Comment bien dormir quand on partage son lit

Le sommeil n'est pas seulement un outil de récupération, c'est un besoin humain fondamental. Mais, comme nous le disent une myriade d'études et de gros titres de mauvais augure, personne n'en a assez. Nous sommes tou·te·s trop occupé·es, trop stressé·es, trop à regarder nos téléphones avant d'aller au lit pour nous reposer décemment et régulièrement. La privation de sommeil est un problème. Et, pour beaucoup de gens, la cause première est la personne qui se trouve juste à côté de vous dans votre lit. Et ce problème a une solution compliquée.
Pour quiconque, sauf pour les plus gros dormeurs, dormir avec quelqu'un d'autre dans son lit représente un véritable challenge. Oui, les câlins sont un atout majeur - si les câlins sont votre péché mignon. Mais il y a aussi les ronflements, le combat de la couette, le petit tremblement de terre qui vous réveille chaque fois qu'il ou elle se retourne trop violemment. Que pouvez-vous faire ? Les mettre dehors ? Leur interdire de se retourner ?
Le mois dernier, lorsque j'ai emménagé avec mon copain, j'ai décidé de m'attaquer moi-même au problème du lit partagé. La vie est trop courte pour être tout le temps fatigué·e et grincheu·se·x, alors j'ai testé plusieurs astuces. Il va sans dire qu'une bonne hygiène du sommeil était déjà en place pour moi, mais lorsqu'il y a une autre personne dans le lit avec vous, vous avez parfois besoin de plus d'aide. Et, je l'ai trouvé - MON DIEU MERCI.
Si vous avez du mal à partager un lit avec quelqu'un d'autre, voici quelques conseils qui peuvent vous être d'une grande aide. Dormez plus et dormez mieux. Après tout s'est aussi votre lit, merde.

More from Sex & Relationships