuvent faire la différence, notamment le fait d'accoucher par voie vaginale ou par césarienne. Compte tenu de ces réserves, nous avons travaillé avec des gynécologues et des expert·e·s pour élaborer un guide complet sur votre vagin après que vous ayez accouché.
Mon vagin sera-t-il douloureux après l'accouchement ?
Il y aura la douleur initiale évidente qui accompagne l'expulsion d'un bébé de la taille d'un melon. Vous vous sentirez un peu endolorie dans les jours, les semaines, voire les mois qui suivent l'accouchement. Une partie de la douleur peut provenir de la déchirure vaginale qui se produit lorsque le bébé sort.
Devrais-je avoir des points de suture au vagin ?
Le National Childbirth Trust note qu'il est fréquent, lors d'un accouchement par voie vaginale, de subir un certain type de lacération ou de déchirure, surtout s'il s'agit du premier accouchement par voie vaginale. Selon la Mayo Clinic, ces lésions sont généralement divisées en quatre degrés de gravité.
Publicité
Il y a le premier degré, qui correspond à une déchirure de la peau autour de l'ouverture vaginale et du rectum. Vous pouvez avoir besoin ou non de points de suture pour cela, et vous cicatriserez généralement en quelques semaines. 
Ensuite, il y a le second degré, qui signifie que le problème est profond dans le vagin et ses tissus. Vous aurez probablement besoin de points de suture et de quelques semaines de convalescence pour ce type de déchirure vaginale.
Il existe des déchirures du troisième degré, qui affectent le muscle qui entoure le sphincter anal. Dans ce cas, une intervention chirurgicale et plus de quelques semaines de convalescence peuvent être nécessaires pour y remédier. Elles peuvent entraîner des rapports sexuels douloureux et des fuites de selles si elles ne sont pas corrigées correctement.
Si cela ne suffit pas à vous faire frémir, le quatrième degré de déchirure vaginale, le plus effrayant, touche l'anus et la muqueuse qui tapisse le rectum. Une intervention chirurgicale est également nécessaire pour y remédier.
Heureusement, le Royal College of Obstetricians and Gynaecologists a noté dans un rapport de 2015 que les problèmes de troisième et quatrième degré ne se produisent que chez 3 femmes sur 100 ayant un accouchement par voie vaginale. Ils sont légèrement plus fréquents s'il s'agit du premier accouchement d'une femme, précise le rapport.
Un autre point positif : il y a des choses que vous pouvez faire après l'accouchement pour réduire la douleur. Bartos recommande les packs de glace, par exemple. Vous devez les envelopper dans une serviette pour vous assurer qu'elles ne sont pas trop froides pour votre peau. Elle recommande également d'utiliser un anti-inflammatoire léger comme l'ibuprofène. Elle indique également que les sprays anesthésiants, qui soulagent les démangeaisons et la douleur autour des coupures, sont une bouée de sauvetage pour de nombreuses mamans.
Publicité
La Mayo Clinic recommande de prendre un bain de siège ou d'appliquer un cotton ou serviette d'hamamélis rafraîchissant sur la zone concernée. Si cela vous pique lorsque vous faites pipi, il est conseillé d'utiliser un flacon compresseur pour verser de l'eau chaude sur la zone déchirée lorsque vous vous soulagez. En général, il peut également être utile de s'asseoir sur un oreiller lorsque vous êtes à la maison plutôt que sur une chaise ou un canapé rigide.
Mon vagin sera-t-il plus large ?
Selon le docteur Victoria Lynn Handa, professeure de gynécologie et d'obstétrique à la Johns Hopkins School of Medicine, peu d'études ont été menées pour déterminer si votre vagin sera plus large après l'accouchement qu'avant. Cela dit, elle affirme que le miracle de l'accouchement est une chose magnifique et que les femmes ne devraient pas avoir à s'inquiéter de l'idée que leur vagin sera "plus lâche" qu'avant.
"Je ne pense pas qu'il soit juste d'y penser en ces termes : Mon vagin redeviendra-t-il normal après l'accouchement ?", explique Handa. "Je ne sais pas s'il 'redeviendra jamais normal'… Mais ce qui se passe est incroyable. Les humains et les autres animaux se remettent de leur accouchement et passent d'un utérus énorme et d'un col de l'utérus dilaté à un utérus beaucoup plus petit deux jours plus tard. C'est un miracle que le corps humain puisse faire ça. Donc, même si je pense qu'il n'est pas vrai que nous revenons toujours complètement à la normale, les femmes devraient savoir que ce qu'elles font est extraordinaire, et ne pas se sentir jugées".
Publicité
Bartos ajoute que tout peut sembler un peu plus lâche juste après avoir donné naissance à un être humain, mais que dès que le corps cesse de produire une hormone appelée relaxine (qui affaiblit les muscles et les ligaments de l'appareil reproducteur) après la grossesse, tout se resserre.
Devrais-je utiliser des tampons plus gros ?
Même si, comme le souligne Bartos, votre vagin va probablement rétrécir après l'accouchement, vous pouvez ou non remarquer quelques changements de largeur. Si c'est le cas, cela peut se produire lorsque vous allez mettre un tampon. Si vous aviez l'habitude d'utiliser des tampons réguliers ou légers, vous pourriez les sentir glisser lentement vers le bas et hors de votre vagin. "La plupart des femmes ne voient pas de différence suffisante pour changer leur utilisation de tampons, mais il y a probablement des femmes qui pensent que l'accouchement a eu un impact", explique Handa.
Certaines femmes pensent également que leur vagin est un peu plus "lâche" après l'accouchement parce que les muscles internes sont plus faibles, en particulier ceux du plancher pelvien. Vous pouvez essayer les exercices de Kegel pour renforcer ces muscles et soulager certaines affections comme l'incontinence urinaire (qui peut vous faire uriner lorsque vous riez ou toussez).
Est-ce que je ferais pipi tout le temps ?
C'est possible. Selon Handa, l'incontinence urinaire peut survenir pendant un an ou plus après l'accouchement. Elle note que cela peut se produire aussi bien chez les femmes qui ont accouché par voie vaginale que chez celles qui ont subi une césarienne. "Certaines femmes ont des fuites lorsqu'elles toussent ou s'efforcent de porter leur enfant", explique-t-elle. "Souvent, cela disparaît après l'accouchement ou quelques mois après. Si ce n'est pas le cas, un médecin peut recommander une physiothérapie du plancher pelvien ou éventuellement une intervention chirurgicale.
Publicité
Aurais-je mal pendant les rapports sexuels ?
Peut-être, mais pas pour toujours. En général, les prestataires de soins de santé recommandent aux femmes d'attendre quatre à six semaines après l'accouchement pour reprendre des rapports sexuels. Mais selon Bartos, personne ne doit se sentir obligée de le faire tout de suite, simplement parce que vous avez atteint un certain nombre de semaines sur le calendrier. Ce n'est pas quelque chose à faire à la hâte. 
Elle note que les rapports sexuels peuvent être plus douloureux qu'avant pour plusieurs raisons. S'il y a eu de sérieuses déchirures, cela peut provoquer des sensations désagréables. 
Aurais-je un vagin sec après l'accouchement ?
Si vous allaitez, votre taux d'œstrogènes sera plus faible, ce qui peut entraîner une sécheresse vaginale et, par conséquent, des rapports sexuels plus difficiles. Bartos recommande d'avoir beaucoup de lubrifiant à portée de main, de privilégier les préliminaires et de ne rien faire avant d'être prêt·e.
Pourrais-je avoir un orgasme ?
Oui, mais la sensation peut changer. Les muscles du plancher pelvien ayant tendance à perdre un peu de leur force après l'accouchement, il est possible que la sensation soit différente au moment de l'orgasme. Cependant, les exercices de Kegel peuvent y remédier, et l'orgasme en lui-même est un excellent entraînement des muscles du plancher pelvien, explique Bartos. Ainsi, plus vous aurez d'orgasmes, plus il s'améliorera. Si vous rencontrez de graves problèmes et des symptômes tels que l'incontinence urinaire, vous pouvez demander à votre médecin si vous devriez suivre une physiothérapie du plancher pelvien, au cours de laquelle il vous aidera à travailler et à réentraîner ces muscles.
Publicité
Aurais-je des changements au niveau des pertes ?
En un mot, oui. Vous allez avoir des pertes abondantes appelées lochies pendant des semaines après l'accouchement. Selon la Cleveland Clinic, les lochies seront rouge foncé dans les premiers jours suivant l'accouchement. Ne vous inquiétez pas si vous y voyez des caillots de sang, mais consultez votre médecin s'ils sont plus gros qu'une prune. Du quatrième au dixième jour, les pertes seront plus diluées et de couleur rose ou brune. Entre le septième et le quatorzième jour, les lochies peuvent être plus crémeuses ou jaunâtres, pour revenir lentement à des couleurs qui vous sont plus familières. Si vous avez subi une césarienne, vous verrez moins de lochies, mais elles seront toujours présentes, surtout pendant les 24 heures qui suivent la naissance de votre bébé. 
Devrais-je porter une couche ? 
Ça, ou une grande serviette, selon ce qui vous convient le mieux. Le fait est qu'il est préférable que vous ne mettiez quoi que ce soit dans votre vagin pendant quatre à six semaines après l'accouchement. Donc, les tampons sont à proscrire - les serviettes ou les couches discrètes sont à privilégier.
Mon vagin aura-t-il des tissus cicatriciels ?
Si vous avez subi le type de déchirures dont nous avons parlé précédemment, il se peut que vous ayez du tissu cicatriciel à l'intérieur de votre vagin ou sur votre périnée, explique Handa. Ce tissu finira par se cicatriser avec le temps, même s'il peut entraîner une douleur accrue lors des rapports sexuels, comme nous l'avons vu précédemment. Si il ne disparaît pas, parlez-en à votre médecin car, dans de rares cas, les femmes devront subir une intervention chirurgicale pour l'enlever.
Publicité
Ma vulve va-t-elle changer de couleur ?
Peut-être. "La vulve, les aisselles et la nuque peuvent toutes devenir plus sombres pendant la grossesse en raison d'hormones spécifiques", explique Bartos. "Vous pouvez même avoir une ligne brune qui traverse le milieu de votre abdomen. La couleur des tétons est plus foncée, et les tétons s'assombrissent également pendant la grossesse". Cependant, Bartos déclare que cela reviendra probablement à la normale après l'accouchement. 
Une autre raison pour laquelle votre vulve peut changer de couleur autour des lèvres : la cicatrisation.
La couleur devrait finir par redevenir celle que vous connaissiez, mais si ce n'est pas le cas, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Le corps fait simplement son travail.
Y aura-t-il des changements dans le flux de mes règles ?
Selon Bartos, le retour des règles après l'accouchement peut prendre un certain temps en raison de tous les changements hormonaux, surtout si vous allaitez, ce qui peut supprimer les œstrogènes. Cela rendra généralement les règles plus légères. Lorsque le flux revient enfin frapper à la porte de votre utérus, il peut être plus ou moins abondant, selon le niveau d'œstrogènes atteint à ce moment-là.
Pour conclure : beaucoup de changements vont se produire pendant et après la naissance d'un enfant, mais ce ne sont pas de mauvaises choses.
"Je pense que nous pouvons espérer, en tant que mères, accueillir le rôle et les changements inévitables qui viennent avec notre corps en ayant des enfants", déclare Handa. "Après l'accouchement, vous avez le corps d'une mère et c'est une chose magnifique".

More from Wellness