On vous dit tout sur le piercing intime

Illustré par Louisa Cannell
La zone intime est de loin l'endroit le plus sensible pour se faire percer. Selon les pros, c'est aussi facile que de se percer les tétons, ou le nombril, ou même les oreilles, mais c'est une intervention qui demeure beaucoup plus mystérieuse. Même la simple évocation de celui-ci peut vous faire frissonner de peur - ou susciter votre intérêt. Vous en avez peut-être même un. Mais peu importe, si vous êtes en train de lire cet article, c'est que vous voulez certainement en savoir plus. Et c'est bien pour ça qu'on est là.
Percer son vagin (pour être clair, le terme le plus exact est "vulve", mais "vagin" est le terme le plus utilisé par l'industrie) n'est pas nécessairement une tendance très répandue en France. Du moins, il n'y a aucun moyen de savoir si c'est le cas. Les piercings intimes sont loin d'être une nouveauté, mais il est facile de supposer qu'ils sont réservés aux personnes ayant les plus grandes prouesses sexuelles ou le goût de l'aventure. Mais selon Cassi Lopez, cheffe perceur chez New York Adorned, et le célèbre perceur J. Colby Smith, ces hypothèses sont complètement fausses.
Avec plus de trois décennies d'expérience combinées - et des milliers de vagins percés - nous avons demandé à Lopez et Smith de lever le voile sur cet endroit de piercing si controversé. Découvrez les réponses à toutes vos questions en cliquant sur le diaporama.

More from Skin Care