6 militantes s’expriment sur le mouvement Black Lives Matter

Photo par Chanté Joseph
Des millions de militant·es ont manifesté leur solidarité avec le mouvement américain Black Lives Matter la semaine dernière dans le monde entier, à la suite du meurtre brutal de George Floyd, 46 ans. Sa mort a déclenché un scandale mondial avec des manifestations dans des villes telles que Londres, Tokyo, Sydney, Auckland, Paris, Rome, Rio de Janeiro, Pretoria, Dublin et bien d'autres encore.
Comme pour de nombreuses autres manifestations en France, les militant·es parisien·nes se sont réuni·es sur la place de la République pour des discours, des chants et de forts moments de solidarité à genoux. Assa Traoré a pris la parole en rappelant les circonstances du décès de son frère, Asama Traoré, et en comparant sa mort avec celle de George Floyd. "Il y a eu la mort de George Floyd, cette mort a fait écho directement avec la mort de mon petit frère en France. Ce qu'il se passe aux États-Unis, il se passe exactement la même chose en France. Nos frères meurent" a-t-elle exprimé.
Bien qu'il y ait eu un sentiment de désespoir pendant la crise du coronavirus, où des millions de personnes ont été confinées dans leurs maisons et appartements, on peut dire qu'il y a enfin une bouffée de changement dans l'air, que même l'ancien président américain a sentie.
Dans un discours adressé aux jeunes la semaine dernière, Barack Obama a déclaré que leur militantisme était une source d'espoir pour lui. "Vous avez contribué à donner à tout le pays le sentiment que c'est quelque chose qui doit changer", a-t-il déclaré. "Vous avez communiqué un sentiment d'urgence. C'est aussi puissant et aussi transformateur que tout ce que j'ai vu ces dernières années".
Le 7 juin en Angleterre, des manifestant·es à Bristol ont démoli une statue du maître d'esclaves Edward Colston et l'ont jetée dans le port de la ville. À Londres, la manifestation ressemblait davantage au carnaval de Notting Hill, avec des milliers de personnes qui dansaient, riaient et défilaient en solidarité.
Refinery29 a tenu à connaître l'impact des protestations sur certaines des jeunes femmes et filles qui manifestaient, nous sommes donc allés leur demander si elles avaient le sentiment que cette fois, c'était différent. Voici ce qu'elles avaient à dire.

More from Global News