Les secrets de l’épilation du maillot à la maison

Photographed by Rockie Nolan.
Si vous lisez cet article c'est que vous êtes certainement en train de vous demander comment vous allez bien pouvoir vous épiler pendant le confinement. On est tou·te·s confronté·e·s à cette situation en ce moment, et même si nos habitudes de beauté ne sont pas aussi importantes que les problèmes auxquels le monde est confronté, prendre soin de soi est un excellent outil pour garder les pieds sur terre pendant cette période sans précédent.
Suite à la fermeture temporaire des salons et des spas, beaucoup de personnes font leur soins beautés à la maison - allant des ongles en gel à l'épilation du maillot. Avec des tonnes de kits d'épilation à faire chez soi et à commander en ligne, ça peut sembler simple, mais la réalité est que c'est bien plus compliqué. Selon la dermatologue Caren Campbell, basée à San Francisco, de nombreux problèmes peuvent survenir avec la cire chaude. "L'épilation à la cire est mieux effectuée par une esthéticienne diplômée", explique-t-elle. "Il faut veiller à ce que l'intervention ne cause pas de brûlures, d'infections ou de blessures".
Publicité
En gardant cette clause de non-responsabilité à l'esprit, sachez qu'il n'est pas impossible de s'épiler à la cire chez vous sans problème si vous disposez des bons outils. Si vous sentez le besoin de vous épiler avant la réouverture des salons, il est important de le faire en toute sécurité. Nous avons donc parlé à des experts pour connaître les tenants et aboutissants de l'épilation DIY.

Puis-je épiler mon maillot depuis chez moi sans risque ?

La plupart des experts disent qu'il faut éviter le DIY à la cire chaude. "Est-ce possible ? Oui, mais l'épilation à la cire depuis chez vous est un moyen facile de se brûler, de s'arracher la peau ou de se faire des bleus", explique Hanna Naranjo, esthéticienne au Haven Spa de New York. "La technique [nécessaire pour réussir à retirer la cire] demande de l'entraînement et si vous enlevez la cire trop vite, ou de manière incorrecte, vous pouvez vous blesser ou arracher la peau".
Néanmoins, si vous devez le faire, le Dr Campbell a quelques conseils à vous donner. "Vous devez vous assurer que vous n'appliquez pas de produits qui enlèvent les couches supérieures de la peau ou qui la rendent plus sensible", conseille-t-elle. Dans ce cas, tout type d'exfoliant chimique, comme le rétinol ou les AHA, doit être évité pendant une semaine entière au préalable.
Le Dr Campbell recommande également d'éviter les cires réutilisables, qui peuvent propager des germes et provoquer des infections. "Les infections virales et bactériennes peuvent être transmises si la cire est réutilisée ou transférée de façon inappropriée sur le patient", explique-t-elle. Entre les brûlures et les bactéries, Naranjo souligne que les bandes de cire prêtes à l'emploi sont votre meilleure chance. "La cire qui demande d'être mélangée et d'être chauffée est une invitation aux brûlures et aux catastrophes", dit-elle.
Publicité

Comment utiliser une bande de cire ?

Selon Allie Melnick, directrice générale de Flamingo, la façon la plus sûre d'utiliser une bande de cire chez soi est de la poser sur une peau propre et sèche. "L'utilisation d'eau micellaire sur un coton avant l'épilation peut aider à s'assurer que tout excès d'huile est éliminé", complète-t-elle. La plupart des bandes de cire fonctionnent de la même façon et sont directement prêtes à l'emploi.
Avant de vous épiler, il faut tenir compte de la longueur de vos poils. "Pour de meilleurs résultats, assurez-vous que vos poils mesurent au moins 2 à 5 mm de long", explique MyAnh Nghiem, co-fondatrice et responsable communication de Glee. "S'ils sont plus longs, il faudra les couper pour que la cire soit plus efficace."

Selon Nghiem, la meilleure façon d'appliquer des bandes de cire sans provoquer d'irritation est dans le sens de la croissance du poil. Ensuite, pour l'enlever, Melnick conseille de tenir la peau tendue, de saisir l'extrémité de la bande et de tirer rapidement dans le sens inverse de la pousse du poil. "Tirer parallèlement et près de la peau aidera à minimiser la tension et à rendre le processus moins douloureux", explique-t-elle.
Vous n'aurez peut-être pas tous les poils, mais Melnick recommande d'éviter de repasser sur la même zone. "La peau de votre pubis est sensible, alors donnez-lui 24 heures pour récupérer avant de repasser sur la même zone", avertit-elle.
Après l'épilation, Nghiem suggère d'éviter les produits à base d'alcool, les déodorants, les vêtements serrés, la transpiration excessive et les rapports sexuels pendant au moins quelques heures pour atténuer l'irritation. Mais autrement un produit hydratant sans alcool est suffisant. "Il est important de laisser la zone respirer", développe-t-elle.
Publicité

Que dois-je faire si je ressens une irritation à la suite d'une épilation à la cire ?

Si vous vous êtes déjà épilé·e à la cire depuis chez vous et que vous avez la peau rouge ou irritée, le Dr Campbell recommande d'appliquer une crème à l'hydrocortisone deux fois par jour sur la zone affectée. Si votre peau est laissée à vif, elle recommande de la nettoyer avec du vinaigre blanc dilué et de maintenir la zone humide avec de la vaseline. "Deux tasses d'eau et un quart de tasse de vinaigre blanc sur un gant de toilette peuvent aider à prévenir l'infection", confirme-t-elle.

Existe-t-il une alternative plus sûre ?

Le Dr Campbell note que le rasage est une alternative beaucoup plus sûre, bien qu'elle ne soit pas sans risque. "Il est important de ne pas laisser le rasoir dans la douche ou dans tout autre environnement chaud et humide où il peut développer des bactéries", explique le Dr Campbell. "Appliquez la crème à raser pour ramollir les poils, puis rasez dans le sens de la pousse pour éviter les irritations." Bien que le rasage dans le sens contraire de la pousse permette un rasage de plus près, il risque d'irriter davantage votre peau, note-t-elle.
Le Dr Campbell recommande d'utiliser un rasoir à quatre lames, comme le Wilkinson Quattro Titanium. "C'est une excellente option pour les personnes allergiques au nickel des autres rasoirs", confirme-t-elle. Si des bosses rouges ressemblant à des boutons - connues sous le nom de folliculite - apparaissent, le Dr Campbell affirme que les traitements OTC peuvent aider. "Je recommande l'utilisation de la Differine, de Neutrogena Clear Pore ou d'un lavage au peroxyde de benzoyle pour aider à minimiser la surcroissance bactérienne sur la peau, qui peut infecter le follicule pileux", explique-t-elle.
Pour conclure, Naranjo dit qu'il vaut mieux être prudent·e que de souffrir - surtout lorsqu'on est en confinement. "Il n'y a rien de mal à rester naturel·le pendant un certain temps", déclare-t-elle. "Mais si vous ne pouvez vraiment pas vivre avec vos poils, alors faites très attention chez vous."
Publicité