Une suite pour Enola Holmes ? On vous dit tout !

Photo : Netflix
Avertissement : spoilers alert pour le film Enola Holmes.
Même les plus grand·es fans de Sherlock ne savent peut-être pas qu'il y a un troisième enfant Holmes, une fille cette fois, et elle est encore plus cool que son frère détective. Enola Holmes, le nouveau mystère de Netflix, présente à la fois les novices et les irréductibles de Sherlock, Enola (Millie Bobby Brown), une adolescente drôle et indisciplinée qui se retrouve dans une situation délicate lorsque sa mère, Eudoria (Helena Bonham Carter), disparaît du jour au lendemain. Enola met à profit ses gènes de détective et se lance dans une mission pour la retrouver - mais un jeune lord, ses frères aînés et un complot de meurtre se mettent en travers de son chemin. Le film est basé sur le premier d'une série de livres, et si cela ne vous fait pas déjà penser à une éventuelle suite, les 15 dernières minutes d'Enola Holmes le feront certainement.
Publicité
La disparition d'Eudoria est au cœur du film, mais Enola passe la seconde moitié du film plongée dans un autre mystère. Elle apprend que quelqu'un essaie de retrouver un jeune lord nommé Vicomte Tewksbury (Louis Partridge), et s'inquiète de voir sa vie en danger. Il s'avère que les intuitions d'Enola sont justes : la grand-mère de Tewksbury veut sa mort pour qu'il ne puisse pas voter l'indispensable loi de réforme. Avec l'aide d'Enola, Tewksbury s'en sort vivant, et le plan de la douairière est déjoué.
Bien qu'un des mystères soit résolu à la fin du film, l'autre reste quelque peu ouvert. Enola ne trouve pas Eudoria, mais Eudoria la trouve - et laisse entendre pourquoi elle a quitté la maison. "Je suis partie pour toi", dit-elle. "Je ne pouvais pas supporter que ce monde soit celui de ton avenir. Je devais combattre". Nous savons ce pour quoi Eudoria, une suffragette acharnée, se bat probablement. Mais nous ne savons pas encore exactement où elle est allée. Pour finir, Eudoria concède qu'elle doit y retourner. 
Enola et Eudoria vivent dans l'univers de Sherlock, mais ce ne sont pas des créations de Sir Arthur Conan Doyle. Le personnage d'Enola a été inventé pour Les enquêtes d'Enola Holmes de Nancy Springer, une série de livres en six parties qui suit la jeune détective dans ses enquêtes, généralement à l'aide de codes et de chiffres. Enola Holmes suit d'assez près le premier livre, La double disparition, il est donc permis de penser que le second, L'affaire Lady Alistair, pourrait inspirer une suite. Dans L'affaire Lady Alistair, Enola part à la recherche d'une jeune fille riche qui, comme Eudoria, a disparu sans laisser de traces.
Publicité
Mais, en plus de présenter cette nouvelle affaire, Netflix devra répondre à quelques autres questions. Le film évoque une possible romance entre Enola et Tewksbury, mais leur relation est laissée très ouverte ; maintenant que Tewksbury est officiellement un lord, leurs chemins pourraient-ils se croiser à nouveau ? Plus important encore, nous ne savons toujours pas si Eudoria est en sécurité. Où est-elle, exactement ? Et, maintenant qu'Enola a prouvé qu'elle peut être plus maligne que son frère Sherlock (Henry Cavill), va-t-il prendre son travail de détective au sérieux ?
Une suite n'a pas encore été confirmée, mais les acteurs et l'équipe sont optimistes. Le réalisateur Harry Bradbeer a déclaré à Deadline que, dans les prochains épisodes, les téléspectat·eurs·rices en apprendront davantage sur la famille d'Enola. "[Eudoria est] un personnage tellement extraordinaire que nous allons déterrer d'autres secrets à son sujet", a-t-il déclaré à Digital Spy. "Je peux dire qu'elle sera certainement considérée dans de futurs films".
Brown est également prête à retrouver son personnage. "Il y a encore beaucoup d'autres choses à raconter. L'histoire n'est pas encore terminée", a déclaré Brown à Deadline. "Je pense que [Enola] sera toujours quelqu'un qui évolue sans cesse, mais il y a définitivement plus à montrer à l'écran".

More from Movies