Mon amie est victime de love bombing. Que faire ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous diriez à un·e thérapeute si vous en aviez l'occasion ? Nous avons demandé au Dr Sheri Jacobson, psychothérapeute à la retraite ayant plus de 17 ans d'expérience professionnelle et fondatrice de HarleyTherapy.com, de nous donner son avis sur nos préoccupations privées.
Question :
Ma très bonne amie et colocataire est victime de love bombing et je ne sais pas quoi faire. Pour nos ami·e·s, il est très clair que le comportement de son copain est contrôlant et inacceptable. Il l'éloigne lentement de nous en refusant toute sortie avec notre groupe. Il se comporte constamment comme si elle était responsable de tout ce qui ne va pas, l'appelle jusqu'à ce qu'elle décroche, veut savoir où elle se trouve à tout moment, la menace vis-à-vis de sa santé mentale à lui tout en la bombardant de cadeaux et en lui disant qu'il l'aime plus que quiconque ne le pourra jamais. Elle a vraiment du mal à avoir confiance en elle, ce qui nous brise le cœur. Pourtant, elle ne veut pas rompre avec lui et dit qu'elle l'aime et qu'elle ne trouvera jamais quelqu'un d'autre. On se retrouve face au mur car on ne sait pas comment la soutenir. On ne veut pas la repousser en étant vraiment honnêtes, mais si ça continue, on a aussi peur que cela se termine vraiment mal. N'importe quel conseil que vous avez serait vraiment apprécié. Merci.
Publicité
– Madeline, 31 ans
Réponse :
Le love bombing (autrement dit, bombarder d'amour ou d'affections) est une technique comportementale qui consiste à entourer les gens de manifestations d'affection intenses afin d'adapter le comportement d'une personne ou de provoquer un changement. D'après ce que j'ai compris, historiquement, le terme était utilisé comme une démonstration positive d'affection pour un résultat positif, en particulier lorsqu'on essaie de trouver l'origine de la détresse et des difficultés comportementales des enfants. Ainsi, le fait de love bombing une personne, en particulier les enfants, afin de montrer qu'on s'occupe d'eux, est un élément positif et peut être l'un des moyens d'atténuer la détresse mentale et le sentiment d'isolement.
Il est important de noter que le matérialisme, les cadeaux et les compliments ne font pas vraiment partie de cette définition du love bombing, car ils ne découlent pas d'une affection sincère. Le love bombing est mieux compris aujourd'hui dans le contexte du récent documentaire sur L'arnaqueur de Tinder. Il s'agit d'une technique similaire, mais elle est utilisée à des fins de manipulation et comporte des éléments légèrement différents. L'attention n'est pas nécessairement axée sur les soins, mais plutôt sur les compliments, la flatterie, les cadeaux , l'intérêt pour vous et vos gestes. À mon avis, ce n'est qu'un nom pour une technique utilisée dans les relations abusives.
Dans ces situations, le love bombing sera le résultat d'un mélange d'émotions authentiques et de manipulation. Évidemment, rien n'est jamais tout noir ou tout blanc mais, dans le contexte de votre question, le love bombing semble se chevaucher avec les domaines de la manipulation. Nous l'observons davantage chez les personnes ayant des antécédents instables ou difficiles, qui adoptent souvent ce comportement parce que c'est la façon dont elle savent aimer. Leurs meilleures tentatives pour nouer des relations impliquent de contrôler et de capter l'attention et l'affection de quelqu'un par des moyens plus manipulateurs.
Publicité
Comme vous l'avez dit, il s'agit d'une scénario difficile et il y a donc des choses à surveiller pour identifier le problème avant de prendre des mesures pour aider votre amie.
Le love bombing au sens positif du terme est sincère, ce n'est pas fait dans votre intérêt mais pour aider l'autre personne, et c'est constant. Que vous soyez dans une relation ou que vous l'observiez de l'extérieur, les red flags de la forme coercitive sont des choses comme les changements d'humeur et de comportement. Si quelqu'un est très élogieux un jour et très désobligeant à votre égard le lendemain, c'est un signe. Je dirais également que le fait d'offrir des cadeaux de manière excessive et de se concentrer sur les choses matérielles peut être un red flag. Pas toujours : parfois, les gens appartiennent à une certaine tranche de revenus et c'est leur façon normale de vivre. Mais si cela semble disproportionné par rapport à la capacité de gain de cette personne, cela peut être le signe qu'elle dépense au-delà de ses moyens et qu'elle essaie d'atteindre quelque chose par ces manifestations matérielles. Faites appel à votre 6e sens - s'il se déclenche, cela vaut la peine d'y prêter attention. Le problème, c'est que les personnes extérieures sont plus susceptibles de l'observer que nous -mêmes si nous sommes dans cette situation, car nous sommes le sujet de cette affection et il est très facile d'être charmé·e et d'être sous l'influence de quelqu'un.
Si vous êtes spectat·eur·rice et que vous voulez aider, sachez que cela peut être très compliqué. Préparez-vous à ne pas réussir à aider la personne de la manière dont vous pensez qu'elle serait bénéfique pour elle. Lorsqu'une personne est sous le charme de l'amour, nos hormones sont activées et nous ne sommes pas aussi logiques que nous pourrions l'être. L'accès à notre cortex préfrontal, notre fonctionnement rationnel, est diminué, en général, lorsque nous sommes dans un état de ravissement. Et cela pourrait être permanent. Il ne s'agit pas seulement de la phase de lune de miel de la relation, il peut s'agir d'un cycle : même lorsque toute l'affection s'est éteinte et que les comportements négatifs sont plus nombreux que les positifs, on peut rester attaché·e à cette personne dans l'espoir qu'elle redevienne ce qu'elle était. Les gens peuvent donc être complètement bloqués.
Publicité
Le principe est donc de ne pas s'attendre à changer nécessairement le résultat, mais au moins de dire ce que vous pensez. Faites savoir à la personne, avec douceur et amour, que vous vous souciez d'elle, que vous avez remarqué certaines caractéristiques de sa relation et que, parce que vous vous intéressez à son bien-être, vous voulez qu'elle sache ce que vous observez. Vous pouvez ensuite lui demander si elle a des observations à faire et comment elle se sent. Évitez autant que possible de porter un jugement, partez d'un sentiment d'affection authentique et communiquez ce que vous avez remarqué. Insistez sur le fait qu'il s'agit de votre point de vue et que vous vous préoccupez d'elle, mais ouvrez le dialogue plutôt qu'un plaidoyer ou une directive.
La personne ne devrait pas mal le prendre si vous commencez en douceur et si vous vous arrêtez rapidement lorsqu'elle se sent agressée. Souvent, les gens se mettent sur la défensive dans ce genre de situation. Si c'est son principal intérêt amoureux, il est très difficile de s'opposer à une relation qui lui sert d'une certaine manière. Le meilleur conseil est donc d'y aller très prudemment et doucement.
En plus de cela, je vous encourage, si possible, à continuer à entretenir votre amitié comme vous le feriez si sa relation amoureuse n'existait pas. Si vous avez tendance à prendre de ses nouvelles régulièrement, continuez à lui envoyer des textos fréquemment. Vous ne recevrez peut-être pas de réponses en retour, ce qui modifie la dynamique de l'amitié, mais ne vous arrêtez pas pour autant. Elle a peut-être besoin plus que jamais d'ami·e·s qui la soutiennent.
Il y a bien sûr une exception à cette règle si cette personne est à haut risque et s'il y a des signes qu'elle se trouve dans une situation de violence conjugale. Si la vie d'une personne est en danger, je ferais appel à un· professionnel·le pour ce genre de situation et demanderais comment procéder pour aider la personne avant d'entamer quoique ce soit. Bonne chance.
Cette interview a été modifiée et condensée pour plus de clarté.

More from Sex & Relationships