Bruxisme : comment le grincement des dents peut détruire une relation

Photo par Michael Beckert.
Il est 1h30 du matin. Je suis réveillée et j'écoute les branches qui crissent contre la fenêtre de ma chambre. Puis je me souviens qu'il n'y a aucun arbre près de ma fenêtre. Ce que j'entends en fait, c'est le grincement de dents de mon fiancé.
R. ne semble pas être conscient de la situation vu qu'il dort paisiblement avec notre chien recroquevillé à ses pieds. J'essaie de me retourner, de respirer, d'ignorer - mais il y a de nouveau ce bruit. Je commence à bouillir intérieurement et lui donne un coup de pied rapide dans le tibia.
DashDividers_1_500x100
Le grincement des dents la nuit, ou bruxisme du sommeil, est en augmentation depuis le début de la pandémie (bien que R. en souffre depuis l'enfance). Il n'y a pas de cause définitive au bruxisme, mais il est probablement dû à une augmentation du niveau de stress général, qui provoque des tensions dans le cou et la mâchoire, se manifestant dans la bouche. Selon des chercheurs de l'université de Tel Aviv (TAU), les femmes souffrent davantage de ces symptômes que les hommes, et ce sont les personnes âgées de 35 à 55 ans qui en souffrent le plus.
Publicité
Le grincement et le serrement des dents peuvent entraîner d'innombrables problèmes dentaires, surtout lorsqu'ils se produisent la nuit. Une personne endormie ne se rend pas compte de la force de son occlusion (et ne peut pas la contrôler correctement), ce qui signifie qu'elle peut serrer les dents avec une force dix fois supérieure à celle d'une mastication normale. Des années de grincement insistant et involontaire peuvent endommager les dents, provoquer des troubles de la mâchoire et entraîner des maux de tête. Heureusement, R. ne souffre d'aucun effet secondaire. Dieu merci.
Il dirait probablement qu'il a gagné une emmerdeuse, à cause de mon agacement. Mais blague à part, le bruxisme du sommeil a un effet secondaire crucial et sous-exploité, à savoir la contrainte imposée à la personne qui dort à côté de vous pour qu'elle puisse se reposer correctement et l'accumulation de frustration qui s'ensuit, ce qui peut avoir un impact sérieux sur votre relation.
L'importance du sommeil dans une relation est bien documentée. Une étude de 2017 a examiné le lien entre le sommeil et la satisfaction relationnelle dans un groupe de 68 couples fraîchement mariés. Elle a révélé que "les conjoints étaient plus satisfaits les jours après lesquels ils avaient dormi pendant une période plus longue". Si bien dormir équivaut à se détendre et à se ressourcer dans un bain chaud à la fin d'une journée, le manque de sommeil est comme effectuer continuellement le ice bucket challenge. Et la ou le partenaire qui grince des dents comme R. est la personne qui lance le seau.
Publicité
Chaque nuit où je ne peux pas dormir, j'ai de plus en plus de rancoeur qui s'accumule envers R. Et il y a deux raisons à cela. D'abord, R ne comprend pas à quel point la situation est critique. J'ai essayé de le prendre sur le fait en l'enregistrant mais c'est un grinceur furtif. Il parvient toujours à arrêter de se grincer les dents dès que je pointe le téléphone devant lui. "Ça ne peut pas être si grave", dira-t-il le lendemain matin, mes yeux rouges braqués sur sa mâchoire comme un sniper. Au mieux, il n'est pas empathique, au pire, il est incrédule. En toute honnêteté, je me sens un peu perdue. Est-ce que je fabule ? Est-ce que c'est si grave que ça ?
Ensuite, et c'est probablement pire, il y a l'aversion pour ce son que j'ai développée au cours de la décennie où j'ai été confrontée au grincement nocturne. Il est naturel - voire sensé - que le cerveau ait une réaction négative à un tel son (c'est du moins ce que je me dis). Outre le grincement des dents, je souffre de misophonie, une forme intense de peur et de fixation des sons. J'en souffre depuis mon enfance, les "bruits de bouche" étant l'un de mes déclencheurs les plus violents. La meilleure façon de le décrire est la suivante : lorsque vous entendez un son déclencheur (qui peut être n'importe quoi, des bruits de voisinage à la respiration), vous ressentez une vague de terreur intense qui commence dans votre estomac et se termine dans vos oreilles, vous envahissant comme un boom sonique au point que vous avez envie de vous arracher les cheveux. Essayez de vous rendormir après ça.
Publicité
DashDividers_1_500x100
Lorsque vous bénéficiez d'une bonne nuit de sommeil, l'amygdale (la partie du cerveau qui lie les émotions aux souvenirs) fonctionne comme il se doit. Une étude réalisée en 2013 a établi un lien entre l'activité de l'amygdale chez les personnes qui dorment mal et la dépression et le stress pendant la journée. Et, comme un claquement de doigts, la nuit se transforme en matinée et il y a R., reposé et prêt pour la journée. Pendant ce temps, mon cercle vicieux continue, et je m'en prends invariablement à lui. "La vérité, c'est qu'un mauvais sommeil est dur pour les relations, mais le stress et les défis quotidiens des relations peuvent être durs pour le sommeil", expliquent les experts du sommeil Jason Wooden et Kristal McKinney.
"Achète-lui une gouttière", me disent mes ami·e·s. Nous avons essayé. Si c'est bon pour les dents, cela ne masque pas forcément le bruit. "Les gouttières n'empêchent pas les patients de serrer et grincer des dents, mais elles protègent les dents et l'articulation pendant qu'ils le font", explique le Dr Yanell Innabi-Danial, dentiste.
Le divorce du sommeil (lorsque un couple fait chambre à part) pourrait aussi aider. Ce luxe n'existe pas dans notre appartement à un lit, à moins que l'un d'entre nous accepte de passer sur le canapé - une impasse inamovible pour le moment, j'en ai peur.
Alors que nous reste-t-il ? Un vrai divorce ? Ce n'est pas une option. Malgré ce que vous avez pu lire ici, nous sommes tous deux prêts à faire passer l'amour avant le sommeil et les bruits de bouche. Comme c'est le cas pour la plupart des problèmes de couple, la thérapie est probablement la meilleure option - pour nous deux. "Si vous êtes confronté à une crise de sommeil, il est possible que vous ayez plus de problèmes que vous ne le pensez", écrivent Wooden et McKinney. "La privation de sommeil chronique peut mettre à mal les meilleures relations, tandis que le stress et les problèmes relationnels de tous les jours peuvent avoir un impact sur le sommeil". R. pourra trouver la cause de son bruxisme et moi, je trouverai des moyens d'apprendre à gérer ma misophonie intense. Ensemble, nous trouverons un moyen de faire évoluer nos conversations sur l'oreiller dans la bonne direction.

More from Living