Où va votre sang quand vous n’avez pas vos règles ?

Photographie par Megan Madden.
Si vous faites appel à votre imagination, avoir ses règles, c’est un peu comme vider le filtre à peluches du sèche-linge, sauf que le filtre à peluches est votre utérus et que la peluche est votre muqueuse utérine. Au fil du temps, les peluches s'accumulent et collent aux parois, tout comme le sang et les tissus menstruels s'accumulent sur les parois de votre utérus chaque mois.
Si vous ne nettoyez pas votre filtre à peluches, ça peut être dangereux, car ce matériau est hautement inflammable. Mais parfois, il arrive que vous n'ayez pas vos règles. Dans ce cas, que devient le sang menstruel ? Pour répondre sérieusement à cette question, il faut d'abord comprendre ce qui cause l'absence de règles.
Publicité
D'une manière générale, l'absence de règles est due au fait que les hormones dans le corps d'une personne "ne suivent pas un cycle normal", explique Kelly Treder, professeure au département de gynécologie de l'Université de Boston/Boston Medical Center. Les raisons à cela sont nombreuses. Par exemple, toute maladie qui perturbe les hormones - comme le syndrome des ovaires polykystiques ou les troubles de la thyroïde - peut modifier les cycles. Bien entendu, la prise d'un contraceptif hormonal peut aussi influer sur vos règles, en les rendant plus légères ou plus abondantes. De plus, les jeunes personnes qui commencent à avoir leurs règles peuvent avoir des cycles irréguliers, et les personnes qui approchent de la ménopause n’ont parfois pas leurs règles tous les mois, dit-elle. "Une absence de règles peut correspondre à un mois "sans", mais il est important de consulter un·e gynécologue en cas de règles irrégulières", ajoute-t-elle.
Si le cycle hormonal d'une personne n'est pas normal pour une raison quelconque, la muqueuse utérine peut s'épaissir, mais les signaux ne seront pas suffisants pour déclencher les règles, explique Rachel Cannon, médecin, professeure au département de gynécologie-obstétrique de l'Université de Boston/Centre médical de Boston. "Dans ce cas, le tissu reste dans l'utérus et provoque un épaississement de la muqueuse utérine", explique-t-elle. Les médecins peuvent utiliser un appareil à ultrasons pour constater que la paroi de l'utérus est plus épaisse.
À terme, cette muqueuse doit bien aller quelque part. "La muqueuse utérine peut s'épaissir et provoquer des règles abondantes lors du prochain cycle", explique le Dr Treder. Vous remarquerez peut-être que le sang de vos règles est d'une couleur différente, et c'est simplement parce qu'il est dans votre corps depuis un certain temps.
D'un autre côté, tout le monde ne fait pas l’expérience de règles plus abondantes ou d’un sang plus foncé après une absence de règles. Si vous utilisez une méthode de contraception hormonale, par exemple, il se peut que vous n'ayez pas de règles parce que les hormones rendent votre muqueuse utérine très fine, explique le Dr Cannon. "En d'autres termes, les hormones ne permettent pas à la muqueuse de l'utérus de se développer ou de s'accumuler chaque mois", dit-elle. Vous pouvez constater que le sang de vos règles est tout à fait normal ou même plus léger après une absence de règles. Pour résumer : si vous n'avez pas vos règles et que vous remarquez que le sang de vos règles est plus épais ou plus foncé la fois suivante, ce n’est pas très grave. En revanche, si vous oubliez de nettoyez pas votre filtre à peluches, c'est un peu plus grave, car cette matière peut déclencher un incendie.

More from Body