Comment aider quelqu’un qui est seul à Noël ?

photo par Anna Jay.
"Lonely This Christmas," "All Alone On Christmas", "It's Gonna Be A Lonely Christmas". Il n'est pas vraiment surprenant que de nombreuses chansons fassent référence au sentiment de solitude pendant la période des fêtes. La pression pour passer de bons moments et créer des souvenirs avec les ami·e·s et la famille est réelle.
Mais, comme les recherches l'ont montré ces dernières années, la France est en proie à une épidémie de solitude. Selon une étude de l'Institut français d'opinion publique (Ifop) pour l'association Astrée, 18 % des Français·es se sentent toujours ou souvent seul·e·s. Un sentiment qui a évidemment énormément progressé depuis 2020 dû au Covid-19, mais qui n'est pas sa seule cause. Précarité, chômage, handicap, vieillesse, études, maladie, situation familiale difficile... Tout le monde peut être touché par la solitude.
Publicité
"Les sentiments d'isolement et de solitude peuvent être particulièrement difficiles à vivre pendant les fêtes de fin d'année", explique Stephen Buckley, responsable de l'information pour l'organisation caritative Mind. "L'attente de bonheur qui accompagne Noël peut aussi amplifier les sentiments négatifs que les gens peuvent déjà avoir".
Alors, comment aider au mieux les personnes - jeunes ou moins jeunes - qui seront isolées pendant la période des fêtes ? Des associations caritatives, des médecins et d'autres personnes ont partagé leurs conseils pour aider les personnes menacées de solitude à Noël. Des gestes simples mais qui peuvent avoir un impact important sur la journée de quelqu'un.

Discutez avec vos voisin·e·s et/ou des inconnu·e·s

Cela ne semblera pas révolutionnaire pour quiconque ne vivant pas dans une grande ville comme Paris, mais avoir une conversation significative avec ses voisin·e·s peut être très utile. Selon la professeure Helen Stokes-Lampard, présidente du Royal College of GPs, cela signifie : "Ne pas se contenter de dire 'bonjour' ou de saluer le voisin, mais demander 'comment allez-vous, comment ça va ?'. Prendre des nouvelles des gens d'une façon moins futile est très important".
Vous pouvez facilement le faire tout en vaquant à vos occupations, comme le souligne Campaign to End Loneliness : "Que vous soyez en train de faire vos courses au supermarché, dans un bar ou en train de vous promener, prenez le temps d'engager la conversation". Vous pourriez même susciter une discussion en frappant directement à leur porte et en leur remettant une carte de Noël, par exemple.
Publicité

Téléphonez aux personnes isolées

Pour soulager la solitude d'un·e ami·e ou d'un membre de la famille, il suffit de l'appeler, selon les associations caritatives : un coup de fil de dix minutes peut avoir un impact considérable. "Le simple fait d'appeler ou de rendre visite à des membres de la famille ou à des amis âgés pour leur faire savoir que vous pensez à eux peut faire une énorme différence dans leur vie", a déclaré Paul Goulden, directeur général d'Age UK London.

Rendez-leur visite

Si vous avez déjà un million d'engagements pour Noël, vous n'avez pas besoin de bloquer des heures pour voir quelqu'un qui vous préoccupe. Outre le fait de téléphoner, Goulden recommande également "d'apporter des repas chez eux ou de proposer votre aide pour les achats de Noël et l'emballage des cadeaux". De même, vous pouvez les aider à retirer leur sapin et leurs décorations une fois les fêtes terminées.
Cela pourrait vous être bénéfique à tou·tes·s les deux, a suggéré Teresa Owen, directrice de santé publique au BCUHB, un conseil de santé local du nord du pays de Galles. "Prendre des nouvelles d'une personne qui se sent seule et isolée en cette période de l'année ne l'aidera pas seulement à se sentir moins seule, mais vous donnera aussi un coup de pouce à votre propre bien-être".

Invitez-les pour les fêtes

Si votre famille ou votre groupe d'ami·e·s ont une place de disponible à table (et que l'hôte·sse est partant·e), invitez quelqu'un pour votre repas de Noël, suggère Campaign to End Loneliness. Il en va de même si vous organisez une fête ou une autre réunion pendant la période des fêtes. "N'oubliez pas d'inviter les voisins. S'il y a quelqu'un dans votre communauté qui pourrait être seul, envoyez-lui une invitation. Plus on est de fous, plus on rit !".
Publicité
Si quelqu'un refuse votre invitation, ne le prenez pas personnellement. "S'il refuse, c'est peut-être parce qu'il est trop anxieux à l'idée d'un grand événement, alors ne vous rebutez pas et ne critiquez pas sa décision", a déclaré Buckley, de Mind.

Informez-les des événements locaux

Si vous savez qu'une personne n'a rien prévu pour Noël et qu'elle souhaiterait que cela change, orientez-la vers des événements organisés par la communauté locale et les associations. Par exemple, chaque année, la Croix Rouge française organise dans toute la France un événement annuel appelé "Tous en fête !" qui met en place des repas de fête, des sorties et activités pour les personnes qu'elle accompagne. L'association des Petits Frères des Pauvres organise, elle aussi, des repas de réveillon et des visites au domicile de personnes âgées isolées. Ou encore, le site seulpournoel.fr a pour objectif d'aider les personnes isolées à se rencontrer et à organiser des fêtes de fin d'années ensemble.
N'hésitez pas non plus à vous renseigner auprès des mairies et recherchez en ligne les événements similaires organisés dans votre région pour faire circuler l'information.

More from Global News