Jingle Jangle & les meilleurs films de Noël représentant la communauté noire

Photo : Netflix
Le récent succès de Jingle Jangle (un futur classique selon moi) a révélé deux choses sur l'univers des films de Noël : premièrement, ces films sont beaucoup trop "blancs", et deuxièmement, les films classiques de Noël joués par des act·eur·rice·s noir·es continuent d'être négligés à chaque foutue période de fêtes de fin d'année.
Si vous aimez les films de Noël, vous avez probablement vu ceux qui figurent sur les nombreuses listes d'Internet des "meilleurs films de Noël" : Une histoire de Noël, Miracle sur la 34e rue, Le sapin a les boules, La vie est belle, et Maman, j'ai raté l'avion pour n'en citer que quelques-uns. Ce sont tous des films de qualité. Mais ce sont aussi tous des films où il n'y a aucun·e Noir·e dans les plans. Et puis il y a les comédies romantiques : Esprit de famille, Love Actually, The Holiday. Encore une fois, de grands films. Mais là encore, il y a peu voir aucune représentation des Noir·es.
Publicité
Les films de Noël comme Jingle Jangle sont plus qu'important pour célébrer la diversité de nos sociétés et apporter plus d'inclusion. Mais ces films sont aussi là pour tou·s·tes celles et ceux qui veulent un peu de réconfort et de joie, et qui en ont assez de voir la même histoire se jouer avec les mêmes personnes. L'univers du cinéma doit cesser de traiter les films de Noël mettant en scène des Noir·es comme s'ils étaient une niche dans une niche. Le genre est déjà assez étroit. 
Avant d'énumérer quelques films de Noël noirs qui, selon moi, sont des incontournables, revenons sur le petit nouveau de la collection Jingle Jangle. Le film se révèle être un conte de fées amusant, profond et magique dès le début, essentiellement à partir des premiers mots que Phylicia Rashad prononce dans la première séquence. Il devient un chef-d'œuvre cinématographique classique à mi-chemin quand une bataille de boules de neige éclate. La scène ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir dans un film de Noël pour enfants, et pas seulement parce que la musique est réalisée par un artiste ghanéen, Bisa Kdei, mais aussi parce qu'elle dégage une joie incomparable. Journey Jangle (Madelen Mills) lance des boules de neige sur son grand-père Jeronicus Jangle (Forest Whitaker) alors que ces derniers, et leurs amis, se lancent dans une danse sur fond d'afrobeats. Quand ces petites filles se sont mis à danser le Shaku Shaku et que Forest Thee Whitaker essayait de suivre ? Mon âme a quitté mon corps. C'était une expérience spirituelle.
Publicité
Jingle Jangle reçoit des critiques élogieuses universels, comme il se doit, mais il est également traité comme un cas unique de représentation des Noir·es dans l'univers des films de Noël. En effet, il nous faut absolument plus de Jingle Jangle, mais n'oublions pas les remarquables films de Noël noirs qui existent déjà et qui sont terriblement sous-représentés dans les conversations courantes sur le meilleur du genre. Le délicieux Vacances sur ordonnance avec Queen Latifah est numéro 52 sur la liste des meilleurs films de Noël d'Esquire. NUMÉRO CINQUANTE-DEUX. Il y aurait donc 51 meilleurs films de Noël qu'un film dans lequel LL Cool J et Queen Latifah tombent amoureux ? Impossible. Et c'était l'un des meilleurs classements. La liste de Decider ne comporte pas un seul film dont le personnage principal est noir. Vous voulez ignorer Le mariage de l'année comme ça ? Et inclure Holidate, une offre désastreuse qui n'est même pas un film de Noël, sur toutes les listes, sans parler de celles qui excluent La femme du pasteur ? Ce n'est plus possible ! Voici donc mes recommandations à voir absolument.
Vacances sur ordonnance et Le mariage de l'année mentionnés plus haut sont incontournables. Et encore une fois, aucune conversation sur les meilleurs films de Noël de tous les temps ne devrait omettre le classique de 1996 La femme du pasteur, l'une des meilleures œuvres de Whitney Houston à l'écran, accompagné du beau Denzel Washington. Car, dans ce film, nous souhaitons désespérément que Julia, le personnage de Whitney, trompe son mari (joué par Courtney B. Vance) avec un ange nommé Dudley. C'est ce que l'on peut appeler du talent. La musique de La femme du pasteur est aussi indéniablement l'une des meilleures bande-son de film de tous les temps, et c'est un incontournable chez moi chaque saison. S'il y a une chose qu'un bon film de Noël noir peut faire, c'est vous donner une bonne bande-son.
Il y a aussi The Perfect Holiday de 2007, injustement oublié, avec Gabrielle Union et Morris Chestnut. Si vous cherchez un film qui fait pleurer, ne cherchez pas plus loin que The Kid Who Loved Christmas (1990), mettant en vedette Michael Warren et Vanessa Williams, qui a une histoire tellement déchirante que je ne peux même pas l'écrire sans pleurer. Et pour les opposants qui aiment citer des films qui ne sont pas des films de Noël typiques mais qui se déroulent en fait à Noël (comme Iron Man 3, Batman : le défi et Die Hard), je vous conseille Friday After Next.
Il y a aussi de nouveaux succès comme The Night Before de 2015 (qui compte car Anthony Mackie tient le meilleur rôle), Almost Christmas de 2016, avec Danny Glover et Mo'Nique, à propos d'un père qui essaie de garder sa famille unie, et The Holiday Calendar de 2018 avec Kat Graham. Boule de neige (2007) est probablement le meilleur film de Noël avec Christina Milian mais le plus récent, Souvenirs de Noël, rivalise avec ce dernier. En résumé, que vous aimiez les films de Noël ringards ou profonds, magiques ou authentiques, sincères ou drôles, c'est la saison de l'excellence noire.

More from Movies